•  A l'ébranlement fabuleux d'une humanité (moderne)

    PROTEINES MON AMOUR.... 22 (Neandertal)

      Source : https://www.researchgate.net/figure/228752278_fig15_Figure-19-Comparison-of-the-incisor-canine-occlusion-between-the-fossils-Afalou-Bou

     

       La proposition préhistorienne de Marie CACHET sur les hommes de Neandertal et Sapiens mérite la plus grande attention, avions-nous écrit alors qu'elle se dévoilait peu à peu à nous, dans ses nombreux embranchements, d'immémoriaux à hyper-contemporains, solides, ré-enracinants, souvent perturbateurs, frisant l'indigeste aussi. Afin de garder précieusement ses propos et ses étonnantes perspectives qui mènent tranquillement au culte de l'ours - femelle en l'occurrence (culte repoussé avec force par la "communauté" scientifique dominante, nous apprend Michel PASTOUREAU dans son ouvrage L'Ours, l'histoire d'un Roi déchu - Seuil, 2007), ce billet égrène de longs extraits choisis du site Atala.

       [Copier - devoir inscrire et inventer l'écriture... Fut-ce quand la mémoire se perdait, quand la capacité de mémoriser faiblissait ? (sur les traces de Varg VIKERNES cette fois)])

       Le mieux reste d'emprunter les textes et images d'origine, de lire Marie Cachet dans le texte, avec Le Secret de l'Ourse (2016) en supplément, puisqu'il est depuis peu de nouveau disponible à la vente chez le monstre international de la diffusion. Ici, réside notre long et premier pense-bête brut ou presque, à partir du chapitre I 2 (qui est la suite exacte du petit extrait du billet "Protéines 22" sur Neandertal), négligeant pour l'instant les fondements de réflexion posés (qui sont à examiner et ré-examiner, à nettement isoler, nous semble-t-il, quitte à ne pas savoir les réfuter, extraire l'autre moelle, substantifique encore).

       [Lire, copier, surligner, relire, écrire... C'est la possibilité de se pénétrer et d'arriver ailleurs encore. En architecture, le dessin opère pareillement. Pour se dissocier du vrai ? Errer tragiquement ? Les actes et les résultats enivrent en tout cas.]

     

    Lire la suite...


  •  Disparus ? Métamorphosés. PRESQUE.

    NéanderthalNéanderthalNéanderthal

       Représentations récentes de Neandertal : il se fait moderne, le bougre, à peine reconnaissable, noir ou blanc de peau, d'une virilité tendance très glabre de surcroît, beaucoup moins glorieux aussi... Plus sapiens sapiens ? La chair animale semble rester son credo alimentaire figuratif - de temps en temps !?, mais peut-être plus pour longtemps (dans les représentations à venir et dans la société contemporaine, parallèlement ?). Sources : http://www.hominides.com/html/actualites/adn-neandertal-dans-sapiens-0303.php, http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2549142/2015/12/07/Pourquoi-l-homme-de-Neandertal-a-t-il-cette-tete.dhtml & http://www.europe1.fr/sciences/mais-pourquoi-lhomme-de-neandertal-a-t-il-cette-tete-2632449

      Mais attention ! Trompe-l’œil ! La troisième image grande largeur, pleine d'expression, pourrait montrer la reconstitution d'un Homo erectus ! Utilisée assez couramment en illustration d'articles sur l'homme de Neandertal (ici, ou sur l'allure de son chef, pour comble), nous l'avons choisie avec d'autant plus de ravissement qu'elle pourrait témoigner du "sérieux" de certains journalistes ou pigistes, forcément pressurés (ritournelle), de fournisseurs d'images banquées et anonymes. Et si, - nous n'avons pas vérifié les faits -, le mannequin noir colorait des papiers à connotation renforcée...

       http://www.lefigaro.fr/sciences/2010/11/09/01008-20101109ARTFIG00805-neandertal-le-developpement-de-son-cerveau-etait-limite.php

       Nota : Cette histoire d'os qui se réduisent, se résorbent pendant la deuxième partie de la croissance est fantastique. Ce serait une spécificité d'Homo sapiens, inconnue chez tout autre homininé... Ceux qui aiment les versions créationnistes voire extra-terrestres peuvent jubiler, les autres, simplement ébahis devant la luxuriance des voies naturelles d'ici (-bas), tout autant.

     

    Lire la suite...


  •  Gros mangeurs de viande aux cou-p-s épais.

    PROTEINES MON AMOUR... (Neanderthal)

       Et jamais froid ? Gros crâne avec profil fuyant, arcades sourcilières et bouche proéminentes (prognathisme souvent attribué), jointures épaisses, membres courts, etc. : la tête et le corps d'Homo neandertalensis - interprétés d'après ossements - comme taillés d'une pièce grossière lui ont ouvert la voie de la sauvagerie. Musclé, râblé, sans finesse apparente, il se baffait de plus de chair, "l'animal" ! Crue, cuite, boucanée, savamment rôtie ? Se faisait-il cannibale (là, on ne sait, restes portant à méchant soupçon). Dessin de l'illustrissime Zdeněk BURIAN (1905 - 1981), avec un regard lointain qui sauve éventuellement (sagesse) de l'échine scandaleusement musculeuse. Source : https://fr.pinterest.com/pin/503840277033837683/

