• Nature humaine / ZIN - 2016

       "(...) ni oublier l'inadéquation de l'homme à l'universel et son étrangeté au monde (espèce invasive qui n'a pas de véritable nature et nulle part chez soi)."

       Source : http://jeanzin.fr/2016/01/13/retrospective-2006-2015/

        Note : !!!

       Autres extraits :

       "On peut penser que c'est un peu hors sujet, puisque je ne parle ici que des textes ayant une incidence politique, mais c'est de ce moment que date le petit texte sur "Le désir comme désir de l'Autre" 02/10, qui est un résumé des Écrits de LACAN (et vient de passer à la première place du blog) mais qui en tire déjà les conséquences politiques. Cela montre au moins que je me situe dans une anthropologie à mille lieues d'un quelconque naturalisme, où le désir et l'insatisfaction sont constitutifs."

       Après la déchéance du sujet connaissant, la prise de conscience de "L'accélération technologique" 02/14 que nous devons subir achève de nous dépouiller de la charge de la cause, "Le sujet de la science" 03/14 est entièrement déterminé, pouvant être expliqué jusque dans son intériorité. Cela n'empêche pas "La passion de la liberté" 04/14 qui nous anime et n'a pas besoin de relever d'un supposé libre-arbitre inconditionné pour défendre jalousement sa liberté d'action ou de pensée, liberté chérie qui n'a rien de magique pour autant et peut même devenir une "autonomie subie". Ainsi, plutôt que vouloir nier toute contrainte et toutes formes d'inégalités au nom d'une conception idéalisée de la liberté, il vaut mieux comprendre "Permanence et fonctions des hiérarchies" 04/14 afin de pouvoir y opposer des contre-pouvoirs au lieu de succomber à la tyrannie (libérale) de l'absence de structure et s'interdire de voir les processus de domination à l’œuvre".

     

       (...) j'ai tenté de montrer que ce qui est déterminant en dernière instance, ce ne sont pas les idées, les discours ou constitutions mais le jeu des puissances économiques et militaires qui ne nous laissent pas le choix."

    « Achats immobiliers de luxe en FranceROBIN / ZIN - 2007 »