•    L'E.U. - l'EUROPE - VEILLE...

    Ô RAGE Ô DESESPOIR

       L'affichette du stand de la CRIIRAD fort heureusement trouvée dans le numéro du journal de l'association, aimablement donné ce dimanche 9 septembre 2018. Source : Trait d'union, CRIIRAD, octobre 2017, p. 7.

     

       Les salons et foire bio reprennent leur activité cyclique en Bretagne et avec eux celui de Mûr-de-Bretagne - absorbé en la super-commune de Guerlédan : "BIOZONE".

       Ce dimanche fut l'occasion de militer un peu là-bas avec les Anti-linky et de prendre des nouvelles des luttes contre les mines d'extraction prévues (Permis octroyés par l’État français).

       Si l'espoir est souvent triste de nos jours, que dire en visitant le stand de la CRIIRAD, décidément consulté...

     

    Lire la suite...


  •  DE NOTRE DESTIN. (DES "POSSIBLES"...)

    DU MONDE / ANDERS

       De la nuit sur Terre. "Image satellite composite montrant l'émission nocturne de lumière vers l'espace, essentiellement concentrée dans l'hémisphère nord dans les pays les plus industrialisés ; en Amérique d'une part, en Europe de l'Ouest et dans l'est de la Chine et au Japon. L'Inde, où une politique d'éclairage initiée par les Anglais a été poursuivie après l'indépendance, se démarque également. Il s'agit d'une superposition de photographies prises de nuit et par temps clair ; les limites des continents sont produites par l'ajout en couleurs sombres, des photographies équivalentes diurnes. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_lumineuse

     

       Parce que le nucléaire terrestre ne quitte plus et qu'il plombe la vie comme choix humain avant de la détruire de toutes les manières inimaginables dont immondes (quasiment "sadiques") dès qu'il se libère - conformément à sa nature énergétique extraordinaire et imperceptible en cas ordinaire sur terre, parce qu'il s'agit d'une force qui nous dépasse complètement en renvoyant nos prétentions de maîtrise aux "chiottes" les plus gluantes et ricanantes, parce que Günter ANDERS a analysé jusqu"au bout qu'il a pu le cadre et le fonctionnement de notre monde (la télévision y tient une grande place) - et que nous continuons ces jours-ci la lecture du livre La Menace nucléaire par d'autres de ses mots fulgurants, un dernier extrait surligné va conclure les pages de Tsukshoin.

       [Il permettra, régulièrement réactualisé, de remettre sous les yeux ce que l'on ne veut pas voir - sans y réussir jamais (il est naturel de chercher à fuir ce qui ne ne peut se concevoir et encore moins s'admettre tout en ne pouvant absolument pas l'esquiver... ou du fameux "NE PAS POUVOIR NE PAS..." énoncé, de mémoire, en son temps par le sémioticien Jean-Marie FLOCH, autour du verbe (de verbe) pouvoir et  ses affirmations-négations), et accessoirement, comme gentillet pied de nez au combien illustratif de notre actuel destin technique, soit de freiner l'envahissement publicitaire tel que prévu par l'hébergeur Eklablog (une longue période sans billet déclenche - automatiquement... - davantage de fenêtres de promotions commerciales...]

     

      ("La farce cachée du nucléaire : L’état réel des centrales nucléaires françaises et les mensonges d’EDF" parmi de derniers relais et ce jour de point final, nous devant de compléter que la PRÉPARATION DES POPULATIONS est, contrairement à ce qui est annoncé dans ce livre tel que résumé, et suivant nos pauvres recherches et alarmes profondément ressenties présentées au cours des pages précédentes, à l'ORDRE du jour en plus hautes instances, à l'insu des concernés, prochainement pourtant convoqués comme co-gérants "subliminés"... Avis à la population : http://echelledejacob.blogspot.fr/2018/04/la-farce-cachee-du-nucleaire-letat-reel.html & http://echelledejacob.blogspot.fr/2018/03/si-vous-aimez-vous-enfants-lisez-ce.html)

       (La Turquie en "bonne" route, et entre de "bonnes mains", celles-là ou d'autres : http://www.rfi.fr/europe/20180402-turquie-poutine-erdogan-centrale-nucl%C3%A9aire-russie)

       (Une fiche répertoire est donc également mise en ligne. Elle complète l'ensemble des articles qui concluent Tsukeshoin en cet avril 2018, initialement le 3 avril à 11:09 : COMPLÉMENT NUCLÉAIRE)

       (Russia today ? Esthétique ajustée ! Relayé par Lieux communs, le 05-05-2018 : https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/titanic-nucleaire-la-premiere-centrale-flottante-quitte-la-russie-5731342 Également : https://www.novethic.fr/actualite/energie/energie-nucleaire/isr-rse/video-la-russie-met-a-l-eau-l-akademik-lomonosov-la-premiere-centrale-nucleaire-flottante-de-la-planete-145796.html)

     

    Lire la suite...


