• LAGARDE VEILLE

     VIELLE GARDE, OBJECTIF : RELOOK-AGE POUR LOQUES

    LAGARDE VEILLE

      Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/12/06/32001-20141206ARTFIG00018-au-coeur-de-la-silicon-valley-un-immense-bidonville-reflet-des-inegalites.php. Voir aussi https://www.dailymotion.com/video/x6d8t9x ou  http://echelledejacob.blogspot.com/2019/09/reve-americain-bienvenue-cacaland.html et Mike DAVIS [https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mike_Davis_(historien)]

     

       Selon notre compréhension des enjeux mondialistes, l' "action sociale" est une stratégie politique et une fin. La fringante (?) madame LAGARDE désormais à la tête de la BCE est de ces hérauts du programme en route.

       MODELE AMERLOQUE, poigne chinoise (façon contrôle individuel) intégrée.

       Une sacrée belle voiture !

       Et pour aller où ?

       M'enfin : c'est la voie qui compte !

       (Direction bidonville, "slum" ou "mieux", quartiers sécurisés - dans les deux sens, "tranquilles de chaque bord : un certain "choix", donc !, tout sourire.). (Cherchez le camp - concentrationnaire, de notre obsession.)

        En attendant, argent possible (celui qui tombe du ciel, à vrais grands frais).

     

     

    LAGARDE VEILLE

    LAGARDE VEILLE

       Fameux et si peu vieilli (dans son genre). Des images d'Invasion à Los Angeles de John CARPENTER (1988). Source : https://www.cineserie.com/movies/1632429/

     

       Extrait :

       "La nouvelle présidente Christine Lagarde confirme ce que nous pensons, elle ne suivra pas les traces de DRAGHI, elle veut envisager et surtout obtenir d’autres actions.

       Elle veut promouvoir des mesures de relance budgétaire dans l’ensemble de l’Union européenne.

        Les membres de la BCE du bloc nord de l’UE ont fait valoir qu’un QE supplémentaire n’était pas nécessaire la semaine prochaine. Une véritable mobilisation.

       Lagarde est politique, elle veut promouvoir une véritable harmonisation fiscale et avec elle un instrument, l’EUROBOND. (...)"

        Source : https://brunobertez.com/2019/09/05/lagarde-confirme-ce-que-nous-pensons-elle-ne-suivra-pas-les-traces-de-draghi/

     

       "La BCE va-t-elle faire neiger des billets à Noël ?

         Comme le dit cet article du Figaro "l’hypothèse paraît baroque. On soupçonne un effet secondaire d’un visionnage compulsif de la série La casa de papel dont la saison 3 met en scène un largage par dirigeable de billets de banque sur des Madrilènes estomaqués. En réalité, les économistes et autres spécialistes de la chose monétaire envisagent bel et bien la possibilité d’une telle distribution, le dirigeable en moins. Eux parlent d’ "helicopter money" "…
     
       (...) la victoire contre l’austérité économique.
     
        Et c’est cela que vous dit Lagarde.
     
       Nos Etats sont beaucoup trop endettés pour rembourser les dettes dans un contexte de croissance anémique.
        Alors que reste-t-il comme possibilité ?
        Simple.
        Soit l’austérité, terrible, atroce et le mouvement des Gilets Jaunes n’est qu’une répétition générale de troubles bien plus graves, soit la fuite en avant monétaire pour desserrer le carcan économique et monétaire.
     
       Ne vous y trompez pas.
     
       L’austérité n’avait aucune chance de réussir parce qu’évidemment elle est insupportable pour un pays aux fragilités sociales comme le nôtre. Ce qui était possible en Grèce et que la souffrance des Grecs a été grande, n’est tout bonnement pas possible ni en France, ni en Italie.
     
       Le système sait que politiquement, c’est la fin des européistes si l’Europe c’est la rigueur et les coups de bâton… alors, ouvrons les vannes, au point où nous en sommes et "perdus pour perdus", même l’Allemagne commence à comprendre et à admettre la terrible réalité de l’économie européenne et mondiale !
        L’austérité c’est fini, vive donc la relance, mais Lagarde commencera par de la "Rilance".
       Oui, Lagarde va commencer par un hybride de relance et de "sérieux budgétaire" pour sauver les apparences et uniquement les apparences. Pour le reste, la monnaie va pleuvoir sur les marchés obligataires, sur les États, et peut-être au bout du compte aussi sur les citoyens.
     
