• PRINTEMPS

     PLANÈTE CÉLESTE

       Vidéo Mikael KUNZE. Source : https://vimeo.com/39536582

     

    PRINTEMPS 2016

    PRINTEMPS 2016, CYCLES biologiquesPRINTEMPS 2016PRINTEMPS 2016

       "Passage du solstice d'hiver à l'équinoxe de printemps, la lumière du soleil arrivant à la perpendiculaire de l'axe du globe terrestre", puis "Passage de l'équinoxe de printemps au solstice d'été au fur et à mesure de la rotation de la Terre autour du soleil." Source : http://icalendrier.fr/outils/equinoxes-solstices

      Au-dessus, figuration de la révolution de la Terre autour du soleil et les saisons qui en découlent :

       "Vers le 21 mars, les rayons du Soleil frappent directement l'équateur. C'est le début du printemps dans l'hémisphère Nord. Durant cette période, l'hémisphère Nord reçoit autant d'énergie solaire que l'hémisphère Sud. La durée du jour et de la nuit sont donc les mêmes."

       Source : http://www.alloprof.qc.ca/BV/Pages/s1394.aspx

       Au-dessus encore, vue d'une petite partie du système solaire, où la Terre se positionne en troisième orbite. Toutes les planètes du système se trouvent approximativement dans le même plan appelé le plan écliptique. Source : http://actualite-generale.lalibre.be/_planete/terre-soleil.html

       Nota :

       Les deux schémas mobiles, jolis à voir, peuvent conduire à la confusion. L'axe de rotation de la Terre - incliné de 23° 26 par rapport au plan de l'écliptique ou plan orbital (et de direction constante, en première approximation) -, est primordial. C'est lui qui détermine la modulation de l'exposition de notre planète aux rayons du Soleil, la "perpendicularité" ou non de l’Équateur (ligne des équinoxes alignée aux rayons), et engendre les périodes d'ensoleillement distinct que sont les saisons. Pour une lecture juste des deux modélisations mobiles, il convient d'imaginer le globe terrestre lui aussi mobile, dans son déplacement autour du Soleil donc, l'observateur situé toujours sur le même côté de la planète, la suivant, perpendiculairement au plan de l'écliptique : l'axe de rotation de la Terre en devient visuellement verticale aux équinoxes, car vu de face, aligné et non plus penché... (C'est plus clair ?)

       "Le mot clef est "Inclinaison de l'axe de rotation de la Terre par rapport au plan de son orbite" (...). [Le schéma traditionnel en représentation tri-dimensionnelle] a le mérite d'indiquer l'orientation constante de notre axe de rotation, toujours pointé vers l'étoile Polaire, malgré la révolution de la Terre autour du Soleil (qui s'effectue en 365,25 jours...)"

       Source : http://philippe.boeuf.pagesperso-orange.fr/robert/astronomie/saisons.htm

     

       # Un printemps 2016 dès le 20 mars ?

    Source : http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/03/18/01008-20160318ARTFIG00358-pourquoi-ce-printemps-ne-commencera-pas-le-21-mars.php

       COPIE INTÉGRALE :

       "Le printemps astronomique commence le jour de l'équinoxe de mars, qui tombe cette année le 20 mars, à 5h30 du matin en France. Et pour les météorologues, c'est encore plus tôt.

       On apprend souvent à l'école que le printemps commence le jour de l'équinoxe de mars, le 21 de ce mois. C'est malheureusement une simplification, que font parfois mentir les paramètres astronomiques en jeu pour déterminer ce jour bien particulier.

      Selon les tableaux de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides de l'Observatoire de Paris (IMCCE), l'équinoxe de printemps tombe cette année le dimanche 20 mars, très précisément à 5h30m et 12s (heure légale française). C'est le moment exact où le soleil traverse le plan de l'équateur terrestre. L'illumination quotidienne devenant alors plus longue dans l'hémisphère nord que dans le sud, ce qui marque la sortie de l'hiver et l'entrée dans le printemps de notre hémisphère. La durée du jour est alors aussi longue que celle de la nuit, le Soleil se lève plein est et se couche plein ouest.

