• Ô RAGE Ô DESESPOIR

       L'E.U. - l'EUROPE - VEILLE...

    Ô RAGE Ô DESESPOIR

       L'affichette du stand de la CRIIRAD fort heureusement trouvée dans le numéro du journal de l'association, aimablement donné ce dimanche 9 septembre 2018. Source : Trait d'union, CRIIRAD, octobre 2017, p. 7.

     

       Les salons et foire bio reprennent leur activité cyclique en Bretagne et avec eux celui de Mûr-de-Bretagne - absorbé en la super-commune de Guerlédan : "BIOZONE".

       Ce dimanche fut l'occasion de militer un peu là-bas avec les Anti-linky et de prendre des nouvelles des luttes contre les mines d'extraction prévues (Permis octroyés par l’État français).

       Si l'espoir est souvent triste de nos jours, que dire en visitant le stand de la CRIIRAD, décidément consulté...

     

    Ô RAGE Ô DESESPOIR

       Source : https://www.touteleurope.eu/actualite/qu-est-ce-qu-euratom.html

     

       Deux adhérentes le tiennent. Aussi informées que sympathiques.

       Et que lit-on, sur l'une des affichettes ? Des normes de radio-activité très tolérantes sont inscrites dans nos lois.

       L'Europe (et donc la France) a revu très à la hausse tous les seuils d'acceptation de radioactivité il y a quelques années. Le Japon, non seulement n'est pas seul, mais a su se rendre modèle.

       Une simple recherche sur la Toile ce matin, ou sur le site de la CRIIRAD dès hier soir, confirme ce qui n'était dans nos pages qu'une conviction forgée par nos "quelques" tracas de printemps. L'anticipation active d'un ou des accidents atomiques va bon train, l'est allé et l'ira, avec notamment le charmant EURATOM :

       - http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2014/06/la-nouvelle-directive-europeenne-euratom-scandale-sanitaire.html

       - http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/06/05/L-Union-Europ%C3%A9enne-et-la-France-d%C3%A9cident-de-l%C3%A9galiser-une-augmentation-de-la-contamination-radioactive-des-populations-et-des-aliments

       Avec en repère micro-historique : https://www.actu-environnement.com/ae/news/rapport-parlement-ue-revision-seuils-contamination-nucleaire-aliments-11955.php4

       Honneur au CRIIRAD : http://www.criirad.org/euratom/euratom2013-59-niveaux-exposition.html avec cet appendice de taille : http://www.criirad.org/mobilisation/dissemination.html

       Notre haute méfiance relative à l'économie des déchets en voie de vaste et contraignant programme politique y trouve autre validation désespérante.

     

       Au 18-10-2018, illustration des scandales encore inconnus ou à venir (encore inconnus ou méconnus, car le soupçon de matières radioactives dans l'environnement quotidien n'est pas nouveau, ni même invérifié) à travers le cas de matelas. Oui, mais c'est en Corée ! EN Corée seulement ? Des pendentifs vendus en France s'avèrent de proches cousins, selon la CRIIRAD : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2018/10/france-sommes-nous-a-l-abri-des-matelas-radio-actifs.html

     

    Ô RAGE Ô DESESPOIR

       Une appellation de 33 ans. Qui fleure étrange de nos jours... Source : https://www.unidivers.fr/rennes/foire-biozone-mur-de-bretagne-3/

     

         Encouragement à devenir adhérent de la CRIIRAD, cher ami de Tsukeshoin. (L'adhésion peut se réduire à 19 euros. Les 45 euros ordinaires sont justifiés, si on le peut. Bienvenue.)

       Nota 1 :

       Nous sommes horrifiée devant la perversion de la science qui est actuellement en cours dans nos sociétés dites avancées. Sans imaginer un seul instant que cette faculté humaine soit suffisante, le trafic de ses principes et de ses résultats par les groupes d'intérêts en place, sont extrêmement graves pour nous. C'est comme si la vérité était attaquée dans l'un de ses fondements et exercice, au nom du pire, qui plus est.

       La CRIIRAD énonce son indépendance et semble arriver à la maintenir. Dans ce domaine comme dans bien d'autres [puisque nous pensons que le nucléaire est le type superlatif de toutes les pollutions et actions criminelles que notre espèce engendre depuis la première révolution industrielle - au moins (le saccage des sols peut être daté de beaucoup plus loin)], la possibilité de penser et étudier librement nous paraît crucial et cardinal.

       Nota 2 :

       Lors des échanges sur le stand pendant Biozone, la question de l'accès public à l'information et à la parole indépendante a été spontanément déclaré questionnement de travail au sein de la CRIIRAD par les adhérentes présentes.

       Il semble évident qu'en cas de problème nucléaire sérieux en France, l’État va se prévaloir comme seul émetteur de données et recommandations, avec éventuellement une mise en route tardive de la communication alarmante en plus d'une exigence absolue d'abusive confiance.

       En l'occurrence, fuir dans le sens contraire du vent, comme nous le conseille Jean GANZHORN (alias José PLUKI), est alors... Insuffisant ?

       Rions un peu. Juste narquoise.

     

    « DU MONDE / ANDERSPOSE AUTOMNE. JET DE POT-POURRI. »