• Geeks et barbus / MARTOUF 2015

     Biographie de l'informatique par la barbe

    Barbus de Sumatra

       Barbus de Sumatra, Puntigrus tetrazona : "Ce barbus vit en groupe hiérarchisé d'une dizaine d'individus minimum. Un trop petit groupe de barbus de Sumatra deviendra très certainement agressif envers les autres espèces à défaut de pouvoir diriger leur trop plein d'énergie vers suffisamment de congénères.  Très actif, ce barbus aime parcourir tout le bac et ne dédaigne pas à l'occasion fouiller le sol. Sa grande activité nécessite un bac suffisamment grand , une cuve de 1m20 de longueur semble être un minimum."

       Source : http://www.aquabase.org/fish/view.php3?id=252&desc=puntigrus-tetrazona

     

       Culture zéro. Intérêt par trop mineur... Erreur ? Sûrement : on parle de révolution !

       Source : http://martouf.ch/document/86-les-geeks-barbus.html

     

    BarbeauSilurePoisson dragon

       "Barbeau (Barbus barbus)" puis silure (Silurus glanis) :

       "Le silure est le plus gros poisson présent dans les eaux françaises. Une tête énorme avec une gueule gigantesque, des yeux petit et de longs barbillons. Son corps est noir et jaune, il ne possède pas d’écaille mais un épais mucus. (son plus proche parent est le poisson-chat). Il vie dans les fausses encombrées et profonde des grands fleuves et rivières, et quelques fois dans des étangs ou barrages.

       L’alimentation principale du silure est composé de brèmes, gardons, écrevisses et aussi des oiseaux, et petits mammifères (rat…)... Une femelle silure pond de 20 à 30000 œufs par kilo de son poids. Certaines dépassent les 50 kilogrammes.

       L‘été, le silure chasse dans les herbiers dans très peu d’eau. L’hiver, ils se réunissent par dizaines les uns contre les autres et se tapissent au fond des fosses !"

      Dernier poisson, une espèce de poisson-dragon, Idiacanthus atlanticus. "By Carpolena" :

       "Les organes lumineux de ces poissons servent notamment à piéger les proies en les attirant. C’est également un bon camouflage qui les dissimule face à la faible lumière venant de la surface.
    Les photophores attachés à un barbillon mentonnier ou à un rayon d’une nageoire sont des leurres destinés à attirer poissons et crevettes."

       Source : http://www.dinosoria.com/poissons_dragons.html

      Sources : http://biodiversite.wallonie.be/fr/barbus-barbus.html?IDD=50334004&IDC=302

      http://www.lapechedeloisir.com/le-silure.html

    « Le système "culture sur brûlis-jachère"Cognassier en fleur »