•  DU DÉJÀ-VU (DONT INSOUPÇONNÉ) AUX SPÉCIFICITÉS

    FINANCIERS DU PASSÉ / MORVAN (2017)

         A la mort (1498) de son premier époux roi de France, Charles VIII, la duchesse ANNE se mit à frapper monnaie. Des cadières... de joli nom, matière et belle allure. En or ! Source : https://www.youtube.com/watch?v=1NCD0NB_hSc

     

       La Bretagne et l'argent : un beau sujet.

       Le Léonard n'est-il pas près de ses sous ? Et le Cornouaillais ? Dépensier ? Et le Vannetais ? Et untel, et machin ? Autour de Rennes, dans le Trégor ?

       On-dits, réputations repris en boucle aussi offensants que plausibles, fondés. Ignorance !

       Frédéric MORVAN, historien, donne un aperçu, dans son dernier ouvrage d'opinion et... un peu... beaucoup d'histoire (Bretagne, L'Histoire confisquée, Cherche-Midi, 2017) dont on se satisfera grandement aujourd'hui, les pieds toujours dans la boue (jusqu'où ?).

     

    Lire la suite...


  •  PETITS, NOMBREUX & RAFFINÉS STATÈRES

    LE TRÉSOR DE LANISCAT

       Site archéologique de Rosquelfen, en 2007. Vue aérienne. Source (également intéressante pour sa présentation du contexte historique) : http://kreizyarcheo.bzh/les-r%C3%A9sultats/par-p%C3%A9riode/%C3%A2ge-du-fer

     

       C'est dans une ferme que le trésor fut enterré. Une grosse ferme aux épisodes de construction renouvelés comme en témoignent les deux enclos visibles distincts et successifs (traces consolidées et rehaussées ?). Avec grands corps bâtis et... greniers, probablement.

     

    Lire la suite...


  •  DATÉES ENTRE 800 & 500 AV. JC..

    HACHES A DOUILLES

       "Dépôt de haches à douille fouillé par Éric NICOLAS sur le site de La Porte Allain à Trégueux." Photographie Yves MENEZ, Inrap. Source : http://bcd.bzh/becedia/fr/lage-du-fer-en-bretagne. A La Porte Allain ou La Ville d'Alann ainsi que d'autres précisions disponibles : http://bibliotheque.numerique.sra-bretagne.fr/solr-search?q=&facet=54_s%3A%2222%22+AND+39_s%3A%22NICOLAS+Eric%22+AND+40_s%3A%222016%22

     

       La monnaie fiduciaire (les pièces de métal) serait apparue simultanément en trois endroits du monde, constate David GRAEBER dans son livre somme Dette, 5 000 ans d'histoire (2011). L'existence d'objets de même fonction est attestée en Bretagne, sous une forme qui peut surprendre.

       Les haches à douille. 

       Ce "sont des lingots auxquels on a donné la forme d'un objet utilitaire, habitude que l'on trouve à la même époque ... en Chine ! Les paléo-monnaies précèdent le monnayage des cités gauloises d'environ 500 ans. (...)

       In Monnaies de Bretagne, Yves COATIVY, Skol vreizh, n° 25, 1992, p. 16.

     

      Nota : Le doute est permis sur la fonction monétaire des haches à douille. "Ces objets étaient inutilisables comme outils. Il peut s’agir d’offrandes ou d’objets monétaires fabriqués pour faciliter le stockage de richesses ou les échanges." Source : http://bcd.bzh/becedia/fr/lage-du-fer-en-bretagne

       Yves Coativy ne l'entretient pas, dans le texte ci-présenté, daté d'il y a 15 ans.

     

    Lire la suite...


  •  GROS CREUX DE VAGUE

    OUESSANT

        Quelques secondes de Finis terrae, de Jean Epstein (1929). L'attente sur la côte du retour du jeune homme, accidenté et malade, par les femmes, dont la mère. Le revoir. Survivra-t-il. (Si ma mémoire est bonne). Source : https://silentlondon.co.uk/2014/02/11/jean-epstein-finis-terrae/. Pour un extrait plus long : http://www.lesmutins.org/finis-terrae.

     

       Un bref séjour sur la côte du Finistère cette fin d'été a permis de rallier l'île d'Ouessant. Finis terrae, nom latin de l'ultime département occidental français et titre d'un film de Jean ESPSTEIN. Le voyage d'un jour a été accompli avec plus de surprise que prévu.

