• HOMME-S NATUREL-S

     PERFECTIBLE-S, OPPORTUNISTE-S, COMMUNISTE-S... ?

       Francis COUSIN avec les ou des animateurs de GDC (Guerre de classe), Guillaume ANDORIN et Charles Grâce à Ekouter dont on reprendra aussi l'interview de Marshall SAHLINS ici en 2011 sur France culture avec Francesca ISIDORI (très appréciée en son temps). Sources : http://ekouter.net/affinites-electives-avec-marshall-sahlins-sur-france-culture-4973, http://guerredeclasse.fr/2019/12/31/introduction-au-communisme & https://www.youtube.com/watch?time_continue=1087&v=k3iBkC_edeQ&feature=emb_title

     

        Au-delà de la jalousie déjà fondamentale, les idées de René GIRARD en doublé choisi, cela fonctionne-t-il comme décrit avec tant de fougue par notre héraut Francis COUSIN (qui semble ici plus pondéré et donc moins intolérant - attitude au combien salutaire pour son discours !) ? Le désir mimétique n'éviscère-t-il pas l'action et la psyché humaines en les laissant plus gluantes que pures ?

       Sauf que ces deux qualités supposées consécutives (en réflexion) sont superposables, miscibles et de la même réalité fort tangible, ici bas haut... A première vue ?

       Toujours avec en fond ce désir venu de l'autre que René Girard a pointé avec un troublant aigu (ne se laisse-t-on pas séduire par l'objet d'excitation de l'autre ?, conduit, embarqué, enchainé, possédé !), laissons d'autres s'aventurer en terre ontologique, rarement neutres (que souvent idéologiques), mais qui savent dire aussi vrai, Cousin à nos yeux sachant toucher paradoxalement juste évidemment [nous ne saurions nous renier ! quand git en chacun une force sociale - qu'il nommera "communiste" ou "communeuse", ou encore communarde -, amoureuse, diversement avec de riches déclinaisons -, un goût, une tension centrifuge, et spontanée, véritablement tournée vers lui, et non son désir (à lui), dévoué à cet "extérieur", contagieux, démultiplicateur de potentiel et de puissance.]

       On s'emballe ! L'optimisme s'enracinerait-il dans la connaissance du bébé humain, plein de curiosité et d'allant, là encore le chemin est divers et parfois extrêmement rocailleux qui affaiblit, pervertit, détruit..., repart de plus belle, avec quelles disposiitions ?, continue, choisit, renonce, expérimente...

       De l'égalité, de la liberté, de la fraternité... en refrain sourd et lancinant, puisque nous y sommes versés avec délectation et critique de la fin qui s'éternise.

      De l'universalisme ! supporté également par Cousin. Devenu gênant aujourd'hui pour nous ? De quoi veut-il parler quand il refuse de matérialiser sa texture, enfin parvenue de l'échec du capitalisme terminal...

       Une conception est ajoutée à notre liste du jour (en ajout mi-février) : "nihiliste-s", que le conférencier ne voudra pas aligner non sans raison. Avant Jean EUSTACHE grand dilueur, et la pluie, qui ?

      Nota : le désir mimétique est une force autant qu'une faiblesse. Le reconnaître actif et quotidien  est douloureux (en tant qu'esprit indépendant), et pire, tel que Girard peut l'illustrer jusqu'au sacrifice du bouc-émissaire, innocent expiateur et régulateur, mais permet de se connaître dans une facette quasi-instinctive, et de comprendre tant de comportement collectifs, misérables mais aussi grandioses, la nouveauté instituée par Jésus-Christ (se substituer au bouc-émissaire) glorifiée par René Girard n'étant pas la seule issue...

     

      Sources : https://www.youtube.com/watch?time_continue=5407&v=jV8NAMGTwsI&feature=emb_titlehttp://www.librairie-tropiques.fr/2019/12/ce-soir-baise-ton-prochain.html &

       Autour : http://blog.bnf.fr/gallica/index.php/2011/10/11/le-scandale-mandeville-ou-la-revelation-de-la-prosperite-du-vice/

     

       Citation reprise du Blogalupus :

