• "CREATIVE MAKERS"

     "DIGEST" "ARCHITECTURAL"

    "CREATIVE MAKERS"

    "CREATIVE MAKERS"

       Maison en carton ? Beaucoup d'autres matériaux. Cadre idéal : pied d'arbre en situation forestière (coupe claire parfaitement tolérée) ou boisée (là où "prérogative" le pressident ?). En série, en camp, sa vérité crève les yeux, derrière des finitions tout à fait acceptables (mode admise) quoique probablement mal pérennes (aux égouts, là ! oui, où ça goutte, sauf en cas de nuages connectés). Source : https://parismatch.be/lifestyle/design/78460/wikkelhouse-la-maison-de-carton-qui-tourne-une-page-dans-limmobilier

     

       Les déchets, incidemment, ont peu à peu pris la face de "notre" bourbier.

       Que viennent faire des bâtiments voire des architectures là-dedans, hymne à l'édification, voire "l'édification humaine"...

       Attention, texte et photos des mauvais jours (à la serpe, celle qui nettoie les forêts de nos cœurs : dégoûts divers).

     

    "CREATIVE MAKERS"

    "CREATIVE MAKERS"

       Le container recyclé, autre dada, plus sincère. Plan (du RDC !) en perspective puis vue de la façade principale. La chambre est "spacieuse", mais boîte, c'est boîte, - à sommeil. Lit de 140 ou 160, 180 ? grand luxe ? Noter la grande douche (tout est proportionnel, certes). Plus sincère encore et personnel : les tiny houses, j'aime. Source : https://www.wedemain.fr/Ecolo-made-in-France-et-mobile-cette-maison-est-faite-de-conteneurs-maritimes_a2700.html

     

       La mobilité est au cœur de ces nouvelles "architectures"... Étonnant...

       Autre argument : le petit prix...

     

    "CREATIVE MAKERS"

       Déchets ici ? Le cadre, le cadre, et les prouesses. C'est l'environnement le pire auquel il est envisagé de résister...  Vue en contradiction, mais, tout est bon dans le cochon. Source : https://www.wedemain.fr/Autosuffisante-et-connectee-cette-maison-a-60-000-euros-resiste-aux-conditions-extremes_a2715.html

     

       Surprise ! Le matériaux paraissent parfois très peu écologiques... Les moyens et techniques de fonctionnement et de maintenance high-tech...

       Rien compris aux enjeux, la ci-rédactrice ? Rapport bénéfices - avantages mal compris ?

       Architectes, "creative makers", sont des magiciens, des prestidigitateurs à la langue pendue (discours enflammé). Du concept. Et les déchets, les déchets, c'est relatif, non ?

     

       Déchets et architecture, donc.

       Que viennent faire des bâtiments voire des architectures dans le déchet, eux et elles plus encore hymnes à l'édification, voire l'édification humaine...

       L'actualité pousse dans le dos, dès lors qu'avec déchets, on admet certaines représentations outre le réel, lequel contemporain en dégorge tous azimuts et on y reviendra a minima. Question représentations (les images dans la tête et l'histoire)..., c'est encore l'embarras. L'humanité voit vite sale, impur, dégradé, déjection... à commencer par ceux de son organisme (biologique).

       Dans le bâtiment (quand il va, tout va... et il se redresse ces temps-ci, embellie de passage présumément), destructions et construction en génèrent un tel nombre astronomique que la "transition énergétique", jamais en reste d'initiatives zélées, y a lancé une de ses innombrables batailles, toujours plus administrées. Chantier propre, recyclage optimal, appel à innovations, soit architectes sollicités ressources d'idées en plus d'intégrer toujours plus le chien de garde.

       Comme nous, car j'en suis - amoureusement foutue de l'espace, des formes et des lumières, oublions rarement les problématiques et contraintes en tous lieux, l'excitation est à son comble. Quoi, le déchet, on peut y aller, officiellement ? Rameutant au-delà du cercle des initiés.

       Les enjeux sont-ils si compliqués ? Les compétences inaccessibles ?

       C'est là que les "archis" peuvent s'en faire. Car si le nerf de leur métier, c'est de faire des boîtes pas trop mal rangées et décorées, la concurrence est rude...

       Florilèges des idées et propositions, histoire de voir, les ruches new-yorkaises précédemment titrées pulvérisant le top professionnel sûrement, et là où le magazine WE Demain fait très fort.

       Page conclue ce jour avec CORBU (chez les intimes) des débuts, raffiné et classique, pré-moderne (qu'il renierait en déchet ?) , les exemples sont ouverts à la greffe.

       LA GREFFE....

        Nota : Si d'actualité, ça s'étoffe, on inscrira les exploits médiatisés, précisant de pair et d'emblée que le déchet peut revêtir un sens paradoxal, humoristique (et très noir) au cours de cette page comme de la  précédente - histoire de s'alléger du poids de la culpabilité qu'on voudrait nous coller (le "mauvais" et le "bon" déchet du dictat explosent à nos yeux sous des formes parfois très différentes, et comme on en rêve, intimement connues, loin des bureaux et légalités).

     

    "CREATIVE MAKERS"

    "CREATIVE MAKERS"

      En sorte de boucle, infinie et terminale ?, accueillir les migrants (on a dit noir, et quand les raisons du problème sont faussées et les "débats" aussi nauséabonds que les faits)  : //www.amc-archi.com/article/comment-accueillir-dignement-les-migrants,678EL, https://www.amc-archi.com/photos/centre-humanitaire-paris-nord-par-julien-beller,6801/centre-humanitaire-paris-nord.1, https://www.amc-archi.com/photos/une-cite-lacustre-pour-migrants-a-ivry-sur-seine,6786/centre-d-hebergement-d-urgence.1.

     

       Complémentaire : https://reporterre.net/Le-bidonville-est-il-l-avenir-de-la-ville

       Important ? Denis DUPRÉ chez Yves MICHEL, en écho au projet FEMA soulevé en son temps par Étienne CHOUARD dans le sillon d'Alex JONES, mais version "citoyenniste" (lire l'article de Slobodan DESPOT dans le dernier - vrai de vrai - numéro gratuit d'Antipresse, n° 111 - lecteur abonne-toi, qui soulève le lièvre mal-pensant, entendu  chez nous : http://www.yvesmichel.org/product-page/societe-civile/camp-planetaire-un-danger-bien-reel/

     

     

    "CREATIVE MAKERS"

       L'une des premières réalisations de Charles-Édouard JEANNERET, dit LE CORBUSIER, à la Chaux-de-Fond. Source : https://archinect.com/features/article/150044197/from-the-ground-up-le-corbusier

       Le CABANON du maître à mirer pour les curieux du jour.

     

        Enfin, pour mémoire ou archive, grand temps libre et curiosité affirmée voire limite (nous n'avons pas encore réussi à prendre plus de 5 minutes à son sujet, donc le mutisme sera notre fin mot) : http://www.dailymotion.com/video/xi64ek

     

    « "RUCHES" POUR SDF ? MIEL EN QUESTIONRÉNOVER MASSIVEMENT »