•  PROLIFIQUE POUR CASSE-GUEULE

    MASSE & VALEUR

       Vue de l'une des 2 extensions du stade d'Ekaterinbourg (4e ville de Russie) construite pour accueillir le Mondial de football 2018, plus exactement les supporters russes (ABD architectes, 2017). Source : https://chroniques-architecture.com/ekaterinbourg-tribune-de-peur/

     

      Des processus à l’œuvre dans le capitalisme mondial. A l'aune de la VALEUR, avec la Critique éponyme (TRENCKLE et LOHOFF).

      Travail en dégradation constante, jusqu'au REBUT humain, partout, nombreux.

     

    Lire la suite...


  •  PHYSIOLOGIQUE : PRÉCISIONS MARXIENNES

    TRAVAIL / POSTONE

       Les cochons au travail. En Bretagne ou ailleurs. Avec ses métiers : porcher ou porchère, au plus près (de la "matière"). Abominations à tout l'étage, à tous les étages. Salut cousins, salut cousine ! Source : http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/12/la-connexion-alimentaire.html

     

       N'étant que (très) curieuse de la pensée de MARX mais (lectrice impossible !) férue de la Critique de la valeur (de mes disponibilités contingentes et aisances naturelles), au vu de notre récent tableau sur l'argent, cette lecture du jour, silence tenant, est bonne à faire.

       Ce n'est pas le texte le plus aimable ni le plus facile. En passant ce matin ? Avant de poursuivre plus anecdotiquement, dans les profondeurs (quand même !) du bourbier et ses dépatouillages (vains ?).

     

    Lire la suite...


  •  AVANT ET APRÈS LA VISITE DE TRUMP

    PORTO RICO

      Portoricaines se lavant dans une rivière au lieu de chez elles. "People in Morovis, Puerto Rico, bathe in a river instead of their own homes. (...)". L'ouragan Maria est passé sur l'île le 20 septembre, après Harvey et Irma. Sources : http://time.com/a-land-they-no-longer-recognize/ par https://twitter.com/CarmenYulinCruz

     

      Commentateurs, suiveurs critiques ad nominem, ou perspectivistes dont la lucidité reste à soupeser pour autant : les Porto-Ricains sont-ils véritablement face à leur destin... De la force des choses et des rapports de force humains.

       Un peu de beauté sauvage - avec shampooing grappillée au passage. (Comme parfois dans le bourbier.)

     

    Lire la suite...


  •  TOURISTIQUEMENT

    CUBA, IRMA & LES AUTRES

       "L’œil du cyclone Irma au dessus de Cuva - DR Karl-Ludwig POGGERMANN". Source : http://www.tourmag.com/L-apres-Irma-Cuba-pret-a-accueillir-des-touristes_a89047.html

     

    Lire la suite...


  •  DE TRANSIT (BÊTES "MIGRANTES")

    CENTRE DE 4000 VEAUX

       "Les bâtiments les plus récents, déjà construits, qui auront vocation à accueillir les 3910 bovins destinés à l'exportation, les 240 bovins à l'engraissement et les 320 vaches allaitantes." Source : http://www.lejsl.com/edition-charolais-brionnais/2017/08/22/la-ferme-de-neuzy-veut-passer-de-800-a-4-000-vaches

       Toitures en photovoltaïque. (On dirait, sur le bâtiment de droite.) "Mais c'est très bien tout cela !"

      NOUVEAUTÉ AGRICOLE : le centre de transit concentrationnaire. En France, un pionnier - "parfaitement" en règle donc - du côté de Digoin (71).

     

    Lire la suite...


  •  CONFLITS, MIGRATIONS, ENJEUX

    ROHINGAS / O' COLMAIN

      "Canberra cherche à vider son centre de rétention de Manus Island (en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans l'un des centres de détention où l'Australie tient ses demandeurs d'asile à distance) par tous les moyens, selon le journal britannique The Guardian." Source :  http://www.lefigaro.fr/international/2017/09/27/01003-20170927ARTFIG00257-l-australie-payerait-les-rohingyas-pour-retourner-chez-eux.php

     

        Plus loin encore que le département de Mayotte dont les affres semblent parfaitement gérables au nom des principes universels les plus élevés, dans la pure tradition française, un tantinet "sélectifs" en plus de leur grandiloquence de pupitre - il "bat" de soi (n'est-ce pas M. le Président MACRON ?), la situation actuelle des "Rohingyas" en Birmanie et au Bangladesh (et jusqu'en Australie) paraît horrifique. Nous y avons fort droit d'information en cette rentrée, et la voix médiatique dans tous ses avatars télé-radio-journaux dresse un tableau tendance tranchée bons / méchants. Donald TRUMP en voie de déclassement du top brutes ignobles ? Routine grand écran ? La gentille prisonnière d'un temps, devenue chef d’État implicite du pays (dit Myanma en birman, ajouté d'un r de transcription anglaise), prix Nobel de la Paix en 1991, se pare versatilement femme impitoyable, indigne ou presque... de glose éditoriale.

       Aung SAN SUU KYI... Fille de... Aung SAN ("fondateur de l’armée et héros de l’indépendance") ?

       Comme tout cela est aussi détestable et probablement aussi complexe que caricatural (et qu'on a l'impression qu'on nous aimerait paresseux et docile - quelque chose de la bête domestique, calée productivement dans sa loge ou logette - selon le revenu exploitable - à écran ), comme nous avons décidé de farfouiller le puant par ses faits et idées, sur fond jaune SVP, - constante olfactive à hauteur du réel (le tripatouillage des miasmes ayant des vertus libératrices, avec ou sans mouchoir, selon notre conviction), et que les rencontres de personnes ou de groupes désignés spécifiques, issues de migrations à échelle transnationale, fricotant l'étincelle ici, le brasier là, sur fond tristement hyper-gradué, se font récurrence toujours plus visible, l'analyse explicite du journaliste irlandais installé à Paris, Geraoid Ó COLMÁIN, a l'avantage de tracer des lignes directrices empruntes d'histoire longue et de géopolitique générale, plausiblement aussi justes que partisanes.

