•  AVEC ANNIE LE BRUN, VIVE

       Par la librairie Tropiques, en juin 208 : https://www.youtube.com/watch?v=p6EuaUUZ6T4 (Plus, dont beauté de synthèse, ou d'aéroport : https://www.youtube.com/watch?v=XGkBiEn-tCI)

     

        En recherchant ce film sur Internet qui lui a été consacré (...), c'est un entretien qui apparaît.

        Annie LE BRUN passant des rues de Paris. Fardée. Aiguilles.

        Annie Le Brun profil tranchant. Sourire aussi (d'éternité).

     

       En jeu : "Convaincre qu'il n'y a pas d'alternative à ce monde".

       Le promoteur de TINA : SAATCHI (Charles), galeriste, collectionneur contemporain.

     

    Lire la suite...


  •    MOMENT

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=3MMP0LbNFyg

     

       La fin d'une année vers une autre. Le passage à l'hiver, après une période d'assombrissement des jours et l'horizon d'un temps froid, dur à vivre mais ramenant la lumière.

       Nos ancêtres ont vécu ce moment avec sérieux et certaines coutumes conservent plus que d'autres le fil à remonter. A nous de découvrir derrière Noël ce moment, et le VIVRE.

     

    Lire la suite...


  •    PROFONDEURS, FOLIES (BEAUTÉ)

    PARALLELES

        Au Puits de Lascaux (avec Marie CACHET à la 20e minute). Source : https://www.gurumed.org/2018/11/28/et-si-un-certain-nombre-duvres-dart-rupestre-travers-le-monde-taient-la-preuve-que-les-humains-pratiquaient-lastronomie-il-y-a-17-000-ans/

     

       Après le dimanche de plus, l'article de plus. Le jaune domine pour nous, mais des nouvelles viennent pénétrer le fracas couvant.

        Venues des fins fonds de l'histoire, celle qui nous touche, ou parfaitement contemporaines, on garde le tout (EQUILIBRISTE).

     

    Lire la suite...


  •  DÉBUT SEC. JARDIN M'ATTEND. CHUINTEMENTS.

    AUTOMNE. STRAWBERRY FIELDS.

       Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Strawberry_Fields_Forever#/media/File:Strawberryfieldgate.jpg

     

       Dans la boîte à vinyls du "vieux" - pour reprendre sa terminologie (toute soixante-huitarde) qui n'a jamais été la mienne (sauf en cas spécifique, ajusté voire complété). Palpation. Moumoute, couverture à mascaron scellées neurones. On fait sans depuis. Double. Triple. Multiple. Rangs chéris. Talons tournés. Élevée. De https://www.youtube.com/watch?v=1ExQZWHyTlc. (https://www.youtube.com/watch?v=-3QSwo4Qj38).

        (Archive toujours : "Yo no soy marinero", La Bamba, LOS MACHUCAMBOS : https://www.youtube.com/watch?v=VltCsp_aw7w)

        Holà, grandiose Le Lupus ("sir" ou sire. Messire à l'occasion.).

     

    Lire la suite...


  •  TERREUR

       Des points crépitant sur le film montrant Pipriat après la catastrophe sont le seul témoignage visuel des particules radioactives... (de source documentaire vue il y a quelques années, non retrouvée ; il s'agit d'un film portant sur les réactions - humaines assez rapides qui ont suivi la catastrophe en Allemagne, autrement différentes de celles de "la France"). Source : https://www.youtube.com/watch?v=mNHneJGvILc

     

    PEUR

         "Le 26 avril 1986 explosait la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. Cette explosion a touché 3.3 millions d'Ukrainiens dont 1.5 million d'enfants. AP Photo/Vladimir REPIK." (Les chiffres annoncés ici sont à confronter à d'autres, ceux disponibles en consultant le site d'IndependantWho, par exemple, ou ceux des instances internationales, des médias de toute sortes.)

