•  PASTEUR... VERITE-COVID 19

       Les meilleurs des réalistes optimistes (par L'Echelle de Jacob) pour "La Chute de l'empire vaccinal". On connaît et on apprécie Tal SCHALLER, et le génériique est le bon ! Source : https://www.youtube.com/watch?v=BGIoX-r40cY&feature=emb_title ou http://echelledejacob.blogspot.com/2020/09/la-chute-de-lempire-vaccinal.html

     

       Après la déclaration originelle, c'est avec scrupule que la page déploie l'oeuvre salutaire de comparses français avertis !

       Vérité covid-19 : http://www.verite-covid19.fr/index22.htm

     

       Sur les fameuses et effrayantes particules - injectables par exemple - mobilisables à distance (ondes électro-magnétiques de la 5G), illustration : http://www.cielvoile.fr/2020/10/ces-nanoparticules-magnetiques-permettent-de-controler-a-distance-la-liberation-d-hormones.html

      

     

    Lire la suite...


  •  SOUS MAQUEREAU-X, CASTRANT-S avec VERROU-S...

       Clément le Maximus, non Maximus le Clément ! n'est pas loin d'exploser nous a confié Loup divergent. Remède ? Rire, rire. Et agir à bon escient, sans colère dévastatrice. Masque et vagues... en bis repetitae. Source : https://www.youtube.com/watch?v=H6Ft133Ke_U

     

       L'autre triptyque : Maquereau-x, castrant-s avec verrou-s... et ses logiques. Qui sautent ou vont sauter.

        Illustration "rationnalisante" de Novethic émanant de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) : https://www.novethic.fr/actualite/politique/isr-rse/edito-la-gestion-de-la-crise-covid-19-une-lecon-pour-preparer-toutes-celles-a-venir-149031.html

        "Face au risque sanitaire, le gouvernement a décidé de sacrifier..."

     

       Le Sud de la France serait-il la cible privilégiée de la politique du pire ? Paris ne rit pas non plus. Ni d'autres régions.... Personne, pour tout dire,

       Jusqu'ici religieusement fidèles à son gouvernement pourtant perfide et duplice, les Français vont-il non seulement réagir (ce qui peut être attendu avec calcul et frottement de mains précipitatrices), mais comprendre. COMPRENDRE !

       Avec la prise de conscience qu'être pris pour un c... - a priori ravageuse - est une vieille rengaine politique sifflée avec entrain depuis quelques mois. Fin de la récré est-il sifflé ?

       Récré avec oxymore SVP : sagesse.

     

    Lire la suite...


  •  CRESCENDO PARANOÏAQUE...  EN MESURE-S

        Lors d'une réception à Beyrouth, le 1er septembre 2020, le chef de l'Etat Emmanuel MACRON "fait la leçon" publique, dans des termes désormais familiers (mi-supérieur, mi-séducteur, le tout à 200 %) à Georges MALBRUNOT, journaliste fin connaisseur du monde arabe.

       "Ce qui a provoqué la colère du chef de l'État c'est un article publié le 30 août : “Le pas de deux d'Emmanuel Macron avec le Hezbollah”. Un article dans lequel le journaliste Georges Malbrunot revient sur la visite d'Emmanuel Macron au Liban le 6 août dernier, où il aurait rencontré le chef du bloc parlementaire du Hezbollah, Mohammed RAAD. Un bref échange de 8 minutes selon le journaliste, durant lequel, Emmanuel Macron aurait déclaré à Mohammed Raad : “Je veux travailler avec vous pour changer le Liban. Mais prouvez-moi que vous êtes Libanais” a dévoilé George Malbrunot. Pour rappel, le Hezbollah est considéré comme une organisation terroriste par le Canada et les États-Unis. 

      Sources : https://www.youtube.com/watch?v=UNnp-1Uhd2I & https://www.gqmagazine.fr/pop-culture/article/furieux-emmanuel-macron-humilie-en-public-un-journaliste-du-figaro

     

       La thèse d'Ariane BILHERAN, précédemment reprise en Tsukeshoin, décrit soigneusement une situation qui "ressemble beaucoup" (ironie) à ce que nous découvrons et expérimentons depuis plusieurs mois sans que le fond (le comble inversé) soit atteint.... "Allions-nous y passer ?" en épouvantable question...