       Au dubitatif de n'en pas rester là.

       Voir aussi, du même auteur, plus récent mais en anglais : https://www.gearoidocolmain.org/fr/2221-2/ ainsi que la vidéo-débat http://www.gearoidocolmain.org/gearoid-o-colmain-debates-reality-myanmars-rohingya-muslims/

       Et le Blogalupus, toujours aussi "charmé" par les revers de gloire (médiatique), en date du 09-09-2017 : https://leblogalupus.com/2017/09/09/islamo-mondialisme-aung-san-suu-kyi-les-bouddhistes-et-les-rohingyas-quand-les-gentils-deviennent-mechants/

       

    Lire la suite...


  •  APERÇUS DE PARCOURS

        AFP, 09-05-2017. Source : https://www.youtube.com/watch?v=qBDz9W0n5jM

     

       Pour tâcher d'appréhender le phénomène de migration humaine actuelle qui touche l'Europe, de si loin que nous le sommes encore, le regard d'un Gambien revenu au pays après les malheurs d'une expérience arrêtée en Libye est suivi des paroles de lecture de Michel DRAC, toujours à l'aise, un soupçon tendancieux ou rigolard, pour brasser les réalités les plus dures et sordides, autour du livre La Huitième plaie d'un dénommé STRATEDIPLO. Des illustrations complémentaires ajoutent au tableau, avec ou sans autres paroles.

     

    Lire la suite...


  •  EXPLOITER, SUBSTITUER, SI BESOIN : LA RENGAINE.

    NOUVEL "ENGAGISME" / DE CASTELNAU

       Des visages, des visages. Rassemblés. Une foule de visages (qui font échapper in extremis à la "foule d'anonymes"...). Très majoritairement masculins, dans la force de l'âge, ainsi qu'aiment à le préciser certains, aussi regardants que concrets. En bas à droite, petite bouille ronde, effrayée, étonnée... "Évacuation d'un camp de migrants à la Porte de la Chapelle à Paris, juillet 2017. Photo SIPA". Source : https://www.causeur.fr/crise-migrants-engagisme-angela-merkel-146523

     

      Toutes les personnes qui convergent vers l'Europe depuis quelques années sous une nouvelle forme d'arrivée posent question et problème. D'abord identifiés comme transitoires vers l'Angleterre, vus de France, leur visibilité s'est accrue récemment. S'ils peuvent encore paraître déplacés et surprenants, éventuellement épisodiques, dans le contexte national routinier, - ce à quoi les autorités nous invitent à penser, ou ne pas penser -, le mouvement de fond et possiblement de masse qu'ils peuvent finir par dessiner appelle une logique imparable, difficile à contredire, dont Régis de CASTELNAU donne des clés.

       Ces personnes appelés "migrants" (dans quel mouvement perpétuel est-il bon de les placer ? sous-tend perfidement le vocable adopté) viennent révéler plus que jamais la réalité des principes humanistes occidentaux, la notion d'égalité, chère à la culture française depuis la Révolution, sans parler de celle de respect, au-delà de tout cadre juridique.

       Ils réveillent à leur manière la vision d'un monde de cueilleurs-chasseurs archaïques, de cortèges motivés par la subsistance, débrouillards, mobiles, opportunistes (comme l'exige en grande partie la Nature, rien du dévalorisant ou critique ici) et toujours rêveurs ou du moins imaginatifs, tandis que les milieux traversés ou les aires grandes ou petites d'accueil autant qu'eux-mêmes, leurs outils, leurs silhouettes devenues uniformes (les visages s'effacent), soulignent une débrouillardise spécifique, quasi-spécialisée, et le règne général de l'artifice, de l'amputation (mutilation) et de la vacuité, plutôt prometteur du pire et à nos yeux du profond malheur, sous couvert d'efficacité et d'hyper-fonctionnalisme (à l'occasion "designés" dans quelque bureau du "Digital Village" -sic).

    Lire la suite...


  •  EN VUES DIALECTIQUES, SVP.

    POPULISME / BERTEZ

       Déplorables aux USA, beaufs ici ? Toujours le "beauf de" ? Comme le "con". Bientôt tous beaufs, ou plutôt ROBEAUFS ? Heuh, Rosbifs... rôtis quoi. Jean CABU a signé un portrait caricatural (et parfois méchamment drôle) à partir de celui de François CAVANNA, moins péjoratif et surtout moins réducteur (presque !). "L'expression "mon beauf" a été créée (...) en imitant des conversations de bistrot : "Dans ces moments-là, je parlais tout le temps de mon beauf, comme ça, comme on dirait mon frangin (...). Le type avec lequel on regarde le foot à la télé, celui qui vient vous aider à repeindre la cuisine le dimanche, parce que le week-end d'avant, c'est vous qui êtes allé l'aider à bricoler sa voiture. Venant d'un milieu ouvrier, cela symbolisait pour moi les relents de pastis, la pétanque, la connerie morne". Sources : http://www.le-toaster.fr/culture-g/dou-viennent-les-beaufs/ & Wikipédia : beauf.

     

       Bruno BERTEZ nous gratifie d'une vision panoramique et bonnement synthétique (qui pourrait rejoindre la rubrique fric etc. ("Blé, flouze..." en jargon local). Incontournable bilan de fin d'estivités.

     

    Lire la suite...