• Capitalisme et bureaucratie de Bruxelles / LAURENS - 2015

     Intimité professionnelle

     Le 18-01-2016, à propos du livre Les Courtiers du capitalisme. Milieux d'affaires et bureaucrates de Bruxelles, Sylvain LAURENS, Agone, 2015.

       "À Bruxelles, loin des ONG, les lobbies patronaux préfèrent le huis-clos avec les bureaucrates pour faire progresser leurs affaires. Pour un lobbyiste, connaître des bureaucrates plus ou moins personnellement permet de savoir quand il est encore utile de pousser une position et quand, à l’inverse, il ne sert à rien de se montrer insistant.
        À partir d’archives inédites et d’observations réalisées auprès des lobbys patronaux, ce livre analyse les relations qu’entretiennent les représentants des intérêts économiques avec les agents de la Commission européenne. Pour parvenir à leurs fins, les lobbyistes doivent se fondre dans les logiques de productivité de l’administration communautaire : les plus grandes firmes apprennent ainsi à manier le jargon des technocrates pour maintenir leur position, et enrôlent des experts scientifiques pour répondre aux attentes pratiques de tel ou tel chef de bureau. Et les liens intimes qu’entretient le capitalisme avec la bureaucratie se voient quotidiennement réactualisés.

        Voir ce livre sur le site de l'éditeur

       Source : http://www.laurent-mucchielli.org/index.php?post/2016/01/18/Les-courtiers-du-capitalisme

    « Future maison à Jeju / PLANNING KOREARéserves fractionnaires / WIKILIBERAL »