       "Pendant 48 heures, aucune image illustrant cet accident majeur, provoqué par une panne d’électricité, n’avait été montrée, ni aux Soviétiques, ni au monde. Mikhaïl GORBATCHEV, l’homme de la perestroïka et de la glasnost (la fameuse transparence), vivait là sa première épreuve du feu, incapable de tenir l’une de ses promesses : informer, dire la vérité. L’angoisse monta de plusieurs crans lorsque les premiers reportages furent diffusés. (...) On vit d’abord des silhouettes lointaines, courant en tout sens, sur les décombres de béton. Au-dessus d’elles, un hélicoptère tournait en rond. On sut alors qu’il s’agissait de pompiers, auxquels on avait demandé de lutter contre un ennemi invisible, la radiation. Vêtus de masques à gaz sommaires et de combinaisons qui ne semblaient pas très étanches…

        Visages invisibles, héros discrets, allant et venant sur les murs détruits de la centrale en fusion. On les appelait de ce terrible mot, les "liquidateurs", comme si par leur nombre, ils allaient pouvoir terrasser la pieuvre radioactive : ils furent 500 000 ainsi envoyés au front. En 2006, 20 ans plus tard, déjà 20 000 d’entre eux étaient morts de pathologies rares, mais surtout de cancers."

       Source : https://information.tv5monde.com/info/tchernobyl-26-avril-1986-souvenirs-d-une-catastrophe-nucleaire-6235

     

    Lire la suite...


  •  DANS LE TRAIN DE NOS MAINS DE "GÉNIE"

    CADEAU - CACA DODO

       Coucher de soleil derrière un chêne marcescent, ce mois de mars 2018.

     

       S'atteler au bourbier conduit à l'horreur. (Pas original. Infinie.)

       Tout ce qui ne va pas en fonctionnement contemporain ressemble au nucléaire, - en moindre.

       Le pire qui (risque) va arriver découle du nucléaire, - l'analyse de Günther ANDERS laisse peu de doute au sceptique (arme corollaire et fatale du totalitarisme).

       Consciencieusement, nous allons conclure le voyage. Quelques pages jaunes sur fond de mur légèrement fissuré, nous allons produire ou reproduire, avant de fermer la "boutique", c'est-à-dire laisser les "lieux".

     

       A l'origine de Tsukeshoin, nous pressentions un delta gonflé d'énergie ?

          Il est là plus que jamais. Paradoxal. Fulminant (près d'engloutir). Innervant.

    Le fait de "savoir" (humilité) ce que nous "avons à faire" peut-il transformer la donne - nucléaire.

     

    Lire la suite...


  • DE QUOI 2017 EST-IL LE NOM ? (2/2)

       Vague de froid intense aux États-Unis depuis deux semaines, LCI, 05-01-*2018. Incapable de se taire ? A écouter ! Source : https://www.youtube.com/watch?v=trpneIcG2sY relayé par l'avisé PAUL de L’Échelle de Jacob (http://echelledejacob.blogspot.fr/2018/01/rechauffement-les-etats-unis-sous-la.html). Voir parmi d'autres : https://www.youtube.com/watch?v=7wE0UK0w0h8

     

       Slobodan DESPOT écoute une de ses amies, lectrice bienveillante, et relativise (par son cas personnel) son discours envoyé le dimanche. On prend, en le remerciant particulièrement, sans pour autant souscrire à cette appréciation "négative" du texte initial, dépourvu à nos yeux, de totale noirceur.

       (Fin du texte en date du 31-12-2017).

       Parenthèse au bourbier, donc. A lui, attachée.

     

    Lire la suite...


  •  CRUE, SEUIL, CIEL, SOLEIL.

    Keriadenn 2018

    Keriadenn 2018

       Ce jour. Atmosphère vivifiante l'après-midi bien entamé. Levée... coucher.

     

       Depuis le solstice, les dates se bousculent à étourdir. Vent, pluies qui chassent les jours.  

       A quoi s'apprêter, se préparer. Laisser faire ? S'activer ?

     

    Lire la suite...


  •  VŒUX AVEC SLOBODAN DESPOT

    APRES 2017, 2018.

       Coucher, lever ? Source : http://www.pierrebouillon.com/2013/03/laube-cest-avant-laurore.html

     

       L'aube précède l'aurore, après la nuit, et le crépuscule. Telle est la succession naturelle des lumières solaires atténuées sur la terre, par la rotation de celle-ci sur elle-même nous rendant spectateur d'un infini encore minuscule.

       Admettons le crépuscule avec Slobodan DESPOT - qui n'en raye pour autant ni la nuit, ni le sommeil, deux merveilles -, pour rallier l'aube (...) et le jour.

       LE JOUR.

       Ce jour dominé par la tempête, doublée d'orage, ici-même en Bretagne. Carmen, ont-ils (?) décidé.

     

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique