• Le système "culture sur brûlis-jachère"

     En zone tropicale humide

    Forêt tropicale

       Source : http://thetrampoliniste.e-monsite.com/pages/probleme-de-l-eau-en-afrique/

       "Nous nous proposons ici d'examiner les connaissances techniques locales (CTL) de l'agriculteur traditionnel pratiquant la culture sur brûlis, et la façon dont elles sont appliquées à la gestion des ressources naturelles dans la zone tropicale humide. Après avoir passé en revue les grandes caractéristiques du milieu tropical humide et défini les problèmes que pose la gestion des ressources naturelles dans cette zone climatique, nous analyserons l'agriculture itinérante en tant que stratégie de gestion des ressources naturelles tropicales. Des exemples empruntés à trois grandes régions tropicales humides - le Bassin de l'Amazone, l'Asie du Sud-Est et l'Afrique centrale - viendront illustrer les pratiques d'agriculture itinérante en tant que phénomènes d'adaptation à l'environnement local, social et physique. En ce qui concerne l'Amazonie et l'Asie du Sud-est, les exemples se rapporteront à des minorités tribales qui ont, dans l'ensemble, très bien su utiliser et entretenir la forêt tropicale. Les exemples empruntés à l'Afrique montreront comment l'agriculteur pratiquant la culture sur brûlis s'adapte à un environnement moins stable, et comment se produit l'intensification des pratiques agricoles."

       Source : http://www.fao.org/docrep/007/u4390f/U4390F01.htm

     

    Le système "culture sur brûlis-jachère"

       "L'écosystème forestier tropical repose sur un cycle des nutriments, auto-entretenu, quasiment fermé."

    « Des termites cathédralesGeeks et barbus / MARTOUF 2015 »