•  MER DÉCHIREMENTS

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=uP67u23lgOk

     

       Mythique côte bretonne de l'extrême-ouest (Extrême-Occident... d'où ?). Avec ses îles, dont Ouessant.

       Si l'itinéraire d'humanisation (adulte) du culte de l'ourse devait se réinventer, un séjour là-bas, suffisamment long pour y vivre une tempête, aurait sa place.

       Que dire des phares.

     

    Lire la suite...


  •  PROJECTIONS & PASSIFS

    MENACE OPHELIA

       Source : https://twitter.com/InfosFrancaises/status/918229317431291905/photo/1

     

       "Deux scénarios se dessinaient encore mardi concernant la trajectoire de l'ouragan Ophelia, classé en catégorie 1. Soit ses vents destructeurs touchaient la Bretagne ce week-end, soit l'Irlande. Ce jeudi, c'est la deuxième hypothèse qui paraît la plus probable selon Météo France. 

        "Pile 30 ans après la tempête de 1987, le sort aurait été d'un redoutable cynisme si l'ouragan Ophelia avait pris une trajectoire directe vers la Bretagne. Positionné ce jeudi au sud des Açores, il a mobilisé les éminences grises de Météo France afin de déterminer sa trajectoire. "Jusqu'à mardi, nous étions inquiets de voir Ophelia se diriger vers la Bretagne avec des vents pouvant atteindre les 90 nœuds (plus de 160 km/h, NDLR)", note Michel AÏDONIDIS, chef du centre de Météo France de Guipavas (29), près de Brest."

       Source : http://www.letelegramme.fr/bretagne/ouragan-ophelia-la-bretagne-devrait-etre-epargnee-12-10-2017-11699638.php, relayée par Source celtique (http://sourceceltique.over-blog.com/2017/10/ouragan-ophelia.la-bretagne-devrait-etre-epargnee-letelegramme.fr/12-10-17.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail)

     

       L'hiver 2012-2013 a laissé des traces patentes sur le bâti d'ici. Un gros orage estival a ressuscité l'alarme des forces de la nature face auxquelles il n'y a pas grand-chose à faire (excepté protéger avec ce qui le peut). Menace d'un ouragan réelle ou qui s'estompe, la gravité et la conscience suivies d'effet sont à l'ordre du jour (des jours). D'autant qu'on nous promet une fin de semaine anormalement radieuse (bonne pour la baignade dans la Manche, clamée sur les "radios bonheur" d’État), terminale de la belle saison.

     (Passif et projection : en soi avant tout, en tant que personne capable, de penser et d'agir. Page marque-page.)

    Lire la suite...


  •   ... CONNAISSENT LA VOIE.

       Sur le très approprié "Listen to the ground"... de DOCTOR FLAKE (https://www.youtube.com/watch?v=tvofmng7WQE) 2017. Source : https://vimeo.com/215381162

       Quelque chose à ajouter ?

       [Un grand salut à Romain]

     

    Lire la suite...


  •  QUI MÈNENT OÙ TU SAIS.

       En attendant, tourne en "boucle" aujourd'hui. Douceur et feu des flots. Source : https://www.youtube.com/watch?v=iKqsBx7-ZdE, relayé par Source celtique (merci !) : http://sourceceltique.over-blog.com/2017/08/fleuves-le-fil.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

     

    Lire la suite...


  • UN CONTE AUX ACCENTS VÉRIDIQUES DES RIVAGES

    JEAN QUI PARLAIT AUX PIERRES

       Petits et gros galets sur l'île de Sein, fin août 2016.

     

       "Il y a eu un temps où l'on n'aurait trouvé personne, sur toute la baie d'Audierne, pour élever un mur de galets autour d'un champ sans demander les conseils et le secours de celui qu'on appelait Jean des Pierres. Quand nous l'avons connu, c'était un vieil homme au visage torturé, le seul être vivant capable de comprendre les paroles qui sortent des galets de mer quand le vent y passe."

       (...)

     

    Lire la suite...


  •  AINSI FUT-IL SURNOMMÉ.

    BROYAGE

       Plus jeune que notre héros, plus proche de nous (en termes chronologiques), cet homme n'en broie pas moins son chanvre... en chambre (une pièce aux allures surprenantes, toutefois : une maison devenue ruine au vu des pierres au sol, une sorte d'annexe agricole, abritant ce qui semble des ruches ?). Carte postale retouchée par nos soins. Source : http://www.belcaire-pyrenees.com/article-retour-a-la-culture-du-chanvre-en-pays-de-sault-pourquoi-pas-59907848.html

     

       Difficile d'échapper au surnom en situation exposée - ou sur-exposée ? (différence, anomalie). Ernest RENAN raconte celle d'un honnête homme de la campagne bretonne, composant entre héritage (ses contraintes, ici) et pure nécessité.