       La réintroduction d'un nouveau virus (trafiqué ?) doit être considérée (en poussant à son terme la logique - malheureusement et/ou apparemment unique - qui sache éclairer amplement ce qui arrive...) si les effets néfastes des masques et de la peur ne permettent pas la flambée des chiffres de malades attendue, alors que les annonces contradictoires (effrayantes/rassurantes, incompréhensibles ou absurdes/raisonnables) continuent de pleuvoir, et qu'une certaine "bonhomie" s'installe aussi dans la société (accommodement voire intégration du masque avec ignorance des distances physiques, des circuits déambulatoires imposés) ceci constaté en petites, moyennes ou grande villes, dans les grands commerces populaires, en Bretagne, ces vendredi puis mardi notamment.

       Pour la "majorité des gens", l'idée qu'avec le temps, les bonnes habitudes sociales et économiques vont reprendre en est probablement le ressort, le tampon, en effet, dans ce que la "psychopathologue" aborde comme déni du réel, en aveuglement volontaire et confortable (c'est moi qui ajoute les 2 derniers termes)...

       (# "Jamais plus comme avant" pourtant flagrant - et déclamé par le personnage ci-dessus d'ailleurs, fort théâtralement pour ne pas dire avec mensonge sur la qualité de futur, véritable foutur, au 10-09-200 : https://leblogalupus.com/2020/09/10/letat-policier-britannique-limite-les-rassemblements-a-six-personnes-alors-que-lhysterie-du-confinement-franchit-une-nouvelle-etape/ #)

       TANT QUE... ?

       Nota : Un avantage de cette bonhomie a priori détestable (puisqu'elle ne veut pas voir les problèmes en face et accepte déjà beaucoup d'irrégularités et de brimades) est une résistance spontanée, une inertie avec laquelle les pouvoirs manipulateurs et coercitifs doivent faire (d'autant plus en pays "démocratique") et dans une vision plus... "quantique" (pour dire trop facilement), une force de réaction importante, quels que soient ses aiguillages que Philippe GUILLEMANT jugerait éventuellement dommageables (chemin des hommes-machines toujours en cours).

      (PMO : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/entretien_avec_la_de_croissance_e_te_2020.pdf)

        Ce jour, éléments de ces infectes averses dont nous sommes inondés, étrangères en essence et en esprit à l'eau céleste et terrestre : engluantes, toxiques. Significatives ? Avec les décrypteurs habituels en contrepoint d'actualité (impossible pour moi de ne pas consulter, relayer et archiver leurs paroles !).

       A bon entendeur averti et réactif comme il se doit.

       (Et, cher lecteur, pardonne mes petits dérapages temporaires dans la forme et parfois le fond ; je suis extrêmement fatiguée.)

     

    Lire la suite...


  •  PAR UN(E) PIGEON(NNE) DU VILLAGE - (GLOBAL !)

    LETTRE ANONYME

       "ONT C'EST QI TUE HAIES, ouais !" Source : http://www.dcc-marketing.com/2015/02/lanonymat-cest-quoi/

     

       La rentrée scolaire pointe son nez chafouin.

       Colère, dépit, abattement ? Calée dans mon fauteuil, sans peur et sans reproche ?

     

       Jeunes obligés de porter le masque à l'école ou à l'université toute la journée, et se tenir à distance les uns des autres ! à partir du collège ? Avec le verbe lui aussi distant et masqué (occulté d'un faux-filtre médical serait plus juste) de professeurs payés pour parler et répondre (et transmettre, et élever), qui semblent en demander davantage côté "précaution" (et déresponsabilisation ?) ?

       # Pour le sport ? Aussi ? (ajout le 29-08-2020)

      (...) #

       Inepties radiophoniques (journal de France Bleu Armorique d'hier matin) comme l' "explication" d'un médecin savamment présenté (sauf dans ses potentiels conflits d'intérêts et/ou soumission hiérarchique), répondant au "paradoxe" de la hausse incroyable et - pas si - terrifiante des cas de coronavirus sans morts ni même malades (soit asymptomatiques), par le port du masque et les gestes barrières (sensés arrêter la propagation, si je ne me trompe pas...)

       Et tout le bastringue...

       Moi, Florence K., j'ai décidé d'écrire mes lettres anonymes à qui de droit.

