• CHASSE AU PAUVRE

     LA PAIX, PITIÉ ! LA LIBERTÉ ! PITIÉ...

    CHASSE AU PAUVRE

       Ce printemps 2019, début juin.

     

       Les surprises souvent ignobles (allons allons !) du gouvernement sont à la hausse, l'été venu.  
     
       Et ici, nous avons affaire à du costaud. La hausse est inflationniste.  
       Ainsi notre chère (ennemie jurée ?) Agnès BUZYN (celle qui fait la grande révérence gantée vaccins à peine installée aux manettes publiques, forte femme multi-cartes versée atome et autres joyeusetés nationales) fait-elle entrer le système d'assistance sociale français dans l'ère de la bascule où un niveau de revenu faible pourrait enclencher automatiquement et sans distinction de situation personnelle, l'aide financière d’État... (toujours aussi royale puisqu'à "moyen constant" et si généreuse, nous avons testé avec larmes, un vieux Noël, du moins) contre... (roulement de tambour) "un engagement de s'insérer dans la vie active".
       Ce n'est même pas joliment dit. La "vie active"... oui, peut-être quoique franchement pléonastique.
       (La vie passive aurait été plus juste, en un sens, car l'extraction de l'énergie est au programme.)

       (Relayé par la revue de presse de Lieux communs, début juillet 2019 : https://www.marianne.net/societe/finis-rsa-apl-et-prime-d-activite-le-revenu-universel-d-activite-un-big-bang-haut-risque
       La revue de presse hebdomadaire est à frémir : https://collectiflieuxcommuns.fr/?367-Revue-de-presse-du-30-06-au-06-07)
       Nota : Nous venons justement d'ajouter un lien dans la page consacrée à Notre-Dame, évoquant la pollution au plomb, tue dans les médias au contraire des conseils contre la chaleur, insupportables (ces conseils).
     
         EXTRAIT SURLIGNÉ :
     
       " Pour “faire évoluer l’individu vers le travail(le style prend-il ici quelque envolée, due à l'utilisation d'évoluer ?), il conseille de s’appuyer sur des “outils à forte valeur ajoutée” : “stage, immersion, bénévolat” (la liste a de quoi surprendre). Jusqu’à en faire une contrepartie du versement de l’allocation ? À en croire les propos d’Agnès Buzyn ce mardi 4 juin, cela pourrait bien être le cas : “Nous souhaitons que ces aides soient liées avec un engagement de s’insérer dans la vie active. Que ce soit par des activités d’insertion ou par pôle emploi”, a-t-elle expliqué. En 2018, Emmanuel Macron avait d'ailleurs émis la possibilité d'empêcher les allocataire de refuser plus de "deux offres raisonnables d'emploi".
     
       Nota bis : L'analyse du choix de Christine LAGARDE (elle aussi belle préparatrice du pire, sensibilité aux pauvres de notoriété publique et plus que médiatisée) à la tête de la BCE est à ce moment remarquablement profitable. Voir chez le Lupus, Eric VERHAEGHE : https://leblogalupus.com/2019/07/08/pourquoi-la-nomination-de-lagarde-a-la-bce-est-contraire-aux-traites-europeens-par-eric-verhaeghe/
     
       (L' "assisté" est une prise en ligne de mire.)
       (Ne pas oublier que les revenus minimaux relèvent de la vraie misère eux. Double, triple. Qui appuie sur la tête. Les honnêtes ayant vécu le savent. Merci.)

        Choisir d'être pauvre (et non misérable ou miséreux, et avec une pauvreté qui louche vers ou la sobriété ou une sorte de marginalité qui sait user vitalement des lieux et poches laissés pour compte) ne serait plus possible mais participer de force au système économique pourrait bien être la face (noire farce) de ce projet de loi en début de "négociation"... (avec plein de "salauds de pauvres" autour de la table, ma garantie beurre d'épinards).
     
       L'autre horreur, déjà évoquée dans le répertoire des pauvres lancé dans d'autres pays, billet de Tsukeshoin à retrouver...
     
       Et les "bonnes" associations caritatives ou non (certaines sont admirables, j'en suis sûre) de penser que les idées, l'agenda, le propositions ne sont pas clairs, nous narre l'article.
     
       Totalitarisme en vérité si décelable.
       Rien ne doit sortir de la grande machine à traiter (repérer, cibler, lessiver grand rinçage) les gens, les personnes, la vie... les matières...
     
       Rouage, menues rotules... sous le fouet qui claque, et le mirador numérique.  Une bonne bouffée d'algues vertes made in BZH en décomposition avancée pourrait bien me donner le vertige fatal... qui apaise, à moins qu'une rasade de poussières d'amiante d'ardoises avec chrysotile ne me transporte, poumons grands ouverts.
     
     
        # Au 22-07-2019, ce n'est pas cet invité qui nous rassure. Tiens, il est aussi question du revenu minimum, dans une version des plus sordides ! Ah, non, il s'agit du bénévolat ! Forcé ? STO STO, STO....quand le nazisme est prétendument repoussoir : https://www.youtube.com/watch?v=iED2xlwLoxU
       Günther ANDERS toujours fin analyste...
     

    CHASSE AU PAUVRE Keriadenn 2019

      Même jour. Petite chatte très déterminée, assez nerveuse de caractère, tranquille en son jardin. Le blanc du poil crie un peu, mais c'est Riri-Sonson - au poil - qui pique.

     

        Impossible d'en rester là, amis de la vie libre et gonflée d'air pur.

       (C'est encore possible ?)

       Un livre vient de sortir qui pointe la simplicité de la vie - biologique - derrière la "complexité" des maladies qui font des conversations intarissables et d'un ennui sans mesure : https://www.contrepoints.org/2019/06/24/347578-la-fin-des-maladies-par-le-dr-laurent-schwartz

       Nota : ceci n'est pas l'article promis sur la liberté !

       Il arrive, ils arrivent. Pour qui sait attendre !

     

    « MANAGEMENT / BAPTISTE RAPPINLIBERTE XVIIIe / JEAN STAROBINSKI »