•  TOUR DE PISTE, TRO BREIZ ? "E garnison !"

       Denez (PRIGENT) en concert (2016), "E garnison". Version voyageuse. Source : https://www.youtube.com/watch?v=-FSqB9F7cGU&list=PLQMZD0e8YHDJp4AwMqOrW2dQJnaqzdkQj&index=4

     

       Orages qui déçoivent ? En ondées. La lumière va revenir.

       Trois versions plus une, d'une rageuse chanson à danser pleine de trouble.

       En attendant que le vent se lève, celui qui balaie les miasmes et impulse la résistance victorieuse (FFL) : http://echelledejacob.blogspot.com/2020/08/plus-le-gouvernement-durcit-le-ton-plus.html

       (Et une radio pour toute la Bretagne bientôt ? On air ? Libre comme, et sans la bêtise crasse de ce qu'on entend sur France Bleu Armorique (ou Breiz izel) aevc la crise du corona... : http://sourceceltique.over-blog.com/2020/08/bzh-une-radio-regionale-devrait-voir-le-jour-en-2022-actu.fr/14.08.20.html

       France bleu Alsace fait aussi fort, avec une voix nationale, qui juge et déjuge et se déjuge. Non, le docteur Eve ENGERER n'a pas été radié  mois, pour finir : https://www.youtube.com/watch?v=3YJP9gZa-c8 & http://echelledejacob.blogspot.com/2020/08/plus-le-gouvernement-durcit-le-ton-plus.html)

     

    Lire la suite...


  •  UN AIR DE DÉJÀ VU, DU PIRE avec CHASSE A L'HOMME

       Une chanson du moment, sympathiquement troussée (séduisante, qui balance) au clip inénarrablement troublant sur des paroles assez faciles mais parfois justes : Christophe MAÉ (La Vie d'artiste, 2019), débordé par les faits. Source : https://www.youtube.com/watch?v=6p_bkDKJseI

     

       Ni vu, ni connu ?

       (X) (# 12-08-2020 : article presse / film Contagion : 17mn13)

       Souriez, vous êtes masqués.

       "Nous sommes début août 2020, en France, beau pays d'Occident historique. La maladie remonte, partout partout, des cas s'accumulent, dépassent des chiffres hallucinants, les couloirs des hôpitaux publics, privés !, sont remplis de personnes dont le destin macabre ne fait plus mystère, les malades tombent comme des mouches, chez eux, dans la rue, dans les commerces, on ne sait plus où stocker les cadavres... Essaims d'animaux ravageurs, odeurs irrespirables envahissent l'atmosphère, gueule d'atmosphère, dont le sol pullule d'agents décomposeurs en orgie, asticots, insectes et rampants de toutes natures.

       Les équipes de santé s'activent, des anges gardiens d'obédiences variées visées par l'Etat ferraillent pour découvrir les pots aux roses, les salauds de salopards qui propagent le mal viral, le pathogène et le... discursif (la Toile). Chacun demeure soigneux des autres et de soi pour endiguer ce qui menace de désorganiser la haute civilisation ! Toute mesure technologique est requise et l'inventivité déborde d'innovations dans cette société sereine, résolue malgré le sort funeste, gravissime qui la frappe..."

       Non ? Fiction ?

       A partir de quel énoncé raconté-je N'IMPORTE QUOI ?

       En contrepoint flagrant, voici un bilan qui semble valable - mais qui rejette les conclusions du Pr Denis RANCOURT relayé en Tsukeshoin (transmission spatiale du virus en suspension dans l'air) est repris chez le Lupus depuis Nicolas BONNAL : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/08/05/synthese-du-meilleur-site-europeen-selon-les-dernieres-etudes-immunologiques-la-letalite-globale-de-covid-19-ifr-est-d-environ-01-a-03-et-donc-de-lordre-dune/

