• Encore un SEUIL en Tsukeshoin ?

     Quoi devant.

    Fougère printemps Keriadenn 2016

       Fougère (Fougère mâle ou Dryopteris filix-mas, Polysticum flix-mas) en développement printanier dans un bois principalement planté de sapins. Le 5 mai 2016.

     

       Bonjour, cher lecteur, cher visiteur ! Cher-e ami-e !

      Nous sommes au cœur du printemps, avec des journées enfin ensoleillées et chaudes - en mon coin de Bretagne du moins. La nature végétale et animale entre définitivement en période de croissance et de procréation intense. C'est entraînant et soulevant, d'autant qu'humeurs et sens humains sont apparentés au même rythme, au même souffle !

       Alors ? Quoi de neuf, quoi devant ?!

      J'ai ouvert un blog en novembre dernier pour "mettre à plat", déposer un minimum des découvertes et pensées de mon parcours, ancien ou neuf, sur des pages (virtuelles, certes, mais extrêmement souples). Quelques mois après un effeuillement gouverné par l'actualité, qu'elle soit médiatique ou personnelle, le besoin d'organiser les billets sur un fil conducteur est devenu impérieux. Cette étape fut consignée comme seuil.

      Ce fil, en développement linéaire (et spatial !, car un billet comporte presque toujours des annexes, un fond, des issues, etc.), m'a satisfaite, et continue de le faire. Il exige toutefois un effort que je ne suis plus apte à soutenir en ce moment pour diverses raisons.

       Le passage de la plate-forme Eklablog hébergeur du blog à la publicité imposée en dépit d'affirmations contractuelles passées - toujours consultables en ligne ! -, et le nouveau paysage mental et "paysager" que cela implique sur écran public, sauf (et encore) à souscrire un abonnement pour l'instant assez coûteux (9 euros), m'ont beaucoup plus touchée que je ne l'imaginais.

       (Ne serait-ce que très prosaïquement, la composition plastique de Tsukeshoin, entrecoupée d'encarts publicitaires de toutes sortes, de toute apparence, de tout contenu..., est détruite. Je choisis scrupuleusement les couleurs, les lignes, les relations entre chaque pavé de la page, sachant que je jongle sur du sensible, avec une trame volontairement au bord de la saturation et/ou de la limite baroque : inutile maintenant. Sabotage, sabordage. Merci UMC Group - le racheteur au nom d'english académie fourmillant de bonnes idées, brave soldat).

       Parallèlement, des événements très difficiles perturbent ma concentration et ma disponibilité.

       Enfin, les activités extérieures, propres à toute aventure permacole, biodynamique ou affiliée à Masanobu FUKUOKA, réclament du temps !

     

       Une liste de 27 billets est établie ce jour. Et elle est incomplète !

       Et elle n'est pas mise en "ordre" : elle n'a pas encore trouvé son axe, son déroulement, sa logique propre.

       Ces jours-ci, j'ai fait succédé aux assertions de Guillaume SUING la danse des vaches, mais la piste de l'explosion naturelle, vitale et végétale (printanière ou non) est en lice, - avec beaucoup de photos ?  permettant plus de détente, et de la respiration, une autre réflexion -, puis son chapelet de vagues...

       Alors voilà, c'est de l'indécision et de très différentes occupations que cachent l'immobile page jaune de Tsukeshoin. J'ai aussi envie de revoir la présentation, quitter Eklablog, avancer plus profondément, affirmer plus fort encore mon amour de la nature et ma colère contre les pantomimes de l'humanité actuelle...

       Cette page finira par disparaître. Et les amies vaches trouveront peut-être un autre emplacement (car je joue beaucoup avec la réorganisation des titres).

       On verra ! Merci de votre amitié de lecture et je l'espère, de motivations.

       A plus tard !

     

      # Nota au 08-05-2016 : Avez-vous visionné les dernières vidéos de Thierry CASASNOVAS sur le jeûne ? Eh, bien, elles (et surtout celle avec Sylvain, sportif grand jeûneur) me paraissent révolutionnaires !

       Thierry a fait un gros effort de recherche et de synthèse publiques, pour cette série et ce qu'il soutient désormais, avec clarté et force arguments et témoignages, est extraordinaire et pourrait se résumer en cette phrase : manger est une drogue ou l'est devenu... ou pourquoi j'ai toujours faim ? Et top le plaisir ! NON ? 

       Vidéo 6 (les autres sont à voir aussi) : https://www.youtube.com/watch?v=DldadJ6XQzQ

      

    Jeune fougères Keriadenn 2016

      Même bois, autre fougère, le 5 mai 2016.

    « DANSE DES VACHESPrintemps graminées »