• INDE, Chandigarh en 2015

     Moderne dépité, succès réel ?

       A l'occasion de l'exposition de La Cité de l'architecture à Paris :

       http://www.lecourrierdelarchitecte.com/article_7069

       "(...) des courriers tardifs de Le Corbusier à Jeanneret font état d’une appréciation ambiguë. Certes, Le Corbusier souligne son enthousiasme mais signe également une vive critique : la ville manque d’unité selon ses dires "ce qui rendrait l’urbanisme de Chandigarh plein d’obscurités […alors] que Brasilia a de l’unité, de la grandeur, et que c’est une ville  moderne".

    « GLAIRES, MUCUS, RHUMEDe la volonté humaine »