     

    Lire la suite...


  •  UN CONTE BRETON. (ENCORE) TRÈS MACABRE.

    LA BARQUE DES MORTS Baie de Douarnenez Keriadenn 2017

       Douarnenez, depuis la baie de Douarnenez, fin août 2016. Moment de paix ? Château de cristal ci-près ?

     

       La mort domine définitivement le propos du jour, en reprenant quelques-unes des issues les plus imagées qu'on lui prête. Est appris un certain sursis pour ceux des marins qui furent honnêtes... nimbé d'une morale... moralisante, tandis que la possibilité de l'infinité de l'errance, d'un vide-attente affreusement douloureux grèvent... le moral ! La damnation. La damnation pour refrain... Transfiguration de la probable croyance païenne du grand voyage - nocturne, l'asile inespéré prend le dessus, désormais célèbre paradis ? Reste beaucoup d'incertitude, de négoce et sans doute de rapport de force inégal, loin de la métempsychose supposée des origines, pragmatique et apaisante.

       En quête toujours.

      [Pour archive :

       https://www.le-petit-manchot.fr/la-barque-du-raz-de-sein/legendes/articles/1379/

       http://dameshadow.skyrock.com/402257523-La-baie-des-Trepasse-le-Cap-Sizun-La-pointe-du-raz-ou-la-legende-du.html

       https://fr.wikisource.org/wiki/La_l%C3%A9gende_de_la_mort_chez_les_Bretons_armoricains/Introduction]

     

    Lire la suite...


  •  PARTIR. PARTIR. LOIN. PIERRES EAUX. (LUMIÈRE.)

    IMRAM Finistère Keriadenn

       Côte nord du Finistère.

       Rochers. Puis...

     

       IMRAM.

    Par ce mot, sonne le grand départ.                                                                Le retour n'est pas exclu.    

     

    Lire la suite...


  •  Avec BARNENEZ, BALEINE MÉGALITHIQUE. Et DIEU.

    Barnenez Wikipedia 2015

       "Entrée du dolmen H. À droite, le massif de contrefort." Photographie de THESUPERMAT, le 11-07-2015. Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Plouezoc%27h_-_Cairn_de_Barnenez_-_2015_-_024.jpg

        "D'une longueur de 75 m, il est constitué en réalité de deux cairns en pierres sèches accolés, qui recouvrent onze dolmens à couloir. Cet ensemble est le plus grand mausolée mégalithique après celui de Newgrange et, avec le cairn III de Guennoc, le plus vieux monument d’Europe*.

       La construction du cairn primaire témoigne en effet avec le tumulus Saint-Michel, qui est situé dans le Vannetais, et le site de Bougon, dans le Poitou, des débuts du mégalithisme atlantique. Elle a lieu vers 4700 avant notre ère (dans l'intervalle entre 5010 et 4400 avant notre ère), soit quelque 2 100 ans avant la plus ancienne pyramide d'Égypte et environ 7 000 ans après les débuts de l'architecture, qui ont été observés au Moyen orient chez les Natoufiens de Mallaha, 5 000 ans après l'érection du premier temple monumental en Anatolie et 3 600 ans après celle de la tour de Jéricho en Cisjordanie.

       La construction du cairn secondaire, un agrandissement, commence vers 4300, soit après la chute du Grand menhir, pour se terminer vers 4200. Les vestiges d'un troisième cairn, Kerdi Bihan, plus petit et fortement endommagé, se trouvent à une centaine de mètres au nord-ouest de Kerdi Bras. Ils n'ont été fouillés qu'en partie. On y a découvert quelques restes d'un dolmen détruit."

      * Pierre-Roland GIOT, Jean L'HELGOUACH, Jean-Laurent MONNIER, Préhistoire de la Bretagne, Ouest-France, 1979, p. 161.

       Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cairn_de_Barnenez

     

       Croisement des païens et des Celtes, par le jeu d'un seul livre, le Dictionnaire de la Tradition bretonne de Gwenc-hlan LE SOUËZEC. [On aimerait lire l'argumentaire de Yannick LECERF mettant en cause la présence celte en Bretagne (ni Coriosolites, ni Venètes, Riédones, Osismes, Namnètes en Armorique ?). Un d'éditeur intéressé par sa thèse ?

       En démenti impromptu, voir cette étude archéologique référencée liée au cairn : "Des Gaulois sur l'île Guennoc, Landeda, Finistère", Marie-Yvane DAIRE et Laurent QUESNEL, Varia, 2008, pp. 93-137. Source : https://rao.revues.org/577]

     

    Lire la suite...