     Pour des compléments sur ce qui est apparemment une "drôle de tête" et génère des études sophistiquées aujourd'hui : https://www.franceinter.fr/idees/la-drole-de-tete-de-neandertal

     

       L'homme de Neandertal, occupe une place forte dans l'imaginaire humain. Il est l'un des homininés (hominidés) le plus connu (avec Erectus, de source rapide) par le nombre de ses traces. Il s'est notamment développé et particularisé dans le berceau de notre culture occidentale (lourd héritage poussant à droit d'inventaire ?). La reconstitution (reconstruction ?) de son trajet terrestre est intrigante, et Tsukeshoin nous donne le loisir de le regarder enfin (et le sortir de notre seule "connaissance" : aussi vieille que celle de la cour d'école, avide de caricatures et de plaisir mi-effrayés, mi-sentencieux, d'autant que les fascinants dessins de Zenêk BURIAN trônaient jalousement dans une des chambres familiales). Une feuille, deux, trois ! feuilles ou "tranches" à tronches de choix, lui sont réservés maintenant, dans l'épopée protéines.

     

    Lire la suite...


  •  Résonateur à fusion froide, l'énergie libre dans nos mains.

        Sources : https://www.youtube.com/watch?v=UT36PaqqfTU ou http://www.ecologie-pratique.org/article.php/l-effet-dumas-deux-ans-apres. Un merci particulier à Ecologie pratique, déjà fantastique sur le Rocket stove (Pascal BURNET).

      Le nombre d'Or encore au rendez-vous.

     

       Jean-Christophe DUMAS a suscité une intense curiosité parmi les hétérodoxes de la production énergétique  en délivrant en 2014 le fonctionnement d'une petite machine de sa création - simplissime (un résonateur métallique plus ou moins plongée dans l'eau), productrice de vapeur quasi-instantanée ou chauffant très rapidement le liquide (plus exactement apportant une énergie sur-unitaire : celle fournie, électrique, permet d'en produire une autre, quantitativement plus grande, et sans doute très très diverse en qualité aussi... Beaucoup d'ignorance caractérise ce qui se passe, relevant au moins de la fusion à froid).

       Explications, mode de fabrication, observation critique du milieu officiel de l'énergie (notamment français, quand l'histoire mondiale de l'énergie est pavée de drames et d'ignorance para-organisés), son expérience et sa générosité (en plus de sa lucidité qui l'a amené à préparer son entrée médiatique - contre les coups) sont irremplaçables. A la suite de Nicolas PEZERIL, dont le frère Stéphane est versé dans le même domaine - au plaisir de nous informer, il nous semble plus que jamais que les temps se précipitent et que (sans que le sentiment logique de l'urgence teintée de course, de lutte à la vie ne nous étrangle tripes et cerveau), les choix résolus d'aujourd'hui, l'orientation claire des esprits ont rendez-vous comme jamais. Au relais !

     

    Lire la suite...


  •  Un peu de biochimie picoreuse

    PROTEINE MON AMOUR...

        "Représentation tridimensionnelle d'une protéine (ici une molécule d'hémoglobine). On observe les hélices α représentées en couleur, ainsi que les quatre molécules d'hème, qui sont les groupes prosthétiques caractéristiques de cette protéine." Source Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Prot%C3%A9ine.

     

       Qu'est-ce une protéine. Quelqu'un le sait, couramment ?

       Entrée des artistes par couleurs et rotation ! Révolution ?! :

       "Combien d'hommes se disent révolutionnaires", qui refusent de changer la moindre de leurs habitudes et justifient leur régime alimentaire en invoquant la coutume familiale. Nul ne peut se dire "révolutionnaire" s'il n'est pas prêt à redresser immédiatement ses erreurs, après les avoir reconnues en toute bonne foi. La révolution ne se prêche pas, elle se vit ; elle ne fait d'autres victimes que nos préjugés néfastes ; elle est évolution."

      In Vivre sain, Raymond DEXTREIT, p. 24.

     

    Lire la suite...


  •  Avec souvenir, souvenirs.

    Détour chez les vespa crabro...

       "Nids de Vespa crabro : dans un vieil arbre - dans un chêne (photos P. FALATICO)". Source : http://aramel.free.fr/INSECTES14ter-2.shtml

     

    Lire la suite...


  •  Fragile couveuse, ovoïde en "papier de soie"

    Cocon de guêpe poliste Keriadenn

       Débris de cocon (la curiosité m'a fait casser l'étrange et très légère structure suspendue, après l'avoir découverte dans une petite cavité dans un tas de chanvre. Pas contente de mon geste empressé !). Photographie du 18 mai 2016. Avec 10 alvéoles, un diamètre entre 3,5 et 4 centimètres. C'est confondant de beauté et d'admiration...

     

    Lire la suite...


  •  Il y en a au moins quatre sortes.

    Quelles sont ces graminées au jardin ?

       Le 14 mai 2016, près de l'épine-vinette pourpre (Berberis x ottawensis).

     

    Lire la suite...


  •  DARWIN, MARX, GOULD... & les gènes, l'épigénétique...

    Quest-ce que la VIE / SUING (2016)

       Source : http://editionsdelga.fr/portfolio/suing/

     

       Note : Voilà une découverte web du 18 avril 2016. IMPORTANTE ! IMPORTANTE ! Qu'on se le dise !

    Lire la suite...