       # Le 11-08-2020 : http://echelledejacob.blogspot.com/2020/08/0.html

       Pour archive, des "complotistes" : https://www.novethic.fr/actualite/social/droits-humains/isr-rse/edito-refuser-le-port-du-masque-quand-la-folie-complotiste-met-tout-le-monde-en-danger-148883.html

       Lucien CERISE le 08-05-2020 sur Méridien zéro (L'écho des Canuts, Roberto FIORINI) par Ekouter avec le Livre bleu du GIXEL (2004) : https://radiomz.org/lecho-des-canuts-13-covid-19-et-biopouvoir-un-cas-de-fabrique-du-consentement/https://radiomz.org/wp-content/uploads/2020/05/Livre_bleu.pdf

       Le GIXEL (Groupement d’Industriels de la carte à puce) devenu, avec d'autres intervenanats ACSIEL depuis 2013 : http://www.electronique-mag.com/article2416.html & https://www.acsiel.fr/qui-sommes-nous/

       Voir aussi pour la France dont la carte d'identité : https://ants.gouv.fr/Les-solutions/Identite-numerique/Technologie-cartes-IAS-ECC #

     

       Ce sont les mesures gouvernementales récentes et inflationnistes sur lesquelles je veux m'arrêter aujourd'hui, tant elles atteignent l'INTÉGRITÉ humaine, au cœur de ma pensée, de mes valeurs, cette intégrité commençant au combien par le corps physique, et portée par des limites voire une définition souple - qui tire jusqu'au plus immatériel -, où l'échange et le mouvement sont primordiaux dessinant des contours et des traverses régénérantes, quoique parfois invalidants et finalement mortels (au moins... physiquement).

       (Le confinement - et son visa de sortie auto-validé !, malgré son affiliation tonitruante dans l'intensité des privations et brimades corporelles, n'est pas compris en soi mais comme boucle de processus (celui de la chasse à l'homme), et déjà largement critiqué précédemment dans mes pages, ni les moyens de traçage technologique en eux-mêmes, lourds de sens mais face indirecte et supposée parfaitement entendue, ni les énormes interdictions de soins, que tout praticien lambda de santé alternative pourra sourciller de voir étendues à l'allopathie : point de chloroquine, azithromycine !, point de plantes - antérieurement déjà malmenées : rien ! (sauf du Doliprane, à la maison).

       Heureusement que Philippe GUILLEMANT est là, ou Jean-Dominique MICHEL dont nous découvrons qu'il a ouvert un canal, ainsi que le disent joliment les Suisses francophones pour une chaîne sur Internet.

       Trois petits retours vers le Pr Didier RAOULT sont aussi au programme, en simples notes possiblement d'importance.

       Pour finir avec l'homme idéal  et une autre merveille toute en sinuosités naturelles ! INTÉGRITÉ !

       Bonne journée !...?

       Bien entendu, ciel sans nuages ou non ! Nous sommes là, de bouts et debout, souriants !

       Car nous ne sommes pas filmés   

       et ne seront pas individuellement numérisés (ni davantage pollués),

    tandis qu'il peut pleuvoir sans nuées visibles - comme ce fut cette nuit, au Village de mon cœur.

     

    Lire la suite...


  • PLANTE-S DE SANTÉ D'ACTUALITÉ

     

       A partir d'un focus sur la "médecine de demain" avant crise du coronavirus 2019, - dite "pppp" (dont on constate aujourd'hui la vacuité et le rideau de fumée), le Pr Alexandra HENRION-CAUDE de nouveau -  cette sublime chercheur française à la haute vision, installée à l'Ile Maurice, avec son institut de promotion des remèdes simples et disponibles (naturellement) Simplissima -, balaie beaucoup du monde sanitaire, dont la plante à la réputation qui a encore enflé avec  "les événements", réputation en sourdine à étouffer, comme il se doit quand après les morts quotidiens, les cas sans maladie, dépistés à force de campagnes, font trembler les  braves gens et compromettent leur immunité naturelle... Rahhh. Source : https://www.youtube.com/watch?v=c3WUtMnHFk8

     

       Retour au pondéral. En faux-semblant ?

       Le Chaos sensible de Theodor SCHWENK (1962) est terminé depuis la nuit du 1er août, dans une apothéose de représentations humaines anciennes, dont la pierre d'entrée de Newgrange en Irlande.

       Si des faiblesses argumentatives sont notables pour moi dans la relation établie par l'auteur entre le cosmos et le terrestre par la similarité de formes et "fonctionnement" pour dire beaucoup trop vite, quel ouvrage ! J'y reviendrai d'autant mieux que le continuum matière - esprit en est l'objet, par l'observation de l'eau mais aussi de l'air, fluides et terrestres, tangibles si fuyants, et que cela est à l'évidence une porte de sortie, pour ne pas dire l'avenir.

       (Philippe GUILLEMANT clôt l'une de ses conférences par une référence à Rudolf STEINER, d'ailleurs).

       L'essentiel aujourd'hui est de rester sur Terre et de s'arrêter sur la plante clé du moment et par son actualité internet relativement fournie - grâce aux solides chercheurs alternatifs habituels (qu'on les bâillonne en effet!) : l'Artemisia annua, de la grande famille des armoises.

         En synchronie, à 8:27 et pour passer le melleur de dimanches, en fin de présentation du Drône par Slobodan DESPOT :

       "Souvenez vous qu’il n’y a pas de complots, mais seulement un ancien futur qui résiste en nous attirant vers lui."

       (Philippe Guillemant)

     

    Lire la suite...


  •  GUILLEMANT (Philippe) CROISÉ DU FUTUR

       Attention bijou de collectionneur pour ouvrir cette page, ôtée de celle sur le virus ou non-virus pour remplacer un autre disparu comme les antiquaires le savent... Cela tangue sur Youtube, censure ou pas. Il s'agit donc d'une réalisation issue de Charles et Ray EAMES architectes et designers sur l'éternel. Sources : https://www.youtube.com/watch?time_continue=12&v=Ldhr1FnK9UY&feature=emb_title par le  blog de M. COLIN pour la fête de la science.

       Précédemment, apparaissait, lourde d'attente et de siphonnerie, une modélisation du Soleil dans l'Espace, filant à grande vitesse dans l'espace entrainant avec lui sa cohorte de planètes, tourbillonnantes de fait. C'était un repère dévastateur avant le départ, le grand départ ! Disparu du net, il vient de réapparaître (sur Tsukeshoin, plus tard, donc) ! Source : https://www.youtube.com/watch?time_continue=102&v=BU_kBwSpC0E&feature=emb_title

       Inversion des pôles en autre avant-goût, serpent de mer, de terre, de ciel ! : https://www.gurumed.org/2020/07/15/si-les-ples-magntiques-de-la-terre-devaient-sinverser-il-le-feraient-10-fois-plus-vite-que-prvu/

     

       Philippe GUILLEMANT fut cité opportunément par Anders, à la suite d'un article nickel sur les Fabiens sur le Blogalupus, ce dernier se faisant un devoir coloré de reprendre le propos : https://leblogalupus.com/2020/07/17/le-billet-du-lupus-le-socialisme-fabien-une-hydre-a-deux-tetes/ & https://leblogalupus.com/2020/07/14/le-virus-quantique-et-le-chat-de-schrodinger-a-lere-des-masses-controler-leconomie-dune-maniere-soft-via-une-planification-centrale-qui-ne-dit-pas-son-nom-ne-suffit-pas/

     

       Pour ceux qui douteraient encore de la pertinence de la lecture (ses prismes), de l'interprétation (puis de la représentation) en notre monde ?

       Nous sommes le pays le plus avantagé pour le nouveau futur...