       Orbite pas tout à fait circulaire

       Mais pourquoi l'équinoxe ne tombe-t-il pas toujours le 21 mars, mais parfois le 20, voire (de façon très rare) le 19? C'est justement pour éviter la dérive des dates des saisons que notre calendrier grégorien a été mis en place en 1582, mais la révolution de notre planète autour du Soleil est finalement assez compliquée à faire tenir dans un quelconque calendrier. Car d'une part l'orbite de la Terre n'est pas parfaitement circulaire (la distance Terre-Soleil varie de 147 à 152 millions de kilomètres), ce qui fait que les saisons ont une durée inégale. D'autre part, le tour complet autour du Soleil dure exactement 365,2422 jours, ce qui est un peu différent de l'année légale de 365 jours.

       Les années bissextiles, comme 2016, permettent de rajouter un jour tous les 4 ans ce qui fait une année moyennée à 365,25 jours. Mais cette compensation est un peu trop forte et au bout de 130 années en moyenne, l'équinoxe tombe un jour plus tôt. Ce qui est le cas en ce moment. Au XXIe siècle, seules les années 2003 et 2007 ont eu l'équinoxe de printemps tombant un 21 mars. Très rarement, lors de certaines années bissextiles (lors desquelles février compte 29 jours) le printemps commence même le 19 mars. La prochaine fois, ce sera le cas en 2044.

       Des météorologistes décalés

       Pour ne rien simplifier, les saisons astronomiques, rythmées par le ballet de la Terre autour du Soleil, ne correspondent pas aux saisons telles qu'elles sont définies par les agences météorologiques internationales. Car les saisons astronomiques ne font pas toutes de la même longueur (l'hiver dure 89 jours et l'été 93 dans l'hémisphère nord), et comme nous venons de le voir elles ne commencent pas à date fixe.

       "En météorologie, l'été correspond à la période de l'année la plus chaude, précise le site de Météo-France. La durée d'ensoleillement maximale se situe autour du solstice d'été (20 ou 21 juin). Mais en raison de l'inertie de l'atmosphère, ce n'est qu'environ trois semaines plus tard que la température moyenne est généralement à son maximum, c'est-à-dire à la mi-juillet." Si on considère que la période la plus chaude correspond au milieu de l'été, celui-ci commence alors début juin et finit fin août. Les météorologues considèrent que chaque saison dure trois mois. Le printemps commence donc pour eux bien avant l'équinoxe, dès le 1er mars."

     

       Pour mémoire, à propos de l'axe de rotation de la Terre sur elle-même, et le déplacement des pôles :

     "Remarque sur le mouvement des pôles :
     
    L'axe de rotation de la Terre n'est en fait pas fixe. Il décrit un cône (figure ci-dessus) en 26000 ans. C'est le phénomène, très important, de précession des équinoxes (il s'agit bien en effet de précession d'après les angles d'EULER). Il se superpose un phénomène de nutation (les petites ondulations) d'une période de 18,6 ans. Bien que faible, le déplacement a été découvert par les Grecs, dans l'Antiquité ! La précession ne change rien à l'œil nu, à l'échelle des siècles, mais les coordonnées des étoiles doivent être modifiées régulièrement car les déplacements sont visibles dans un télescope sur un siècle (voire moins). On peut aussi noter que, du fait du mouvement de l'axe, les pôles célestes se déplacent sur la voûte céleste : ainsi dans 14000 ans, l'étoile polaire sera Véga de la Lyre !"

       Source : http://clubastronomie.free.fr/divers/mecanique.htm

      Sur la théorie des glaciations : http://portail.cea.fr/comprendre/Pages/climat-environnement/complements-climat/theorie-astronomique-glaciations.aspx

    « Qu'est-ce qu'une couleur ? / LOUAPRERYTHMES BIOLOGIQUES »