       Elle seront dument envoyées, justifiées dans leur absence de signature, à quiconque me semblera "digne" de les recevoir, contenu soigneusement rédigé et circonstancié (on essaiera), et le président MACRON aura, je l'espère, la sienne (pas de timbre de surcroît !, ce qui réduira la facture des "fournitures scolaires" avec masques banalisés) puisque ce dernier se pense sensible à ses "gens", aime leurs jeux d'eau et de lac au point de les tenter (ici, attention, polysémie - partielle, jet-ski et scooter des mers pas de ma tentation !).

       Dans un pays comme le nôtre où l'individu est le centre massif atomisé (narcissisé, et responsabilisé pour le pire exclusif), et surtout le centre de l'impuissance organisée, bureaucratisée, managée, et désormais 1984-isé par l'autre centre - du pouvoir (l’État tentaculaire ponctionnaire, - autoritaire ?, relais sinon propriété de l'UE et de ses adjoints actifs globalistes), où la carte d'identité a été inventée et systématiquement améliorée au fil du temps (avec visage numérisé fin prêt pour la reconnaissance faciale qu'on attend vite vite vite dans nos rues sur le modèle niçois !), c'est le mode de communication qui m'a paru le plus adapté pour signifier l'essentiel et porter l'estocade.  

       La première est ci-dessous. Brève est le mot d'ordre.

       S'il le faut, je porterai des gants en plus de mon masque pour manipuler le papier et l'enveloppe.

       Heureuse que La Poste soit encore roulante, me voilà !

     

       Si cela vous chante, faites-en de même.

       En attendent notre Commission citoyenne d'examen des crises.

       Salutations distinguées,

          en Keriadenn.

     

    Lire la suite...


  •  POLICE NATION / CATHÉDRALES / POST-ÉTAT

       Charles GAVE invite Serge RAUFER et Maurice SIGNOLET : de savants sinon sages chenus se rencontrent pour parler de la police en France. C'est édifiant, incontournable. Source : https://www.youtube.com/watch?v=PzoLykM2N2U&t=1s à compléter du Samedi politique d'Elise BLAISE sur TVL, avec le même Serge Raufer, parfois très drôle - sans le vouloir quelquefois, et surtout analyste de spasmes à ses yeux pré-mortem propres à tranquilliser (si c'était sûr !).

      

       Décon..fri...tures françaises, sublimes cathédrales, Zomia, c'est le plan de coupe du jour pour se souvenir que si la communauté tinte agréablement à certaines oreilles contemporaines (leur taille à toujours définir !), la grandeur est de ce monde ; nous pouvons la reconnaître en nous, et la conserver précieusement (devoir) là où elle s'est faite impossible vaisseau, de la plus immatérielle solidité spatiale (de pierre, bois, vitraux et métallerie "ensorcelés"). Puisque que LE MONDE EST, toute tentative de le mondialiser relève de la plus sordide prétention, de la plus casse bêtise vouée à l'échec sinon au drame.

     

       Mise en abîme...

       ...avec deux extraits du Chaos sensible de Theodor SCHWENK (1962) chez Triades (2014) où le mouvement liquide ou gazeux est montré originel des formes (rudiments de l'espace humain), au combien organiques. (Le titre ne nous semble pas approprié, aux nombres réduits de pages lues. Nous verrons. Le livre, le contenu, est grandiose.)

       "Dans le domaine des corps solides, il n'y jamais interpénétration : là où se trouve un corps, il ne peut pas s'en trouver un autre. Mais, notamment dans l'eau, les mouvements et les rythmes les plus variés peuvent s'interpénétrer. Autrement, dans un seul lieu, il ne peut exister qu'un corps mais il peut exister un grand nombre de mouvements dont les formes et les rythmes diffèrent. C'est là un principe fondamental, universel, grâce auquel s'impriment dans l'espace des structures qui le différencient et l'ordonnent. De ce fait, le mouvement se montre indépendant de l'espace ; il apparaît dans l'espace et y joue un rôle d'ordonnateur." (pages 28-29)

       "Tout être vivant, lorsqu'il réalise sa forme spécifique visible à partir de son "type" ou "Idée", traverse obligatoirement un stade liquide. Nombre d'entre ces organismes restent proches de cet état aqueux, c'est-à-dire peu solidifiés, d'autres se condensent davantage et s'agencent plus ou moins selon les lois du solide. Ce qui est commun à tous, c'est que leur passage à travers l'état liquide laisse des traces reconnaissables dans leur structure adulte. D'où la question : les lois propres de l'eau restent-elles attachées aux organismes et à leurs formes ? ou bien est-ce l'eau qui se soumet elle-même, dans son extrême ductilité, à des principes formateurs qui la dominent, à des forces formatrices , à des "Idées" créatrices dont  elle n'est que l'expression visible ? Cela signifierait que l'eau est le "corps" d'un monde de forces qui lui est supérieur et qui intervient, par elle, dans le domaine matériel, y faisant office de médiateur pour la formation des organismes." (pages 20-21)

     

       Nota : En parallèle aux actions contre l'Etat lors de la crise du coronavirus, celles contre la 5G montent aussi au créneau, avec de mêmes avocats.