     

       "LE VIRUS QUANTIQUE
        On a affaire à un virus macroscopiquement quantique.
        Il existe partout à la fois et il n’est apparu nulle part. Ou plutôt, après qu’il soit apparu quelque part, on se rend compte qu’il a toujours existé partout, dans le temps passé comme dans l’espace, avant d’avoir été observé.
        Donc il ne tue pas s’il n’est pas observé. Et même s’il est observé, il ne tue que les gens déjà malades.         Donc, ce n’est pas lui qui tue. Ou plutôt si, mais seulement ceux qui sont victimes du fait qu’il est observé comme un tueur. En fait il tue et ne tue pas, en même temps. Autrement dit, il tue mais seulement après qu’on soit déjà mort. Si on veut, car un virus quantique, c’est compliqué.
        La preuve qu’il a tout d’un chat de Schrödinger, c’est qu’il passe à travers les masques et qu’en même temps, il est arrêté par les masques. Il rend les porteurs sains inoffensifs et en même temps, il les rend dangereux. Il est de nature à être anéanti par un vaccin et en même temps, aucun vaccin ne peut avoir d’effet sur lui. Il fait de Bill GATES un sauveur, et en même temps un diable 666.
        Il devient en réalité plus dangereux lorsqu’on se protège contre lui par confinement. Il redevient inoffensif lorsqu’on pense qu’il n’existe pas en protégeant ainsi son système immunitaire. Oh pardon, il est hors de question de penser cela, sinon vous devenez dangereux. Vous devez croire que le virus se fiche complètement de votre système immunitaire. En fait, le virus est en même temps insensible à votre système immunitaire, et détruit par lui.
        Ce virus est à la fois minuscule, inoffensif et archi puissant. Il a été capable d’empêcher à lui seul l’effondrement du système financier. Il est capable d’arrêter à lui seul la pollution sur terre et peut-être même le réchauffement climatique. On en a donc absolument besoin et s’il disparait, on est mal. Et comme il y a à nouveau un risque d’effondrement financier, on sait que le virus va revenir, juste avant l’effondrement car c’est ainsi qu’il opère. C’est un vrai virus Batman qui vient nous sauver des terribles conséquences de nos bêtises, qui ne tue que les malades et qui a déjà prouvé qu’il est capable de sauver la planète.
        Ce virus étant donc un vrai héros, je vous parie qu’il va revenir."

        Philippe GUILLEMANT

        http://guillemant.net/index.php?cate=accueil&page=Bio_guillemant.htm

     

       Nota : page en cours de construction. Merci de votre compréhension.

     

    Lire la suite...


  •   SUR LA PISTE DU SIOUX CREVECOEUR...

    ALORS ?

       Image du coronavirus de 2019. Vrai faux ? Belle image, à coup sûr colorisée. Quant au cliché ? Images des virus de la gastro-entérite pour se brouiller davantage la tête. Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/SARS-CoV-2 & http://www.tabletsmanual.com/wiki/read/viral_gastroenteritis

        Voir aussi, en version pasteurienne 100% : https://www.gurumed.org/2020/02/17/le-coronavirus-covid-19-au-microscope/

     

       Victime de mon lourd (?) penchant esthétique (architectural évidemment ! où les formes sont l'expression du fond que l'on chérit, de tant d'abîme... mouvementé ?), un cliché du coronavirus estampillé 19 démarre la page. Mais que vaut cette image et quelle est son authenticité. Mystère. Nous sommes spectateurs. L'origine est muette ou quasi. Et mon savoir encore proche du néant.

       Jean-Jacques CREVECOEUR qui a enlevé à ce jour, avec Silvano TROTTA, ma dérive (le bateau ne fuit toujours pas mais se laisse porter sur les flots encore quelque temps !) - avec des acolytes pour la majorité déjà connue et réunis en des rendez-vous hebdomadaires d'actualité très fournis mais assez effrayants - en est en effet arrivé, en cavalier solitaire de son groupe - mais non d'ailleurs -, à poser l'inexistence de ce qui traumatise une partie du monde, et plus certainement est poussé à traumatiser le monde entier... le plus longtemps possible, il semblerait ! (Dinguerie à mes yeux.)

