• La BIODYNAMIE & le CIEL

     Affaire de COSMOS terrestre

    La BIODYNAMIE / STEINERLa BIODYNAMIE / STEINER

       Sources :

       http://www.meltydiscovery.fr/lune-sa-gravite-a-des-influences-sur-la-pluie-sur-terre-a497086.html

       http://lesetoilesdefred.yoopa.ca/fr/quelle-est-la-taille-de-la-lune-par-rapport-a-celle-de-la-terre/

     

       L'une des attitudes de l'agriculture bio-dynamique est de reconsidérer le ciel de la Terre et non "de l'espace" (le ciel vu du ciel, ou l'espace vu de lui-même : curieuse formule qui repose assez bien le paradoxe et les limites potentielles de l'objet rationnel).

       Les sciences moquent "à raison" les théories ancestrales considérant la terre au centre de l'univers, avec un cortège céleste à son corps attaché. Selon le regard aussi pragmatique qu'élevé qu'a initié et largement développé Rudolph STEINER (1861-1925) à la suite de Johann Wolfgang von GOETHE (1749-1832), les humains ont tout bénéfice (dont cultural - et rationnel !) à observer et renouer faits et effets de leur point de vue, - à savoir de la Terre d'où le ciel semble tourner autour d'elle et d'eux, le "fond" se faisant fidèle et présent, d'un orbite régulier.

      Où le géocentrisme révolutionné un temps en héliocentrisme, reprend du galon par le multi-dimensionnel et le sens, au service de la vie. La connaissance objective des astres (astronomie) ouvre la compréhension des positions et des rythmes célestes ; la connaissance - scientifique, phénoménologique et sensible - des interactions et des influences des corps célestes, donc terrestres, assoit les gestes culturaux...

      Tel est le sens du cosmos pour l'agriculteur en biodynamie, pensons-nous pouvoir avancer en très modeste pratiquante, sens majeur et peut-être assimilable à la synthèse triadique de HEGEL (que promeut Francis COUSIN), en version évolutive (et non définitive, non close, enfin drainante).

      

    La BIODYNAMIE / STEINERLa BIODYNAMIE / STEINERLa BIODYNAMIE & le CIEL

       Le Soleil, la Terre et la Lune devant la bande zodiacale. Schéma du Calendrier Bio-dynamique 2015, p 12.

       Autres vues, sources : http://www.zenensoi.com/2015/06/03/les-4-phases-de-la-lune/

      http://autourduciel.blog.lemonde.fr/2015/10/01/les-plus-beauxhttp-rendez-vous-astronomiques-en-octobre/

     

       Soleil, Lune, planètes, constellations zodiacales sont pris en compte dans le calendrier bio-dynamique venu principalement des expérimentations de Maria THUN. Ce n'est qu'un aspect de la pratique bio-dynamique. Chacun y porte l'importance qu'il souhaite. Pour nous, c'est très important.

       Présentations rapides de Pierre MASSON, relativisant et s'agaçant un peu que la Biodynamie puisse être réduite au calendrier :

     

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=RghQhI0Jup8

     

       Pour se focaliser sur le satellite de la Terre alors que le Soleil reste le corps fondamental, Lune montante / Lune descendante (distinctes de la Lune croissante et décroissante, avec ses formes épisodiques de... croissant) rythment le calendrier biodynamique, indiquant un parallélisme entre mouvements astraux et mouvements des fluides terrestres, de la sève végétale notamment. La circonvolution de la Lune  autour de la Terre la fait également transiter devant les constellations du Zodiac, engendrant des impulsions d'une autre nature, liée aux immémoriaux quatre éléments : terre, air, eau, feu. Ce sont alors les parties différentes des végétaux qui vont être stimulées ou contrariées selon les attributs des constellations : racines, fleurs, feuilles, fruits ou graines. L'admirable création (organique ?!) étant ce qu'elle est (le regard biodynamique sur les vivants lui rend sa grâce. Lire par exemple comment lui apparaissent l'abeille, le ver de terre, les fauves... dans la revue Biodynamis de l'association française AMBD), l'on pourra aussi affilier chaque plante, cultivée pour l'un de ses organes particulier, à un des quatre éléments. Plante-feuille pour l'épinard, plante-fruit pour le pommier, etc..

       EXTRAIT du Calendrier lunaire et planétaire 2015, d'après Maria et Matthias THUN :

       "Le rythme tropique

       Comme le Soleil au cours de son cycle annuel, la Lune au cours de son cycle mensuel, arrive à sa position la plus basse devant la constellation zodiacale du Sagittaire (...). A partir de là, elle devient ascendante et décrit dans le ciel un arc de cercle chaque jour plus élevé. De ce fait, l'emplacement de son lever se décale progressivement vers le nord-est et l'emplacement de son coucher vers le nord-ouest.

       Durant la période de Lune ascendante, la montée de sève est plus forte et la plante se remplit de sève et de forces dans ses parties au-dessus du sol. Cette période est favorable pour couper les greffons et greffer. On peut encore accroître l'influence en choisissant, pour les plantes-fruit, les jours-fruit de la période de la Lune ascendante et les jours-fleur de cette période pour les plantes-fleur. Les fruits récoltés durant cette période restent plus longtemps frais et juteux. cette période est également favorable pour couper les arbres de Noël qui conserveront leurs aiguilles plus longtemps : coupés en jour-fleur, leur odeur sera renforcée.

       Une fois parvenue au point le plus élevé de sa trajectoire mensuelle, devant la constellation des Gémeaux, la Lune devient descendante (période de plantation). Ses arcs de cercle deviennent chaque jour plus bas dans le ciel ; les emplacements de lever se décalent vers le sud-est et les emplacements de coucher, vers le sud-ouest. Durant cette période descendante, la montée de sève dans les plantes est réduite, c'est la raison pour laquelle elle est indiquée pour la taille des arbres et des haies, l'abattage de bois d’œuvre ainsi que pour fumer les prairies, les pâturages et les vergers. Cette période descendante est aussi appelée période de plantation, car alors les plantes s'enracinent bien et se lient rapidement à leur nouvel emplacement. Ainsi, cette période est favorable pour tout type de repiquage, de plantation et de rempotage.

    La BIODYNAMIE & le CIEL

       Il est possible d'accroître encore ces effets favorables du rythme tropique pour les différentes plantes en choisissant l'organe de la plante que l'on veut favoriser (racine, feuille, fruit, feuille). (...)"

    La BIODYNAMIE & le CIEL

       "Le rapport des plantes cultivées avec les constellations zodiacales", p. 20.

       In Calendrier des semis 2015, d'après Maria et Matthias THUN, MABD, 2014.

     

    La BIODYNAMIE & le CIEL

       In Pratiquer la bio-dynamie au jardin, Maria Thun, MABD, 2004, p. 99.

    « RYTHMES BIOLOGIQUESAvec ton enfant sous... / MANSET »