       Ponctuant des promenades emplies de paysages captivants, avec un temps très changeant où la très grosse averse a fini par tomber (sous abri heureusement, d'autres vacanciers ont été trempés jusqu'aux os), le contexte d'arrivée, l'écomusée - inscrit de longue date au programme - si jamais un jour..., et un témoignage asséné, nécessaire, ont laissé une impression tangente.

       On peut ajouter que mi-juillet de cette même année, une suite de faits divers traumatiques a marqué l'île.

       (Compte rendu détaillé qu'aucun concerné ne saurait produire, et qu'on peut ne pas lire, ou qu'en partie : http://www.letelegramme.fr/finistere/ouessant-l-incendiaire-s-est-suicide-13-07-2017-11594145.php)

     

    Lire la suite...


  •  MER DÉCHIREMENTS

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=uP67u23lgOk

     

       Mythique côte bretonne de l'extrême-ouest (Extrême-Occident... d'où ?). Avec ses îles, dont Ouessant.

       Si l'itinéraire d'humanisation (adulte) du culte de l'ourse devait se réinventer, un séjour là-bas, suffisamment long pour y vivre une tempête, aurait sa place.

       Que dire des phares.

     

    Lire la suite...


  •  PROJECTIONS & PASSIFS

    MENACE OPHELIA

       Source : https://twitter.com/InfosFrancaises/status/918229317431291905/photo/1

     

       "Deux scénarios se dessinaient encore mardi concernant la trajectoire de l'ouragan Ophelia, classé en catégorie 1. Soit ses vents destructeurs touchaient la Bretagne ce week-end, soit l'Irlande. Ce jeudi, c'est la deuxième hypothèse qui paraît la plus probable selon Météo France. 

        "Pile 30 ans après la tempête de 1987, le sort aurait été d'un redoutable cynisme si l'ouragan Ophelia avait pris une trajectoire directe vers la Bretagne. Positionné ce jeudi au sud des Açores, il a mobilisé les éminences grises de Météo France afin de déterminer sa trajectoire. "Jusqu'à mardi, nous étions inquiets de voir Ophelia se diriger vers la Bretagne avec des vents pouvant atteindre les 90 nœuds (plus de 160 km/h, NDLR)", note Michel AÏDONIDIS, chef du centre de Météo France de Guipavas (29), près de Brest."

       Source : http://www.letelegramme.fr/bretagne/ouragan-ophelia-la-bretagne-devrait-etre-epargnee-12-10-2017-11699638.php, relayée par Source celtique (http://sourceceltique.over-blog.com/2017/10/ouragan-ophelia.la-bretagne-devrait-etre-epargnee-letelegramme.fr/12-10-17.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail)

     

       L'hiver 2012-2013 a laissé des traces patentes sur le bâti d'ici. Un gros orage estival a ressuscité l'alarme des forces de la nature face auxquelles il n'y a pas grand-chose à faire (excepté protéger avec ce qui le peut). Menace d'un ouragan réelle ou qui s'estompe, la gravité et la conscience suivies d'effet sont à l'ordre du jour (des jours). D'autant qu'on nous promet une fin de semaine anormalement radieuse (bonne pour la baignade dans la Manche, clamée sur les "radios bonheur" d’État), terminale de la belle saison.

     (Passif et projection : en soi avant tout, en tant que personne capable, de penser et d'agir. Page marque-page.)

    Lire la suite...


  •   ... CONNAISSENT LA VOIE.

       Sur le très approprié "Listen to the ground"... de DOCTOR FLAKE (https://www.youtube.com/watch?v=tvofmng7WQE) 2017. Source : https://vimeo.com/215381162

       Quelque chose à ajouter ?

       [Un grand salut à Romain]

     

    Lire la suite...


  •  QUI MÈNENT OÙ TU SAIS.

       En attendant, tourne en "boucle" aujourd'hui. Douceur et feu des flots. Source : https://www.youtube.com/watch?v=iKqsBx7-ZdE, relayé par Source celtique (merci !) : http://sourceceltique.over-blog.com/2017/08/fleuves-le-fil.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

     

    Lire la suite...


  • UN CONTE AUX ACCENTS VÉRIDIQUES DES RIVAGES

    JEAN QUI PARLAIT AUX PIERRES

       Petits et gros galets sur l'île de Sein, fin août 2016.

     

       "Il y a eu un temps où l'on n'aurait trouvé personne, sur toute la baie d'Audierne, pour élever un mur de galets autour d'un champ sans demander les conseils et le secours de celui qu'on appelait Jean des Pierres. Quand nous l'avons connu, c'était un vieil homme au visage torturé, le seul être vivant capable de comprendre les paroles qui sortent des galets de mer quand le vent y passe."

       (...)

     

    Lire la suite...