       Les premiers jalons de sa piste sont là. D'autres suivront-ils ?

       Billet jeté comme les graviers du petit Poucet. Des ancres peut-être. Pour ceux qui comme moi grattent parfois pour une version scientifique de la vie donc de la santé, plus naturelle, ma vision reposant sur le fameux équilibre dynamique que la fin de la lecture de Theodor SCHWENK (Le Chaos sensible) ne tarit point.

       La victoire est déjà là. Car la vie "persévère dans son être"...

     

    Lire la suite...


  •  ABÎME DES SENS (et de la raison)

       Pr Denis RANCOURT grâce à Jérémie MERCIER, sur l'efficacité zéro des masques contre les virus, dont le coronavirus de 2019 aussi gros est-il... et les maladies virales respiratoires. Constitué de particules se propageant par les volumes d'air, les pièces closes véritables sacs de contamination en cas de personne émettrice, du fait de leurs petitesse et légèreté qui les maintient en suspension aériennes ("aérosol"), le coronavirus passe partout. Les masques n'ont pas prouvé leur efficacité (études comprises). Le vecteur de transmission  est donc l'air, idéalement sec, frais. A écouter en totalité. Enfin une synthèse... scientifique ! Source relayée par Ciel voilé : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1430&v=Fvp6uah-2hY&feature=emb_title

       Confirmation que le virus se déploie infinitésimalement dans les volumes aériens ?... (au 09-07-2020, sur France bleu Armorique). Choux gras des médias ! Vite aux abris ? (ou alors où ?) : https://www.gurumed.org/2020/07/08/aroporte-ou-pas-plus-de-200-scientifiques-prsentent-des-arguments-en-faveur-de-la-propagation-du-covid-19-dans-lair/

       Du CONFINEMENT comme protection... ou comme idéal ? conspipi-rationniste !

     

    REMIS EN 1ère LIGNE POUR ACTUALITÉ : CHAMPIGNONS et autres INFORMATIONS

     

       Puisque nous sommes comme un mollusque devant une fourchette, on va y aller de quelques écoutes et examens.

     Pour rappel ou découverte :

      1 mm = 1 million de nanomètres (nm)

    1 micron ou micromètre (μm ) = 1000 nm

    ou 1 nm = ? (!)... 0.001 μm !

       "... les virus sont petits, c’est un euphémisme, ils sont encore 10 fois plus petits que les plus petites bactéries et mesurent une dizaine de nanomètres de long, soit 0,00001 millimètre ! Leur taille ridicule fait que les bactéries elles-mêmes peuvent se faire infecter par des virus, appelés bactériophages, qui sont toutefois très différents de ceux infectant les animaux ou les végétaux.

       Cette taille exceptionnelle s’explique par le fait que… ce ne sont pas des cellules. Même s’il leur arrive de "voler" un morceau de membrane cellulaire, une sorte d’enveloppe entourant les cellules, à leur hôte pour se cacher et ressembler à une cellule, ils ne peuvent strictement rien faire par eux-mêmes, ni utiliser des nutriments, synthétiser quoi que ce soit et encore moins se reproduire. Mais comment font-ils donc ? Ils doivent impérativement infecter une cellule pour en détourner les mécanismes de synthèse pour se reproduire. Un autre intérêt de leur taille minime c’est qu’ils ont besoin de peu de constituants. En infectant une cellule, ils se multiplient donc très vite (une cellule infectée par le VIH responsable du SIDA va produire 10 000 autres virus par jour en moyenne) ce qui leur permet de se disséminer très vite au sein de l’organisme en voyageant dans le sang. Cela leur permet aussi d’être retrouvés en grande quantité dans les "fluides corporels".