       Est-ce une bonne nouvelle ?
        Oui et non !
       Oui parce que cela veut dire que l’austérité sera moins violente et que c’est bon pour les faibles et les plus fragiles parmi nous, que cela fait gagner du temps à tout le monde, et que ce système vivra un peu plus longtemps.
        Non, parce qu’au bout du compte, quand on vit dans un pays ou une zone de pays, où l’on jette des billets sur des foules en délire en donnant de l’argent à tout le monde, cela veut dire que les coqs pondent et que les poules ont des dents.
       Chacun sait que dans les fictions imaginaires politiques et économiques c’est possible, mais dans la réalité, c’est impossible.
        Cela implique que l’écart entre la fiction imaginaire collective qui confine à l’hallucination collective, et la réalité est en train de grandir dangereusement.
       Il arrivera un moment où après tout cela, les masses se rendront compte que les poules n’ont pas de dent… ce sera alors la perte de confiance généralisée et la crise monétaire.
        Cela implique, logiquement, que vous devez profiter de ces périodes d’argent gratuit pour basiquement, accumuler des actifs tangibles qui eux, ont une existence réelle dans la vraie vie.
       Tout le reste n’est que fiction et finira en fumée lorsque la collision avec le mur de la réalité aura eu lieu."
     
       Source : http://echelledejacob.blogspot.com/2019/09/dans-notre-monde-les-coqs-pondent-et.html

     

       Passage à l'acte (connu) toujours avec Charles SANNAT (le 16-09-2019) :

       "Lors de sa réunion d’hier, le conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne - la BCE  - a pris plusieurs décisions :
     
       - Redémarrage de son programme de rachats d’actifs au rythme mensuel de 20 milliards d’euros, à partir du 1er novembre prochain.
     
       - Baisse du taux sur les dépôts déjà négatifs de -0,40% à -0,50%.
     
       - Affirmation officielle que la BCE poursuivra ce programme de rachats d’actifs et de taux négatifs aussi longtemps que nécessaire
     
       Depuis 2015, la BCE a déjà injecté sous forme de rachats d’actifs appelé "QE" pour "Quantitative Easing", 2.600 milliards !!
     
       Trump hurla à la mort…"

       Source : http://echelledejacob.blogspot.com/2019/09/dans-tous-les-cas-nous-aurons-la-crise.html

     

       Note : Manque la cruciale question au fond de ce qui continue et va peut-être finir arriver (temporairement) dans les poches rapiécées (les "mannes" d'argent) : l'intention véritable, l'après envisagé (des jeux, du pain), la société "idéale", le "bon" ordre des choses - humaines...

        "Have fun. Don't worry."

       (Et rien n'est sûr quand aux destinataires de la création monétaire programmée...)

     

    LAGARDE VEILLE

    YEUX DEHORS

      En conclusion, pour la "beauté" de l'image (ou le "pendant" presque vaseline, mais "sans"... pas encore du moins), ici platement décomposée par nos soins. Avec un autre extrait d'Invasion Los Angeles. "Call me Snake ? - Call me PLISSKEN !" (ailleurs, en d'autres époques). Source : http://echelledejacob.blogspot.com/2019/09/blog-post_98.html

     Et toujours relayé par L'Echelle de Jacob : https://lemediapresse.fr/economie/non-la-mondialisation-na-pas-reduit-la-pauvrete-dans-le-monde/?fbclid=IwAR2vWQSaboayEbLcIz8jVGUAWL7GLlYuuDlNt05-HMxfqZGdSLvnHMW_gdg

       La Chine, la Chine !, sans oublier d'Ekouter Philippe FABRY à son propos.

     

       # Poursuite des opérations ?

       - Création en France d'un fonds très bureaucratique (28-09-2019) sous un titre "hyper-alléchant" ("Investissement à impact social"), sans oublier quelques entreprises si philanthropes. Quelle chance d'être Français... Un détournement bien conçu est-il jouable (ou candidater !, rien que le plaisir du néologisme !) : https://www.novethic.fr/actualite/entreprise-responsable/isr-rse/objectifs-de-developpement-durable-la-france-annonce-un-fonds-de-paiement-au-resultat-pour-lutter-contre-l-exclusion-et-le-changement-climatique-147703.html

       Le déchet est évidemment de la partie (l'une des mines d'exploitation en cours).

       - Bernard STIEGLER chez Thinkerview (à partir de l'entropie, comme loi universelle de la destruction ambiante)  : https://www.youtube.com/watch?v=qYCfx2xFMjE

     

     

    « PHILIPPE FABRY Véronique SANSON »