• HUTTE ou NID, pointes ou coupoles

     Brève histoire d'abris (ou de lit). Canopée en mémoire.

    HUTTE ou NID, pointes ou coupolesHUTTES POINTUES ou RONDES

       Orangs-outans dans la jungle de Bornéo, dans un périmètre de préservation. Commentaire du visiteur : "Il dévaste la canopée pour se faire un nid, dans lequel il fera la sieste après son petit déjeuner. Les branches cassent autour de lui et on se prend sur la tête celle qu’il n’a pas voulu retenir du pied droit parce qu’elle ne convenait pas au confort du nid ou qu’il voulait simplement faire une pitrerie. " Source : https://hamdaju.com/2014/01/03/orangs-outans/

       Voir aussi : http://www.nationalgeographic.fr/16552-20-000-nids-pour-un-orang-outan/

     

     "Bâtir des nids est un comportement universel chez les grands singes, qui appartiennent comme l'homme à la famille zoologique des hominidés. Le bonobo et le chimpanzé, plus légers que les gorilles et les orang-outans, en construisent un (chacun) dans les arbres, tous les soirs. Leur lignée est celle qui s'est séparée de la notre le plus récemment. Cette double proximité et les règles de la phylogénétique suggèrent que notre dernier ancêtre commun (puis ses successeurs, les préhumains) aurait bien pu, lui aussi, porter en lui les fondements de ce comportement. Étudier le passage de la nidification arboricole à la nidification terrestre chez le chimpanzé peut donc nous éclairer sur le même phénomène dans l'histoire de la lignée humaine.

       (Inversion des paragraphes du texte original)

       Une équipe de chercheurs des universités de Cambridge et de Kyoto, dirigée par Kathelijne KOOPS, a étudié les groupes de chimpanzés sauvages de Seringbara, dans les monts Nimba (Guinée), qui, comme tous leurs congénères, construisent des nids de branchages et de feuilles - généralement dans les arbres - pour y passer la nuit. Or, sur 634 nids nocturnes étudiés, 90 étaient édifiés au sol. Dans 46 d'entre eux (ainsi que dans des nids perchés), les scientifiques ont prélevé des poils et analysé leur ADN, qui révèle qu'au moins 12 individus - appartenant à 2 communautés différentes - dormaient à terre (au moins occasionnellement). Si les chimpanzés de Nimba ont peu de prédateurs, des nids au sol similaires ont été observés en République démocratique du Congo, où les léopards abondent.  

       (...)

     "La nidification au sol peut [donc] s'établir en dépit de la présence de prédateurs, et sans l'utilisation du feu", déduit Kathelijne Koops de son étude des chimpanzés, suggérant que les australopithèques peuvent donc avoir adopté cette pratique, bien avant l'apparition d'H. erectus. Or, selon Thomas WYNN, de l'Université du Colorado, dormir au sol permet d'augmenter la durée de la phase du sommeil dit paradoxal, aux effets "paralysants" - donc peu compatible avec le fait de dormir dans les branches -  mais essentiel à la consolidation de la mémoire et à la cognition !"

       Source : http://www.hominides.com/html/actualites/chimpanze-nids-au-sol-0592.php

       Voir aussi : http://tsukeshoin.eklablog.com/sommeil-plus-court-evolution-cognitive-a119703470

     

     Huttes Néanderthal

       "le Village Néandertal : reconstitutions grandeur nature d’habitats circulaires en peau et défenses de mammouths. Source : http://www.hominides.com/html/lieux/paleosite.php  "À Mezhirich, en Ukraine, il y a 15 000 ans, les hommes montrent leur ingéniosité… et leurs muscles : en l’absence de bois, ils construisent chacune de leurs cabanes avec 20 tonnes d’os de mammouths imbriqués, y compris des crânes et des défenses !  Des fosses multi-usages (extraction d'argile, dépotoirs…) les jouxtent. Les feux sont alimentés aussi avec des os. Bel exemple de recyclage, dénotant l’intelligence de ces hommes qui, partout, toujours, ont trouvé comment s’abriter. Reconstitution d'une hutte de l'homme de Néanderthal." Frédéric BELNET. Source : http://www.hominides.com/html/references/les-premiers-habitats-de-l-homme-0638.php

       Voir aussi : http://www.maxisciences.com/mammouth/plus-surprenant-les-ancetres-du-paleolithique-se-servaient-des-os-de-mammouth-pour-construire-des-huttes-renforcees_pic59233.html

       Nota : un peu flous les nonosses. Le temps, lointain !

     

    HUTTE ou NID, pointes ou coupoles

    HUTTES POINTUES ou RONDES

      Si l'imaginaire collectif sollicite sans doute la hutte comme référence, la taille et les techniques de contruction s'en départissent.  Source : http://checkin.trivago.fr/2015/07/hebergements-insolites/

     

    Stage Kerterre Chanvre-habitat bio

       Lors d'un stage de logis Kerterre. Eté 2015, en Andel (22). Image Chanvre-habitat bio.

       Nota : Peut-on parler de hutte là encore ? Dans l'esprit et le désir, sûrement... Techniquement, beaucoup de fibres (chanvre) sur une structure hyper-légère en branches souples mais noyées dans de la chaux font de l’œil à la case.

     

    « HUTTE INTEMPORELLEMaison JARDIN / de PRÉCY (1912) ? »