       Voir : https://g5raisons.fr/?s=1 avec en sous-main la vidéo de Silvano TROTTA qui témoigne des séquences électro-magnétiques critiques en jeu, proches de celles du vivant le plus intime. Attention danger, le "terrain" a ses limites.

     

    Lire la suite...


  •  EN CES TEMPS INCERTAINS

       Finalement.... le Pr RAOULT, avec sa raideur communicationnelle admirable sort un peu plus de ses strictes compétences médicales et de son auto-congratulation maladroite quoique justifiée (l'on peut créditer que notre héros national, aux charbons professionnels depuis des mois, cible de feux incroyablement virulents, notamment médiatiques, ne soit pas un artiste de la communication séductrice et encore moins rodée même s'il a son art, et jongle comme il peut avec la volonté de dire vrai sans s'attirer d'autres foudres, c'est une proposition devant la surprise voire la déception que ses discours attendus nous provoquent parfois et en partie seulement !). Il va ainsi jusque poser dans cette dernière vidéo organisée par ses soins, le complotisme ("je ne veux pas être trop complotiste" - lui qui nourrit des "arrière-pensées") et met deux fois en vedette Bernard-Henry LEVY sur des remarques essentielles (dont l'évidence a tant souffert jusqu'ici). L'écouter vaut plus que jamais le détour, sur la chaîne de l'IHU de Marseille - ou chez Jean-Jacques BOURDIN de BFM, pour la grossièreté intellectuelle du "journaliste" parmi tant d'autres, et qui "s'y croient", et sans vergogne. Source : https://www.youtube.com/watch?v=VXDMTp82Rzg&feature=emb_title

       Notas : De la capacité personnelle à se savoir malade (demande de tests - ou soins ? comme indicateur fiable des épidémies, appelée ...? syndromique), le port du masque -  dans la rue - n'est pas scientifique, comme le confinement, le Pr PERONNE médecin dans l'âme...

     L'Echelle de Jacob relayant les conflits d'intérêts dans l'énormité des assauts commerciaux (et biologiques) de l'industrie pharmaceutiques (France soir) : http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

       # Au 01-07-2020, Pr Didier Raoult précise, après des chiffres de mortalité très défavorables à Paris (comparativement à Marseille), sa pensée sur les conflits d'intérêt (familiaux, idéologiques, financiers) comme intitulé. Les études randomisées ? On trouve toujours pire, et très gravement (un système qui est devenu fou...) : https://www.youtube.com/watch?v=bnO9D9G5O0g&feature=emb_title

     

       Avant de revenir insérer une page lourde (indigeste et brute) d'informations multiples consacrées au coronavirus, le personnage qu'est Bernard-Henry LEVY incontournable des médias et de la communication de la politique française, depuis des années, avec Jacques ATTALI, a curieusement attiré mon attention, d'abord indirectement.

       Le Pr RAOULT devenu central dans la crise sanitaire instaurée violemment le 16 mars 2020 le cite à la suite de la liste de ses soutiens nombreux  pour mettre en avant un certain regard sur la misère et la folie de notre situation humaine devenue. 

       "Qu'est-ce que signifie cette crise dans ce monde ?"

       Disproportion de la réaction, alors que les maux réels (dans le monde) ont une autre importance.

       Pr D. R : "Il y a une sur-réactivité (hyper-réactivité), une émotion... inquiétantes... Peur disproportionnée face au risque réel... Fragilité sociale."

      

       Bernard-Henry Lévy, dans le texte ou commenté, saurait-il rappeler l'énormité que personne à la parole forte (qui porte) n'a su ou ne saurait pointer ?

       Quelques sources : http://www.bernard-henri-levy.com/%e2%80%89ce-virus-qui-rend-fou%e2%80%89-bhl-confinement-lacroix-56076.html

     

         L'assignation à résidence, la surveillance généralisée, le reconditionnement ? culturel, économique, par des irresponsables autoritaires (c'est moi qui écris).

      

       N'ayant aucune inclination pour le "philosophe" (catégorisé dans Narcisse-s pas sérieux mais dangereux par l'exercice de son influence, aussi gonflé par les vrais pouvoirs puisse-t-il être, le pire jugement ayant été écouté de pair chez Alain SORAL, il y a quelques années) avec une relation aux grands médias minimale depuis quelque temps (désintérêt et rejet entretenus précédemment, jamais eu de télévision personnelle), cette page se contente de retenir trois occurrences quasi-simultanées du personnage qui se parent d'une forme d'incohérence, alors même que Michel ONFRAY, dans un acharnement a priori surprenant (Onfray m'est aussi mal connu par trop de médiatisation je crois !, quoique son aura est d'un autre poids et d'une autre qualité), délivre lui aussi et pour la première fois précisément des éléments propres à la malfaisance des "solutions" en voie de développement pour "sortir" de la crise, mais aussi comme avenir "enchanteur" (dès avant la crise).

       Ce jour donc, immersion très sélective et presque incroyable pour moi-même en médiamonde !

       Du sens à dénicher pour autant ?

       Des liens, et des figures en interaction outre monstration pour seule assurance. Peut-être (espoir), la possibilité d'un glissement favorable. Et la question : quelqu'un utilise d'autres ? (On rira !)

       A la vie sur Terre, en humains affirmés et sereins (accomplis).

     

    Lire la suite...


  •  RUISSELANT

      Silvano TROTTA a su nous convaincre sur l'épidémie. Sa curiosité est sa force, qu'il dirige avec sérieux et calme. Florian PHILIPPOT qui propose des vidéos patriotiques depuis le confinement s'avère complémentaire ici, et nous le relayons avec plaisir. Source : https://www.youtube.com/watch?v=sAqXwZNoQTg & https://www.youtube.com/watch?v=F04KhlZ3gZ8

     

       Quelques graines en sillons où l'eau peut cheminer.

       Personnellement, le repos prend place indispensable (je suis épuisée tandis que l'avenir est noir comme un ciel d'orage), l'oreille sans paupière !, à l'affût sélectif avec quelques velléités de bilan médical.

       Un peu de prière devant les puissances : que l'Etat technico-sanitaire soumis de surcroît (question d'échelle, je ne parle qu'en Française) cesse sa terrible avancée sur des prétextes indus, sans famine et autres horreurs consécutives à ses saloperies... Je pèse mes mots.

        Penser, agir, savoir retenir le pire, impulser le bon (le beau).

        Bilan biologique ?

       Un virus serait une drôle de particule organique qui "née quelque part" (Une Maison bleue ! répertoire Maxime LEFORESTIER), au sein d'un être vivant, voire d'une communauté vivante, - sinon d'une culture laborantine douteuse - part en conquête, trouve des hôtes - accueillants ? (pour telle ou telle compatibilité, le nombre est varié), fait rage là où il lui sied (un grand déséquilibre en besoin ?), change à force d'alliances diverses, et s'épuise, disparait.

       Quels hôtes... "Terrain". Eco-systèmes, dimensions (grandeurs).

       HAHNEMANN, BECHAMP, VINCENT : lanternes.

       (QUINTON, VIOLET, STEINER, MONTAUD, ETC.)

       HYGIENISME ! HOMEOSTASIE. HORMESE...

       ASSIMILATIONS ou non - déchets (capital, capacités, évolutions).

       Corps, individu-s, complexe-s cellulaire-s, bactériologique-s, fongique-s, qui se tiennent en se mouvant, équilibre dynamique, force vitale (homéopathie), où l'oxygénation du sang est primordiale, le tout dans un tout, dans un contexte varié, variable lui aussi (le milieu, dans l'univers !)

       Christian COMBAZ a l'intelligence de lier abattoirs et températures "de confort" viral du Covid-19 pour la deuxième vague de la peur qui ne "va" que sévir, puisque c'est la pente orientée-poussée. A part cela, que la fièvre retombe et que la sagesse émerge. Nous en sommes si loin...

       # Au 28-05-2020, soleil et températures agents très actifs - évidemment pour un confinement "de con" (mes propos, Gurumed se positionnant trop souvent en bien-pensance) : https://www.gurumed.org/2020/05/27/coronavirus-le-sars-cov-2-craint-apparemment-la-lumire-du-soleil/

     

    Lire la suite...


  •  "DÉSOLÉ", JE SUIS LÀ. C'EST NON. STOP.

       Jean-Jacques CREVECOEUR invite à se prononcer et sortir du couloir de l'aliénation, l'avilissement, des automatismes, conditionnements, etc. Sources : https://www.youtube.com/watch?v=QaKdnOYPT6U & https://www.youtube.com/watch?v=cN5BjVq0-uQ.

     

       Oui. A la nuance du "droit à" parfois émis. Me gêne mais sans avoir fait le tour de la question. Révélateur de nos enfermements mentaux ou références, besoin de règles ou ?

       Le revenu universel quant à lui... (le nouveau revenu - d'activité l'autre ! en cours d'étude et lancé par notre brave Agnès BUZYN n'étant pas du propos mais celui de notre gouvernement... avancerait-il ? on peut l'imaginer !) : surtout ne pas tomber dans la facilité et la simplicité ! Produire des richesses (de vraies et rayonnantes de vie, richesses) à partir de celles de la Nature est une des plus belles actions humaines, qui peut s'avérer modeste et peu... productive, pour notre bonheur, lui, réel et infini, substantiel (FUKUOKA).

       ... Et si on commençait par essayer de se comprendre les uns les autres ! Soi ? (Pas si méchant !)

     

       Lieux communs nous apporte sur un plateau ce dimanche 17 mai :

    "La vie sur terre
    Réflexions sur le peu d’avenir
    que contient le temps où nous sommes"

       Source : https://lesamisdebartleby.wordpress.com/2020/05/13/baudouin-de-bodinat-la-vie-sur-terre/

     

    Lire la suite...


  •  OU "COMPLOTISTE"... ET ""MALADE"" ?

      Au moment où la France atteindrait un taux de mortalité le deuxième au monde proportionné au nombre d'infectés (à vérifier), Pr Didier RAOULT s'exprime avec Guillaume DURAND sur Radio Classique le 5 mai 2020. En fin de page, ses confrère et consoeur DELEPINE en date du 10-05-2020, mijotant notre remarque que les médecins, en tous temps, épidémie comprise, sont "nécessaires mais non suffisants". Source : https://www.youtube.com/watch?time_continue=24&v=dd0RUaebE5Y&feature=emb_title

       "Le temps est cruel... c'est lui qui décidera." Tout le monde voudrait trop prédire l'avenir. Il y aura le temps zéro." Voir le cycle des maladies contagieuses.

     

       Les trésors d'engagement et de paroles ne cessent d'abonder. Ne plus vouloir voir en face l'horreur ? au nom du raisonnable... C'est le moment de sauter le pas.

      Vaccin ? 11 septembre ? Bill GATES ? Monnaie-dette ? Propriété "sur-privée" ? "New deal vert", NOM... Attention, fossés  profonds ou ravin unique, larges aux bas-côtés abrupts ! Il s'agit de prendre son élan et respirer au diapason (aisé sans masque !).

      Car "raisonnable" d'aujourd'hui et "malade" de réalité (et de santé) sont les copains de demain.

      Alors "complotistes" et "malades" aujourd'hui, mais heureux (!) demain, ou plus sûrement après-demain !

       (Le plus dur, sincèrement pour avoir sauté, être tombée dans le vide ou m'y être laissée aspirer et avoir remonté la côte, tout avec de grands coup poings dans la "gueule "- même avec masque, casque intégral et tenue complète, j'aurais eu mal ! : ne plus croire et "vouloir croire" en la protection, mieux la sollicitude, la bienveillance supérieures, dont les "prises en charge"... médicales ? - clin d’œil partiel aux limites du sieur Raoult, expression ici abhorrée, tant par le fardeau qu'elle suppose que la dépossession qu'elle revêt trop souvent dans les faits hospitaliers par exemple - simple avis demandé ? des cases à cocher pour dire si ce fut sympathique, au plus sûr ! management mon ennemi...).

       Penser, choisir et faire à quelle place... A la place de ? A sa propre place...

       * "Complotiste n'est jamais le bon mot, et les comploteurs avancent avec le plaisir de se montrer toujours un peu ou beaucoup.

     

    Lire la suite...