  •  TOUTE-PUISSANCE, IMPUISSANCE, ...

    FACE A L'INVISIBLE

        Points rouges. Le fond bleu fait tant de bien, et pourtant... (...) "La liste de réacteurs nucléaires regroupe les réacteurs nucléaires construits* dans le monde, qu'ils soient en fonctionnement, à l'arrêt ou bien démantelés. Ils sont classés par continent, pays et par fonction : soit pour les applications militaires, soit pour la production d'électricité dans une centrale nucléaire (réacteur dit de puissance), soit pour la recherche.

       On trouve la quasi totalité des réacteurs en Asie, en Amérique du Nord et en Europe. L'Afrique et l'Amérique latine n'en comptent que très peu, tandis que l'Océanie est le seul continent à ne pas compter de réacteur nucléaire.

       * Il existe un unique réacteur nucléaire naturel au Gabon et il est possible, sous certaines conditions, que des portions d'une mine d'uranium se transforment en réacteur nucléaire naturel sans intervention humaine."

       Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_r%C3%A9acteurs_nucl%C3%A9aires

     

        "Il est aussi légitime de diagnostiquer que nous sommes tous menacés par un seul et même danger qu'il est illégitime d'affirmer que ce fait facilite la reconnaissance du danger. Au contraire, il est plutôt vrai que l'universalité de la menace complique sa reconnaissance, non, qu'elle interdit même totalement cette reconnaissance. Je veux dire par là que, puisque nous sommes exposés sans différences à l'anéantissement, nous sommes privés, à peu près, de la faculté de prendre conscience de ce qui nous menace. S'il y avait une théorie sociologique de la connaissance, une de ses thèses fondamentales devrait être la suivante : ce qui est commun à tous les hommes ne se distingue pas mais reste invisible tant que cela ne cause pas, comme la faim, le froid ou la maladie, c'est-à-dire comme la  la misère, des souffrances directes."
     
       La Menace nucléaire, Considérations radicales sur l'âge atomique, Günther ANDERS (1981), traduit de l'allemand par Christophe DAVID, Le Serpent à plumes (2006), pp. 106-107.
     
     

    Lire la suite...


  •  ET N'OUBLIE PAS

    ANGOISSE

       Les petits cœurs, les yeux fripons, les ailes gonflées de tendresse, pour t'amadouer. "Viens, viens... Viens ! Ne pars pas. Reviens ! REVIENS ! (c'est un ordre !)" Source : http://japosphere.blogs.liberation.fr/2018/02/20/fukushima-quand-communication-et-populisme-prennent-le-dessus-sur-la-prevention-des-risques/

     

       "Les acteurs impliqués dans la gestion du désastre japonais sont en partie les mêmes que ceux qui ont "géré" la crise nucléaire de Tchernobyl. C’est le cas notamment de Jacques LOCHARD, directeur du CEPN (Centre d’Étude sur l’évaluation de la Protection dans le domaine Nucléaire), ainsi que du docteur Yamashita SHUNISHI, membre de la commission d’enquête sanitaire, l’un des premiers à avoir prôné le relèvement de la norme de sécurité à 100 mSv/an, ou encore du professeur NIWA de l’université médicale de Fukushima. Ce psychiatre argumente en faveur d’un retour des habitants en réponse aux taux de dépression et de suicide croissants liés à la douleur de l’éloignement de leur pays natal. De fait, les réfugiés sont privés de liberté de décision sur leur propre sort puisqu’on ne leur donne ni les moyens de pouvoir partir ni ceux de se réintégrer totalement. Autrement dit, on les contraint à devoir gérer leur quotidien dans un environnement contaminé. C’est justement l’objet du programme Ethos Fukushima, qui fait suite au programme Ethos Tchernobyl, l’un comme l’autre dirigés par Jacques Lochard et dans lesquels les docteurs Yamashita et Niwa jouent un rôle fondamental. Ce programme est basé sur le calcul du coût/bénéfice en matière de radioprotection et vise à apprendre aux habitants à gérer leur quotidien dans un environnement contaminé, la migration étant jugée trop coûteuse.

      Source : http://japosphere.blogs.liberation.fr/2018/02/20/fukushima-quand-communication-et-populisme-prennent-le-dessus-sur-la-prevention-des-risques/

     

    Lire la suite...


