• DE QUOI 2017 EST-IL LE NOM ? (2/2)

       Vague de froid intense aux États-Unis depuis deux semaines, LCI, 05-01-*2018. Incapable de se taire ? A écouter ! Source : https://www.youtube.com/watch?v=trpneIcG2sY relayé par l'avisé PAUL de L’Échelle de Jacob (http://echelledejacob.blogspot.fr/2018/01/rechauffement-les-etats-unis-sous-la.html). Voir parmi d'autres : https://www.youtube.com/watch?v=7wE0UK0w0h8

     

       Slobodan DESPOT écoute une de ses amies, lectrice bienveillante, et relativise (par son cas personnel) son discours envoyé le dimanche. On prend, en le remerciant particulièrement, sans pour autant souscrire à cette appréciation "négative" du texte initial, dépourvu à nos yeux, de totale noirceur.

       (Fin du texte en date du 31-12-2017).

       Parenthèse au bourbier, donc. A lui, attachée.

     

    Lire la suite...


  •  CRUE, SEUIL, CIEL, SOLEIL.

    Keriadenn 2018

    Keriadenn 2018

       Ce jour. Atmosphère vivifiante l'après-midi bien entamé. Levée... coucher.

     

       Depuis le solstice, les dates se bousculent à étourdir. Vent, pluies qui chassent les jours.  

       A quoi s'apprêter, se préparer. Laisser faire ? S'activer ?

     

    Lire la suite...


  •  VŒUX AVEC SLOBODAN DESPOT

    APRES 2017, 2018.

       Coucher, lever ? Source : http://www.pierrebouillon.com/2013/03/laube-cest-avant-laurore.html

     

       L'aube précède l'aurore, après la nuit, et le crépuscule. Telle est la succession naturelle des lumières solaires atténuées sur la terre, par la rotation de celle-ci sur elle-même nous rendant spectateur d'un infini encore minuscule.

       Admettons le crépuscule avec Slobodan DESPOT - qui n'en raye pour autant ni la nuit, ni le sommeil, deux merveilles -, pour rallier l'aube (...) et le jour.

       LE JOUR.

       Ce jour dominé par la tempête, doublée d'orage, ici-même en Bretagne. Carmen, ont-ils (?) décidé.

     

    Lire la suite...


  •  'ARE YOU READY ? (...) I WANT TO LET GO'

      PINK," What about us ?", Beautiful Trauma (2017) Source : https://www.youtube.com/watch?v=987xHnVfRI4

     

       La DEUXIÈME RÉFLEXION, celle du nord, vous connaissez ? Forcément ! Lire à la suite (rien que pour le singe sur l'épaule que tout soixante-huitard de naissance saluera - année du singe).

       Et la chanson, de Pink... Enlaçante, glorieuse, sensible, enragée sur des textes et une musique aussi justes qu'énergisants. Ou commerciale, démago, indigente... abrutissante : le fond sonore qui se pourrait épuiser plutôt que dynamiser son auditeur à l'opposé des apparences ?

       L'occasion de se tester, la part de soi qui frémit (s'envole, galope) ou se détourne (vomit, s'ulcère !).

       Ultimement : de la simplicité limite brute, et ces visages, ces postures, ces looks, et ces paysages  bétonnés que nous donnent à regarder les vidéos. Notre monde, la jeunesse... des plateaux ? Quelque chose de très dur. D'un monde au bord du ravage.

     

    Lire la suite...


  •  SENSASS AVANT D'Y RETOURNER, AU BOURBIER.

       "Proud Mary", Ike et TINA TURNER, 1971.

     

    Lire la suite...


  •  CIVILISATION...

    MENDICITÉ

       "Jeune mendiant. Photo prise par LUZEL, vers 1860 probablement. L'album contenant cette photo a été retrouvé sur la décharge municipale de Saint-Brieuc." In Le Monde comme si, Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne, Actes Sud, 2002, p. 111. [Image légèrement retouchée (contrastes).]

     

       Le livre de Françoise MORVAN, Le Monde comme si, Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne en lecture actuelle, ouvrage (important) qui bâtonne le bourbier, celui-là même poursuivi en ce moment sur ces pages (Tsukeshoin), présente une photographie attribuée à François-Marie LUZEL (1821-1895) dont les circonstances de trouvaille accroissent encore l'impact.

       "Jeune mendiant", breton.

       Le guide Michelin signalait, paraît-il, jusqu'il y a quelques décennies encore, l'importance des mendiants en Bretagne.

       [Curiosité touristique ? (La chose est connue, le spectacle du dénuement et de la souffrance comporte sa dose d'excitation, exigible par le voyageur consommateur.)]

       L'iconographie bretonne du passé regorge de figures de mendiants, saisies sur le vif, plus souvent soulignées avec une compassion variable ou la dose de pittoresque requise (carte postale notamment).

       D'une PLAIE, moins nette que supposée.

       (ÉPAISSEUR DES CHAIRS. PROFONDEUR DE L'HISTOIRE.)

     

    Lire la suite...


  •  CONVAINCUE, SI ORIGINALE, SI PRÉCIEUSE.

        Par Scriptoblog (Michel DRAC) et Le Cercle des volontaires. Source : https://www.youtube.com/watch?v=SN1feAGd8sk

     

       Une page avec Marie CACHET suite aux actes graves de l’État à son encontre et son mari, il y a quelques années, ou pour la sortie récente de son livre, phare pour nous (avec son site Atala), Le Secret de l'Ourse.

       Page avec des journalistes, compagnons de vision ou non - de notre auteur : réponses, toujours nettes, réfléchies, sources d'information et d'instruction quel que soit notre assentiment - aussi enthousiaste que modéré ou très modéré parfois, selon les thèmes.

       Marie Cachet est à l'évidence pleine d'idées, de logique et de créativité (et de générosité).

       Voir aussi : https://www.youtube.com/channel/UCmkpt7oj0rvrpWqHPE98p7w

     

    Lire la suite...


  •  QUELQUES ÉCLAIRAGES SUR LA BARQUE SOLAIRE

    LE LIVRE DES MORTS

       "Papyrus d'Ani ; Le renouveau solaire (chapitre 16)". Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_des_morts_des_Anciens_%C3%89gyptiens

     

       Les petits cailloux des contes et du culte (de l'Ourse, Marie CACHET) sont devenus rochers (menhirs !) en Tsukeshoin. Le thème de l'anonymat, au bord de sa conclusion (temporaire), les a "naturellement" inclus, entre embarquements et quête. L’Égypte participe pleinement de la fabuleuse histoire...

     "Les Égyptiens sont encore reliés, d'une certaine façon, au monde spirituel. Ils possèdent une connaissance vivante et ressentie des lois de la nature. Ils n'ont pas besoin de démontrer ce qu'ils ressentent et observent." Michel MONTAUD, De la dent à l'Homme, un parcours bouleversant, p. 153.

     

    Lire la suite...


  •  MÉGALITHES ET DÉESSE MÈRE, ET TANT ENCORE...

    IL Y A LONGTEMPS / CROWHURST

       Crucuno en Plouharnel (56), son quadrilatère astronomiquement régulé, non loin de Carnac l'extraordinaire site breton de pierres levées (il en fait partie...). Photographie du 05-04-2017. Si Thierry GAUTIER en parle avec intérêt (Le Mont-Saint-Michel, Carnac, Chartres, menhirs, chapelles et dolmens, Ouest-France), les CROWHURST père et fils le dévoilent majestueusement et sérieusement. Voir : https://www.youtube.com/watch?v=XKShhLh39zk

     

       Pour un avant-goût fondamental : https://www.youtube.com/watch?v=nkyrL2rJ3vA

       "L'homme à son origine n'avait pas de limites." Howard CROWHURST.

     

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique