• JOIE, INSATISFACTION, JOIE...

     A DEUX "PATTES", TÊTE EN HAUT (TÊTE EN BAS)

       Frédéric LORDON, pour son dernier livre Vivre sans. Institution, police, travail, argent... venu d'une suggestion de son éditeur, Eric HAZAN (si proche du Comité invisible que nous le soupçonnons bêtement d'en être l'auteur). Source : https://www.youtube.com/watch?time_continue=4654&v=yGJyvcrZSNU par Pierre Bourdieu un hommage https://pierrebourdieuunhommage.blogspot.com/2019/11/video-frederic-lordon-vivre-sans.html

     

       Francis COUSIN nous est cher mais est devenu un pilier enfoui, une parole et une pensée en voie de désaffection lumineuse. Frédéric LORDON reprend ici beaucoup de ses flèches, sans craindre de se dédire, lui qui moquait les initiatives locales et pragmatiques à fort idéalisme type Notre-Dame-des-Landes. Mais il continue de faire partie de nos affections réelles et proches, n'en déplaise à nos chers critiques de la valeur (dont le projet reste confus, et plausiblemnt douteux en cas de description, quand leur volonté de critique leur fait perdre le sens de la nuance et la dynamique, que ce soit pour le sieur Lordon , Etienne CHOUARD, et d'autres mistrigris de la pensée !)

       François GERLETTO à la suite propose un réalisme écologique plus concret encore.

       Satisfaisant ? La conclusion est de mise en Tsukeshoin. Ce sont les derniers cailloux du petit Poucet.

       Que d'autres viendront étoffer si besoin et rencontre. Ekouter si précieux.

     

     

        François GERLOTTO pour son livre “Cataclysme ou transition ? : L'écologie au pied du mur. Source : https://www.youtube.com/watch?v=jYTe4rwvMLg

     

     

    « DECHETS BIS (ET SANS FIN)HEIDEGGER / LEGENDRE »