•  Jardins au Japon, focales en France.

       Deux vues du jardin du Ginkaku-ji (le temple d’argent), puis une du Jardin des mousses à Kyoto. "Si vous êtes en voyage à Kyoto, le Kokedera, "temple des mousses" ou Saiho-ji est aussi connu pour ses conditions d’admission (vous devez réserver par courrier pour pouvoir y entrer) que pour son jardin de mousse exceptionnel. C’est le lieu rêvé si vous souhaitez passer une petite heure en compagnie de plus de 120 espèces de mousses plus chatoyantes les unes que les autres." 

       Source: http://www.ta3mam.com/lempire-de-la-mousse/

     

    Lire la suite...


  •  Être jardinier.

    JARDIN MODELE / de PRECY (1912)

       Le Jardin d'eau à Giverny (27). "MONET était si fier de son jardin d’eau, qu’il aimait y recevoir ses invités et passait des heures à le contempler. Un jardinier était chargé de son entretien à temps plein, et supprimait chaque feuille morte pour qu’il reste d’une beauté parfaite."  

       http://fondation-monet.com/giverny/le-jardin-deau/

       Note : Cette photographie d'aujourd'hui est "léchée" comme pour devoir coller aux peintures de Claude MONET (1840-1926). Peut-être a-t-elle été retouchée sur ordinateur. Elle est assurément belle. Près d'un siècle a passé depuis les Nymphéas. Outre le doute d'un Monet jardinier (s'il manifeste un goût certain des paysages végétaux et aurait visité Greystone, l’œuvre de Jorn de Précy, en 1906 - voir en fin du billet), celui d'un jardin incessamment repris depuis la mort du peintre, suivi, contrôlé par une armada d'employés, afin de conserver son allure originelle, retient... l'adhésion.

     

    Lire la suite...


  •  Affaire de COSMOS terrestre

    La BIODYNAMIE / STEINERLa BIODYNAMIE / STEINER

       Sources :

       http://www.meltydiscovery.fr/lune-sa-gravite-a-des-influences-sur-la-pluie-sur-terre-a497086.html

       http://lesetoilesdefred.yoopa.ca/fr/quelle-est-la-taille-de-la-lune-par-rapport-a-celle-de-la-terre/

     

       L'une des attitudes de l'agriculture bio-dynamique est de reconsidérer le ciel de la Terre et non "de l'espace" (le ciel vu du ciel, ou l'espace vu de lui-même : curieuse formule qui repose assez bien le paradoxe et les limites potentielles de l'objet rationnel).

       Les sciences moquent "à raison" les théories ancestrales considérant la terre au centre de l'univers, avec un cortège céleste à son corps attaché. Selon le regard aussi pragmatique qu'élevé qu'a initié et largement développé Rudolph STEINER (1861-1925) à la suite de Johann Wolfgang von GOETHE (1749-1832), les humains ont tout bénéfice (dont cultural - et rationnel !) à observer et renouer faits et effets de leur point de vue, - à savoir de la Terre d'où le ciel semble tourner autour d'elle et d'eux, le "fond" se faisant fidèle et présent, d'un orbite régulier.

      Où le géocentrisme révolutionné un temps en héliocentrisme, reprend du galon par le multi-dimensionnel et le sens, au service de la vie. La connaissance objective des astres (astronomie) ouvre la compréhension des positions et des rythmes célestes ; la connaissance - scientifique, phénoménologique et sensible - des interactions et des influences des corps célestes, donc terrestres, assoit les gestes culturaux...

      Tel est le sens du cosmos pour l'agriculteur en biodynamie, pensons-nous pouvoir avancer en très modeste pratiquante, sens majeur et peut-être assimilable à la synthèse triadique de HEGEL (que promeut Francis COUSIN), en version évolutive (et non définitive, non close, enfin drainante).

      

    Lire la suite...


  •  Pousses et pourriture

    Chou rouge et braveChour rouge et brave 2016

       Demi-chou rouge négligé en réserve froide.

     

    Lire la suite...


  •    Une tradition multi-séculaire

    Céréales culturelles

       Source : http://www.terre-net.fr/moissonneuse-batteuse/t341?page=4

     

    Lire la suite...


  • Nèfle / Keriadenn 2013

       Jeune néflier (Mespilus germanica) sous la gelée, le 9 décembre 2013.

     

    Lire la suite...