  •  DE LA DÉRÉALISATION RÉALISATRICE (MATRICE)

       Hypernormalisation d'Adam CURTIS (201). Antipresse (Slobodan DESPOT) l'a mis en avant (https://antipresse.us1.list-manage.com/track/click?u=2629b793135807a38735c3ef1&id=abc9441de3&e=dbe1fd88be) relayé par le Blogalupus avec sa sélection d'illustrations : https://leblogalupus.com/2017/11/05/nouvelleaks-par-slobodan-despot-pourquoi-il-ne-se-passe-rien/.

     

    Lire la suite...


  •  VISIBLE... QUAND TU NOUS TIENS

    INVISIBLE

    INVISIBLE

       "Les rayons gamma (longueur d'onde inférieures à 5 nanomètres, invisibles), sont les plus énergétiques, tellement énergétiques qu'ils sont très dangereux. Les rayons gamma sont émis par des atomes radioactifs lors de leur désintégration. Ils peuvent causer de graves dégâts aux être vivants - mutations génétiques, brûlures des tissus, ...). Rien ne les arrête, ou presque : il faut une forte épaisseur de plomb pour s'en protéger." Sources : http://www.reseau-canope.fr/docsciences/Le-spectre-des-ondes.html & : http://www.educonline.net/spip/spip.php?article269

     

      Au seuil de conclure, l'effroi dans la gorge, le déboussolage prédomine.

     

    Lire la suite...


  •  DERNIERS PANNEAUX

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=u6Y2la8rrPU

    Lire la suite...


  •  YVES LENOIR, OBSERVATEUR

     

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=B7grb8z3a3A

     

        Yves LENOIR, expert indépendant et président de l'association Les enfants de Tchernobyl Belarus nous en apprend toujours plus.

       Le site de l'association : http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php#nogo


       Dans le dernier bulletin de mars 2018 (http://enfants-tchernobyl-belarus.org/virtubook/bulletin-03-2018/) :

        "L'énergie atomique est un marqueur du monde actuel. Il faut bien admettre que la radioactivité est l'agent unificateur de tous ses méfaits et risques."

     

    Lire la suite...


  •  CONSIDÉRATIONS RADICALES SUR L'ÂGE ATOMIQUE.

    LA MENACE NUCLÉAIRE / ANDERS

       Acheté dans un magasin de déstockage, sur une grosse pile boudée, entre de la nourriture à conservation longue (morte ?) et des lots de chaussettes d'homme, à moins que ce ne soit des gadgets pour cheveux, il y a un an ou deux ou trois, pour une bouchée de pain (le prix d'une ou deux baguettes de pain blanc).

     

       "Je suis vraiment le dernier à sous-estimer la capacité d'anéantissement des réacteurs nucléaires, mais la jeunesse d'aujourd'hui s'est si exclusivement focalisée sur le problème des réacteurs qu'elle ne voit quasiment plus le danger de la guerre nucléaire. En réalité, c'est le mouvement contre la guerre nucléaire qui éclaire le mouvement contre les centrales.

        C'est à la jeune génération des "verts", celle dont les parents ont encore organisé des Ostermärsche, des Marches de Pâques, et qui s'est fixé comme unique objectif d'empêcher qu' "Harrisburg" se répète - ce qui est bien sûr également indispensable - que je destine, sans le moindre jeu de mot cynique sur l'immaturité de ce qui est encore vert, la seconde édition de ce livre qui, malheureusement, ne vieillira jamais.

       Vienne, février 1981.

       Günther ANDERS"

      In La Menace nucléaire, Considérations radicales sur l'âge atomique (1981), éditions du Rocher / Le serpent à plumes, 2006, p. 13.

     

       Günther ANDERS m'a dramatiquement dessillée quant à l'avenir social probable de l'humanité (liée à la technique et au bien), lu grâce aux torchères d'Annie LE BRUN. Le regard averti, à l'affût, engagé et synthétique du philosophe des grands chemins a conclu jusqu'en 1981 d'un avis de menace mortelle totale avec un corollaire manifeste d'aveuglement général soutenu par un manque impardonnable d'imagination. Aujourd'hui, toute activité industrielle concourt au même horizon destructeur, tandis que la torpeur indifférente ou l'indifférence endormie traverse majoritairement l'humanité, à l'exception du "réchauffement climatique" devenu noyau de réveil combattant exclusif en passe autoritaire.

      Des conclusions d'Anders sur le nucléaire devenues modus vivendi généralisé dans un univers qui s'enfonce dans l'oubli déni - certes intranquille - quand ce n'est pas le rejet de toute critique, toute négation pour mieux baigner dans l'optimisme positiviste. Quand la porte ouverte est une vanne... où les innovations productives les plus basiques atteignent l'humanité à chaque échelle biologique... sur fond d'impuissance (sentiment prioritaire ? aux lourdes conséquences).

     

    Lire la suite...