• Fermetures d'EPDSAE *

     Ex-DDASS

    * EPDSAE - établissement financé par le Conseil départemental qui gère les Maisons d'enfants (ex-DDASS)

     

       " Valenciennes : si les internats ferment, où iront les enfants placés", Diane LENGLET, La Voix du Nord, 12-12-2015

     

       "L’EPDSAE (...) a présenté son plan d’action pour les années à venir. Tous les syndicats montent au créneau pour dénoncer des économies qui font mal. La direction parle de nouvelle philosophie.

       Parce que l’image s’était écornée avec le temps, plus personne ne parle de gamins "placés à la DDASS" mais de jeunes hébergés en Maisons d’enfants. La réalité n’a pourtant pas changé. S’ils s’y retrouvent un jour, c’est parce que leur quotidien est fait de violences, c’est par mesure d’urgence pour les extraire d’une cellule familiale sans repères et déstructurante.

       Le procureur ordonne un placement provisoire ; dans les quinze jours, un juge statue et signe une ordonnance de garde provisoire et cherche un endroit où les mettre à l’abri. Dans l’un des internats gérés par l’EPDSAE, par exemple.

       L’enfant totalement pris en charge

       Dans le Nord, 1 500 agents titulaires travaillent sous la direction de l’EPDSAE, une grosse boutique qui rayonne des Flandres à Trélon. Tout est à (re)faire, tout est à réparer : l’alimentation, l’habillement, le médical, la scolarité… L’enfant est totalement pris en charge.(...)"

       Suite :

    http://www.lavoixdunord.fr/region/valenciennes-si-les-internats-ferment-ou-iront-les-ia27b36956n3241853

         Article relayé par Gérard FOUCHER dans son Liberté Hebdo ! de ce jour.

    « DES TAUX NEGATIFSMONNAIE & SYSTEME MONÉTAIRE »