       Source : http://bioweb.blog/index.php/2017/11/24/virus-bacteries-tous-les-memes/

       Nota : le paragraphe de cette page de blog sur le tétanos suscite son lot d'interrogation. Réponse à tout, sur un niveau "confortable" pour ne pas dire borné de pensée sera mon analyse... car si le corps réagit aux toxines, peut-être que...

     

    Lire la suite...


  •  CETTE "E-PAN-PIDEMIE" ?

    ALORS ?

       Représentation parmi d'autres du virus du Covid-19. D'un "diamètre d’environ 100 nanomètres, visible uniquement au microscope électronique". Probablement pas facile d'éternuer avec un masque..., et... à part cela ? BEAUCOUP d'utilité... socialement, psychologiquement ? Source : https://www.scientificamerican.com/article/a-visual-guide-to-the-sars-cov-2-coronavirus/ par Gurumeditation.

     

       Pour accepter ce qui a été imposé et pire encore (qui va arriver, mais il faut alors imagination et connaissance), il faut croire que la menace est véritable et dangereuse... Instaurer et entériner la peur.

       Aujourd'hui et majoritairement daté (car le blog ne suit plus la frénésie de l'actualité contrairement à son animatrice en voie difficile de relèvement de surmenage), c'est un nouveau "digest" pas forcément digeste, une liste à peine organisée, déséquilibrée, éditée pour garder tant bien que mal des repères sous la souris, informations importantes ou traces, archivées un jour, lecture faite.

       Je demande mansuétude pour ce ratelier plein d'avoine, maigre en foin, etc... Le rythme des vagues est incessant et dès que des données enfin assurées tomberont, je tâcherai de les inscrire. D'ores et déjà, le professeur RAOULT a mis les points sur les I pour son protocole et boucle la page (sans la tourner, on compte sur lui).

     

        Nota :

       "Depuis la mi-mars, le compteur de la grippe saisonnière a été arrêté. Combien de cas de grippe saisonnière ont été depuis classés sous Covid-19 ? La chose est d’autant plus possible que les gestionnaires de la crise du Covid-19 nous ont expliqué qu’il comptabilisait non pas les décès dus, mais avec le  Covid-19.

       A cela s’ajoute tous les problèmes de fiabilité des tests avec les faux positifs et les faux négatifs. Ainsi le test des laboratoires Abbott, utilisé tous les jours à la Maison-Blanche, produit entre un tiers et une moitié de faux résultats négatifs, selon une étude préliminaire réalisée par des chercheurs de l’université de New-York (NYU)."

      Source : https://leblogalupus.com/2020/05/20/le-covid-19-pandemie-grave-ou-simple-pretexte-a-la-mise-en-place-dun-regime-liberticide-sous-des-allures-securitaires/

       Voir aussi :  https://leblogalupus.com/2020/05/21/coronavirus-tout-etait-faux-deux-videos-pour-illustrer-le-retropedalage/

     

    Lire la suite...


  •  POLICE NATION / CATHÉDRALES / POST-ÉTAT

       Charles GAVE invite Serge RAUFER et Maurice SIGNOLET : de savants sinon sages chenus se rencontrent pour parler de la police en France. C'est édifiant, incontournable. Source : https://www.youtube.com/watch?v=PzoLykM2N2U&t=1s à compléter du Samedi politique d'Elise BLAISE sur TVL, avec le même Serge Raufer, parfois très drôle - sans le vouloir quelquefois, et surtout analyste de spasmes à ses yeux pré-mortem propres à tranquilliser (si c'était sûr !).

      

       Décon..fri...tures françaises, sublimes cathédrales, Zomia, c'est le plan de coupe du jour pour se souvenir que si la communauté tinte agréablement à certaines oreilles contemporaines (leur taille à toujours définir !), la grandeur est de ce monde ; nous pouvons la reconnaître en nous, et la conserver précieusement (devoir) là où elle s'est faite impossible vaisseau, de la plus immatérielle solidité spatiale (de pierre, bois, vitraux et métallerie "ensorcelés"). Puisque que LE MONDE EST, toute tentative de le mondialiser relève de la plus sordide prétention, de la plus casse bêtise vouée à l'échec sinon au drame.

     

       Mise en abîme...

       ...avec deux extraits du Chaos sensible de Theodor SCHWENK (1962) chez Triades (2014) où le mouvement liquide ou gazeux est montré originel des formes (rudiments de l'espace humain), au combien organiques. (Le titre ne nous semble pas approprié, aux nombres réduits de pages lues. Nous verrons. Le livre, le contenu, est grandiose.)

       "Dans le domaine des corps solides, il n'y jamais interpénétration : là où se trouve un corps, il ne peut pas s'en trouver un autre. Mais, notamment dans l'eau, les mouvements et les rythmes les plus variés peuvent s'interpénétrer. Autrement, dans un seul lieu, il ne peut exister qu'un corps mais il peut exister un grand nombre de mouvements dont les formes et les rythmes diffèrent. C'est là un principe fondamental, universel, grâce auquel s'impriment dans l'espace des structures qui le différencient et l'ordonnent. De ce fait, le mouvement se montre indépendant de l'espace ; il apparaît dans l'espace et y joue un rôle d'ordonnateur." (pages 28-29)

       "Tout être vivant, lorsqu'il réalise sa forme spécifique visible à partir de son "type" ou "Idée", traverse obligatoirement un stade liquide. Nombre d'entre ces organismes restent proches de cet état aqueux, c'est-à-dire peu solidifiés, d'autres se condensent davantage et s'agencent plus ou moins selon les lois du solide. Ce qui est commun à tous, c'est que leur passage à travers l'état liquide laisse des traces reconnaissables dans leur structure adulte. D'où la question : les lois propres de l'eau restent-elles attachées aux organismes et à leurs formes ? ou bien est-ce l'eau qui se soumet elle-même, dans son extrême ductilité, à des principes formateurs qui la dominent, à des forces formatrices , à des "Idées" créatrices dont  elle n'est que l'expression visible ? Cela signifierait que l'eau est le "corps" d'un monde de forces qui lui est supérieur et qui intervient, par elle, dans le domaine matériel, y faisant office de médiateur pour la formation des organismes." (pages 20-21)

     

       Nota : En parallèle aux actions contre l'Etat lors de la crise du coronavirus, celles contre la 5G montent aussi au créneau, avec de mêmes avocats.

       Voir : https://g5raisons.fr/?s=1 avec en sous-main la vidéo de Silvano TROTTA qui témoigne des séquences électro-magnétiques critiques en jeu, proches de celles du vivant le plus intime. Attention danger, le "terrain" a ses limites.

     

    Lire la suite...


  •  EN CES TEMPS INCERTAINS

       Finalement.... le Pr RAOULT, avec sa raideur communicationnelle admirable sort un peu plus de ses strictes compétences médicales et de son auto-congratulation maladroite quoique justifiée (l'on peut créditer que notre héros national, aux charbons professionnels depuis des mois, cible de feux incroyablement virulents, notamment médiatiques, ne soit pas un artiste de la communication séductrice et encore moins rodée même s'il a son art, et jongle comme il peut avec la volonté de dire vrai sans s'attirer d'autres foudres, c'est une proposition devant la surprise voire la déception que ses discours attendus nous provoquent parfois et en partie seulement !). Il va ainsi jusque poser dans cette dernière vidéo organisée par ses soins, le complotisme ("je ne veux pas être trop complotiste" - lui qui nourrit des "arrière-pensées") et met deux fois en vedette Bernard-Henry LEVY sur des remarques essentielles (dont l'évidence a tant souffert jusqu'ici). L'écouter vaut plus que jamais le détour, sur la chaîne de l'IHU de Marseille - ou chez Jean-Jacques BOURDIN de BFM, pour la grossièreté intellectuelle du "journaliste" parmi tant d'autres, et qui "s'y croient", et sans vergogne. Source : https://www.youtube.com/watch?v=VXDMTp82Rzg&feature=emb_title

       Notas : De la capacité personnelle à se savoir malade (demande de tests - ou soins ? comme indicateur fiable des épidémies, appelée ...? syndromique), le port du masque -  dans la rue - n'est pas scientifique, comme le confinement, le Pr PERONNE médecin dans l'âme...

     L'Echelle de Jacob relayant les conflits d'intérêts dans l'énormité des assauts commerciaux (et biologiques) de l'industrie pharmaceutiques (France soir) : http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

       # Au 01-07-2020, Pr Didier Raoult précise, après des chiffres de mortalité très défavorables à Paris (comparativement à Marseille), sa pensée sur les conflits d'intérêt (familiaux, idéologiques, financiers) comme intitulé. Les études randomisées ? On trouve toujours pire, et très gravement (un système qui est devenu fou...) : https://www.youtube.com/watch?v=bnO9D9G5O0g&feature=emb_title

     

       Avant de revenir insérer une page lourde (indigeste et brute) d'informations multiples consacrées au coronavirus, le personnage qu'est Bernard-Henry LEVY incontournable des médias et de la communication de la politique française, depuis des années, avec Jacques ATTALI, a curieusement attiré mon attention, d'abord indirectement.

       Le Pr RAOULT devenu central dans la crise sanitaire instaurée violemment le 16 mars 2020 le cite à la suite de la liste de ses soutiens nombreux  pour mettre en avant un certain regard sur la misère et la folie de notre situation humaine devenue. 

       "Qu'est-ce que signifie cette crise dans ce monde ?"

       Disproportion de la réaction, alors que les maux réels (dans le monde) ont une autre importance.

       Pr D. R : "Il y a une sur-réactivité (hyper-réactivité), une émotion... inquiétantes... Peur disproportionnée face au risque réel... Fragilité sociale."

      

       Bernard-Henry Lévy, dans le texte ou commenté, saurait-il rappeler l'énormité que personne à la parole forte (qui porte) n'a su ou ne saurait pointer ?

       Quelques sources : http://www.bernard-henri-levy.com/%e2%80%89ce-virus-qui-rend-fou%e2%80%89-bhl-confinement-lacroix-56076.html

     

         L'assignation à résidence, la surveillance généralisée, le reconditionnement ? culturel, économique, par des irresponsables autoritaires (c'est moi qui écris).

      

       N'ayant aucune inclination pour le "philosophe" (catégorisé dans Narcisse-s pas sérieux mais dangereux par l'exercice de son influence, aussi gonflé par les vrais pouvoirs puisse-t-il être, le pire jugement ayant été écouté de pair chez Alain SORAL, il y a quelques années) avec une relation aux grands médias minimale depuis quelque temps (désintérêt et rejet entretenus précédemment, jamais eu de télévision personnelle), cette page se contente de retenir trois occurrences quasi-simultanées du personnage qui se parent d'une forme d'incohérence, alors même que Michel ONFRAY, dans un acharnement a priori surprenant (Onfray m'est aussi mal connu par trop de médiatisation je crois !, quoique son aura est d'un autre poids et d'une autre qualité), délivre lui aussi et pour la première fois précisément des éléments propres à la malfaisance des "solutions" en voie de développement pour "sortir" de la crise, mais aussi comme avenir "enchanteur" (dès avant la crise).

       Ce jour donc, immersion très sélective et presque incroyable pour moi-même en médiamonde !

       Du sens à dénicher pour autant ?

       Des liens, et des figures en interaction outre monstration pour seule assurance. Peut-être (espoir), la possibilité d'un glissement favorable. Et la question : quelqu'un utilise d'autres ? (On rira !)

       A la vie sur Terre, en humains affirmés et sereins (accomplis).

     

    Lire la suite...






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires