• FEU(X) MAITRESSE(S)

     DU ROI SOLEIL, LOUIS XIV

    FEU MAITRESSE

       Louise de LA VALLIERE. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_de_La_Valli%C3%A8re

     

    "Tout se détruit, tout passe, et le cœur le plus tendre
     Ne peut d'un même objet se contenter toujours ;
     Le passé n'a point eu d'éternelles amours,
     Et les siècles suivants n'en doivent point attendre.

     La constance a des lois qu'on ne veut point entendre ;
     Des désirs d'un grand Roi rien n'arrête le cours :
     Ce qui plaît aujourd'hui déplaît en peu de jours ;
     Cette inégalité ne saurait se comprendre.

     Louis, tous ces défauts font tort à vos vertus ;
     Vous m'aimiez autrefois, mais vous ne m'aimez plus.
     Mes sentiments, hélas ! diffèrent bien des vôtres.

     Amour, à qui je dois et mon mal et mon bien,
     Que ne lui donniez-vous un cœur comme le mien
     Ou que n'avez-vous fait le mien comme les autres !"

     

    FEU MAITRESSE

        Madame de MONTESPAN, dans une représentation d'une rare et débordante sensualité. Source :  http://jeannedepompadour.blogspot.com/2012/04/love-and-louis-xiv-louis-xiv-king-of.html

     

       "La beauté de Madame de MONTESPAN s'émousse à mesure qu'elle prend de l'embonpoint. En 1680, au moment de l'affaire des Poisons, elle est accusée par plusieurs prisonniers d'avoir donné au roi à son insu des aphrodisiaques, d'avoir fait dire des messes noires accompagnées de sacrifices d'enfants, et d'avoir cherché la mort du roi et de la nouvelle favorite, Mademoiselle de Fontanges. Les historiens peinent à démêler le vrai du faux. Toujours est-il qu'elle ne fut pas inquiétée.

       Avec l'âge, Louis XIV éprouve le besoin d'une vie plus régulière, encouragé en ce sens par Madame de MINTENON, devenue entre temps l'amie (et maîtresse) du roi. Celle-ci, forte d'une réputation sans tache (bien qu'elle traînât beaucoup de cœurs dans sa jeunesse, et devint même la maîtresse de Louis de MORNAY, marquis de Villarceaux), emprunte la voie de la religion et de la morale pour ramener Louis de ses erreurs. Les sévères exhortations de Madame de Maintenon frappent le roi par leur justesse ; mais habitué depuis longtemps à l'attrait du plaisir, il s'y laissait entraîner avec Madame de Mntespan pour revenir ensuite déplorer sa fragilité auprès de Madame de Maintenon. Telle est la cause de la jalousie réciproque entre les deux femmes. Louis XIV doit lui-même intervenir dans leurs querelles pour les raccommoder, pour les voir de nouveau se brouiller le lendemain. Mais c'est une troisième femme qui provoque la disgrâce de Madame de Montespan. En 1678, Louis XIV tombe éperdument amoureux de la magnifique Mademoiselle de FONTANGES, âgée seulement de 17 ans. C'est une protégée de Madame de Montespan qui a cru pouvoir retenir le roi en lui présentant une jeune oie blanche. Le piège s'est retourné contre elle. Mademoiselle de Fontanges se retrouve vite enceinte mais accouche prématurément d'un petit garçon qui ne survit pas. Elle est alors prise d'un mal lent qui l'affaiblit de jour en jour et finit par la tuer. Or cette mort précoce intervient en pleine affaire des poisons. Compromise dans cette sombre histoire (à tort, puisqu'on sait maintenant que Mademoiselle de Fontanges est morte d'une éclampsie, malgré les tentatives d'assassinat qui viennent peut-être vraiment de la marquise), la marquise se voit délaissée par le roi : elle doit quitter son appartement du château de Versailles, attribué à son fils, pour vivre dans les soupentes du château."

       Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Madame_de_Montespan

     

    FEU MAITRESSE

       Mademoiselle de FONTANGE. Source : http://www.logpateth.fr/blogpress/?p=295

     

    FEU MAITRESSE

       Madame de MAINTENON, guère avantagée ? Source : http://thisisversaillesmadame.blogspot.com/2017/11/mistresses-of-louis-xiv.html

     

    FEU(X) MAITRESSE(S)

    FEU MAITRESSE

       Le roi, roi de France... Tout d'abord "Louis XIV en 1661 par Charles LE BRUN. Le "dernier" Louis XIV, "représenté en chef des armées par Hyacinthe RIGAUD en 1701." Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_XIV,  & jeannedepompadour.blogspot.com/2012/04/love-and-louis-xiv-louis-xiv-king-of.html

       A partir du film fort agréable : Versailles le rêve d'un roi (Thierry BINISTI, 2007) avec Samuel THEIS, ce dernier sans doute très en deçà de la présence physique et morale de Louis XIV (?) mais séduisant et convainquant de fermeté et de grâce (homosexuel pour interrogation latente et teintée de malaise).

       Nota : Se faire belle, beau alors : https://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4880-maquillage-et-cosmetiques-sous-lancien-regime.html

     

    FEU MAITRESSE

       Versailles, le rêve d'un roi, lors de la mise en marche du projet, dans les marécages, avec Louise alors. Source : http://fenixclub.com/uploads/3/img-388789-75db5aaeaf.jpg

        Nota : quant à Marie-Thérèse d'Autriche... Amoureuse, à la torture ? "Cette pute me fera mourir" aurait-elle proféré contre Madame de Montespan... :  http://lsvmonarchie.blogspot.com/2010/01/le-saviez-vous-marie-therese-dautriche_01.html

       (La "pute". Qu'aiment tant beaucoup d'hommes. Figure entre crudité et réalité ordinaire, ou : à partir de quand, la sommes-nous ? Pour l'autre (femme), c'est toujours plus facile !)

     

    « AMOUR GRAND ADU TYPE HYSTERIQUE »