• La maladie de CHAGAS

    Torchis brésilien

       "Euclides da CUNHA porte un regard impitoyable sur Canudos, "la Troie de torchis des jagunços" : "Après quelques semaines, le nouveau bourg semblait déjà en ruine. Il naissait vieux. Quand on le voyait de loin, déployé sur les sommets, resserré entre des vallées étroites, recouvrant une surface énorme - il ressemblait à une cité dont le sol aurait été secoué et brutalement plié par un tremblement de terre."

       Source : http://lhistgeobox.blogspot.fr/2014/10/287-olodumrevolta.html

     

       "En Amérique latine, de nombreuses constructions humbles sont encore construites avec du torchis sur un clayonnage de bambou ("bahareque" en Colombie).
       Malheureusement, sous les tropiques, un insecte qui propage la terrible maladie de Chagas se développe dans les murs de torchis et condamne toute promotion de cette technique dans les zones de basse altitude où cet insecte peut prospérer."

       "Les insectes du genre triatomine sont connus dans différents pays sous des noms populaires de vinchuca, de barbeiro (le barbier), de chipo et d'autres noms 4, le qualifiant ainsi parce qu'il suce le sang la nuit en piquant le visage de ses victimes. Les insectes, qui développent un comportement principalement domiciliaire et anthropophile une fois qu’ils ont infesté une maison 14, sont habituellement cachés pendant le jour dans les crevasses et les trous dans les murs et les toits des maisons mal construites. Plus rarement, les maisons mieux construites peuvent héberger l'insecte vecteur, en raison de l'utilisation des matériaux de mauvaise qualité pour faire des toits, comme le bambou et le chaume. Une moustiquaire, roulée sous le matelas, assurera une protection dans ces situations, quand l'insecte adulte peut venir du haut vers le bas, mais une larve d’une des cinq étapes nymphales (les instars) est capable de ramper du plancher vers le haut.

       Sources : http://ecotopie.chez.com/torchis.html

                     https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Chagas

    « Façade hôtelièreDe la CHITINE »