       "La plupart des erreurs relatives au beau naissent de la fausse conception du XVIIIe siècle relative à la morale. La nature fut prise dans ce temps-là comme base, source et type de tout bien et de tout beau possibles. La négation du péché originel ne fut pas pour peu de chose dans l’aveuglement général de cette époque. […] la nature  n’enseigne rien, ou presque rien, c’est-à-dire qu’elle contraint l’homme à dormir, à boire, à manger, et à se garantir, tant bien que mal, contre les hostilités de l’atmosphère. C’est elle aussi qui pousse l’homme à tuer son semblable, à le manger, à le séquestrer, à le torturer […] C’est la philosophie (je parle de la bonne), c’est la religion qui nous ordonne de nourrir des parents pauvres et infirmes. La nature (qui n’est pas autre chose que la voix de notre intérêt) nous commande de les assommer. Passez en revue, analysez tout ce qui est naturel, toutes les actions et les désirs du pur homme naturel, vous ne trouverez rien que d’affreux. Tout ce qui est beau et noble est le résultat de la raison et du calcul. Le crime, dont l’animal humain a puisé le goût dans le ventre de sa mère, est originellement naturel. La vertu, au contraire, est artificielle, surnaturelle, puisqu’il a fallu, dans tous les temps et chez toutes les nations, des dieux et des prophètes pour l’enseigner à l’humanité animalisée, et que l’homme, seul, eût été impuissant à la découvrir.

       Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d’un art."

       Charles BAUDELAIRE, L'Art romantique (1852)

     

       - Les inégalités sont naturelles, de l'obsession égalitaire (égalitarisme) avec Jean-Philippe DELSOL (Tvl, "le zoom") : https://www.tvlibertes.com/zoom-jean-philippe-delsol-leloge-de-linegalite-une-provocation

      - La parole manipulée, selon Philippe BRETON : https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_parole_manipulee-9782348057489.html avec prosaïquement Campagnol :

     

        (Noblesse : la sauvagerie magnifiée. Sur-humanisée. Du pouvoir qui ne doute pas et se bat.)

        Bourgeoisie : la honte de toute animalité ? (En annexe : https://leblogalupus.com/2020/02/08/affaire-polanski-entends-tu-lami-la-rumeur-dorleans-la-chanson-de-roman-ou-la-vie-en-rose-mary-baby/)

        Peu simple de se trouver et l'Autre... Les autres sont aussi là, pour trouver...

     

       "Je suis si sauvage que je pense n'appartenir qu'à moi-même", Monsieur de Saint-Colombe (Tous les matins du monde, Alain CORNEAU, 1991, avec Jean-Pierre MARIELLE), refusant très vertement l'invitation (ordre) du roi à venir jouer pour lui.

       Sauvagerie tout sociale donc. Et non ontologique (quoique, au  vu de l'expression.)

       MERLIN...

       Amour (au 12-02-2020) : http://www.veganbio.com/quest-ce-que-lamour-a-a-voir-avec-ca/

     

       Philippe FORGET, "Comprendre les Lumières" (Cercle Aristote, 18-05-2019). Beaucoup à prendre dans cet exposé très pédagogique. Du droit naturel encore. Source : https://www.youtube.com/watch?v=Z79MgRswwZI

     

       Le cinéaste Jean EUSTACHE révèle une pratique voyeuriste qu'il a exercé (au sous-sol du café "Le Pierrot" à Paris XVe fermé très peu de temps après sa coupure d'avec son nouveau "vice" très envahissant) et dont il est donc sorti (sain et sauf ?). Admirable. Libre et précise expression publique si enviable de nos jours. Une parole inestimable qui rallie le "coeur de notre pensée" (à la suite d'Annie LE BRUN). Avec la possibilité d'un mensonge... outrancier, magnétique qui aura le mérite de parler de ce qui est, vengeance sociale à double niveau comprise (la victime du café et les auditrices des aventures que le cinéaste). Source - relayée par l'indispensable Leblogalupus dimanche dernier, enchâssé d'un rayonnement intense infini, vif au-delà d'un Loulou de PIALAT vu le même jour (et assez décevant) : https://www.youtube.com/watch?v=lVP_dPPuYa8&feature=emb_title & https://leblogalupus.com/2020/02/06/fin-de-clap-jean-eustache-une-sale-histoire-si-je-ne-reponds-pas-cest-que-je-suis-mort/

     

        "It's raining again", SUPERTRAMP (1982). On aime depuis l'aube, indéféctiblement, Roger HODGSON. Seul ou en  groupe ? Lui et avec aussi.  A Landerneau (29) cet été, et près de Vannes (56). Source : https://www.youtube.com/watch?v=YZUE4_PtOk0

       St-Nolff : https://stnolff.festival-fetedubruit.com/myportfolio/supertramps-roger-hodgson/

       Landerneau le 9 août 2020 : https://landerneau.festival-fetedubruit.com/myportfolio/supertramps-roger-hodgson/

       # L'AN PROCHAIN... puisque coronavirus (5 juillet 2020)

     

    « LAICITESUPER HORRIBILIS (BIS) »