• Naoto MATSUMURA

     AU BOUT DU MONDE IONISÉ. FUKUSHIMA 2016.

       Sources : http://aloneinfukushima.com/en/index.html  & http://aloneinfukushima.com/en/index.html

     

       En recherchant samedi dernier (23-04-2016) davantage d'information sur l'irori illustrant le billet attaché aux foyers de Masanobu FUKUOKA, le site Un pied japonais a surgi et m'a bouleversée par son image d'en-tête. Envoutée (et c'est troublant, bien évidemment, tant pis, je le dis), j'ai compris (mais je n'en pas la confirmation définitive) que la scène prenait lieu dans les environs de Fukushima. Par quelques articles, la figure de Naoto est revenue... Figure bien connue chez les écologistes tendance bavarde et sentimentale, je cède aux visages que j'avais exclus volontairement jusqu'ici. Arrive ce qui arrive.

       Sources : https://unpiedjaponais.wordpress.com/2015/01/06/il-reste-un-homme-a-fukushima/

    https://unpiedjaponais.wordpress.com/2016/02/18/comemoration-cinematographique-de-fukushima/#more-2609

       Nota en le 2 octobre 2018 : l'en-tête a été remplacé par la blogueuse peut-être effarouchée par sa propre audace. Grand dommage. Pour elle ? Pour nous. Le saisissement était parfait en son profond dérangement.

     

    Naoto MATSUMURA à FUKUSHIMA

       Vue de la zone contaminée de Fukushima. Source : http://www.japanlifestyle.fr/2016/02/28/deux-documentaires-sur-lapres-fukushima/

     

    Naoto MATSUMURA, FUKUSHIMA 2016

       Source : http://www.nature.com/news/japan-caught-up-in-energy-dilemma-1.14805

     

       Source : https://vimeo.com/112469977

     

       Notes :

       - Oui, le gouvernement veut faire revenir la "population", ainsi que le dit Shigeko WATANABE, dans son imprimerie à Namie.

       Ruth STÉGASSY avait décrit les volontés gouvernementales (ainsi que dévoilé ses manœuvres) dans une émission passée. Chaque information y était complètement effrayante et terriblement instructive, donnant corps à une série sur la gestion moderne (et collectiviste) des catastrophes, qu'elles soient d'origine naturelle (séismes comme à L'Aquila en Italie) ou humaine. Nous en avons déjà parlé dans notre deuxième billet sur la destruction avec W.G SEBBALD.

       http ://tsukeshoin.eklablog.com/de-la-destruction-02-sebald-1999-2002-a125337114

       http://www.franceculture.fr/emissions/terre-terre/laquila-histoire-dune-gestion-de-la-catastrophe

       Il y a peu de temps encore, la même journaliste a invité deux savants, deux experts (?) indépendants et aguerris, Benjamin DESSUS et Bernard LAPONCHE répétant à qui veut bien l'entendre à quel point la France est terre de danger (menace d'accident nucléaire important et insuffisance totale de... réactivité humanitaire en cas d'urgence) :

      http://www.franceculture.fr/emissions/terre-terre/blues-des-experts-benjamin-dessus-et-bernard-laponche

       Remarque : Nous n'avons guère pu suivre les intervenants de cette émission dans leur défense des collectivités locales face aux enjeux.

       - "Les êtres humains font quelque chose de mal avec leurs tripatouillages, laissent non réparés les dommages, et quand les résultats défavorables s'accumulent, ils travaillent de toutes leurs forces à les réparer. Quand les actions rectificatives paraissent réussies, ils en viennent à prendre ces mesures pour de splendides réalisations. Les gens refont cela et le refont encore. C'est comme si un fou allait casser les tuiles de son toit en y marchant lourdement. Puis quand il commence à pleuvoir et que le plafond commence à pourrir, il monte à la hâte réparer le dommage, se réjouissant à la fin d'avoir trouvé la solution miracle.

       C'est la même chose avec le savant. Il se plonge dans les livres nuit et jour, fatigant ses yeux et devenant myope, et si vous demandez sur quoi, diable, il a bien pu travailler pendant tout ce temps - c'est pour devenir l'inventeur de lunettes de correction de la myopie."

       Masanobu FUKUOKA, in La Révolution d'un seul brin de paille, 1975, trad. de l'américain Bernadette PRIEUR DUTHEILLET de LAMOTHE, Guy Trédaniel éd., 2005, p. 47.

       Ce livre sublime...

       - Tchernobyl, quelques photos aussi, d'enfants mutés, de malades. On cherche si on veut. Pas ici. Pour finir seulement.

     

    « RONCE & LIERREMANTEAU ROUGE, MANTEAU VERT »