•  Bleui, boursouflé : bras-cassé, c'est ici !

    COUP DUR ! BROCHEE DU BRAS...

       Tiroir-caisse sous la sébile ? Non, casier à cartes (jeu de). Source : http://jeux-anciens.fr/categorie/jeux-divers/

       Trop con, si vite arrivé, on est rien... Allez, un signe du destin, un agglomérat de micro-événements qui indiquent quelque chose ?

       Plus concrètement, les doubles broches qui traversent mes os ne sont-ils pas des corps étrangers, de surcroît métalliques, qui risquent d'engendrer d'autres phénomènes que ceux tant aimés (la régénération) ?

       Vous attendre à l'absence.

     

    Lire la suite...


  •  UN ARTICLE ENGAGÉ ET TRÈS NOURRI.

    Livèche Keriadenn 2016

        Livèche toujours, graines mûrissantes. Le ciel est celui de la tombée de la nuit. Août 2016.

     

        A suivre, l'intégralité promise (et surlignée à notre sauce, illustrations pour certaines modifiées) des propos de Michael BLUEJAY, grâce à Pauline de Douce frugalité : https://doucefrugalite.com/2015/12/06/proteines2/

      Nous venons d'acquérir Le Régime 80/10/10 de Douglas N. GRAHAM, récemment traduit en français aux éditions Myriade (d'un catalogue stimulant : Jean-Pierre LEPRI, Dr Michel ODENT, par exemple). Un rapide feuilletage laisse penser que nombre d'arguments mis en avant par Michael Bluejay y sont particulièrement fournis, argumentés, et plus encore authentifiés...

       Les protéines ne vont donc pas nous lâcher comme cela ! Au profit d'une sorte de paix désormais envisageable à l'issue du périple ? Vivement la fin, et santé pour tenir d'ici là ! Cheese ? Cheers !

    Lire la suite...


  •  ACQUIS D’ÉTAPE ? Baluchon aux vents.

    Céleri Keriadenn 2016

       Sur fond de ciel orageux, livèche (Levisticum officinale) en fleur. Été 2016.

       Les billets sur les protéines se succèdent facilement, enflant leur nombre, au diapason d'un sujet costaud, initié en 1839 par Gerhard MULDER (en 1838-1839 selon Colin T. CAMPBELL et Wikipédia). Un bilan d'étape nous semble intéressant maintenant que beaucoup de données majeures ont été parcourues et que d'autres, complémentaires pour certaines, franchement contradictoires pour d'autres, sont prévues concourir à la thématique (sans exhaustivité, et avec une scientificité aussi baladine que sérieuse par son interrogation active au moins, celle qui est aujourd'hui déniée au commun ?, et qui mènerait au "bon sens" ?).

     

    Lire la suite...


  •  Feuilles vertes, amours tout entières...

       Éviterait-on de grignoter les nervures principales de la feuille ? "Pendant l’été, le 16 juillet 2013, nous trouvons une chenille de la même espèce [chenilles de la Bucéphale, Phalera bucephala, un papillon de nuit (famille des Notodontidae)], mais plus grosse, 6 cm de long, à Sainte Hélène du Lac, en train de se nourrir sur une feuille d’Aulne. La chenille peut se rencontrer sur de nombreux arbres et arbustes à feuilles caduques (bouleau, noisetier, chêne, hêtre, tremble…). Source : http://groupenaturefaverges.over-blog.fr/tag/papillons/

        Note :

       Protéines foliaires, protéines foliaires... Salade, mâche, cresson, ou encore choux : kale, rouge, vert... Fanes ? Algues !? Les prospections de Claude COSTES et ses amis, François COUPLAN bon entendeur penché sur les ressources inouïes des plantes sauvages - cuisinées le plus souvent, sont aujourd'hui doublés par les tendances du "manger sain" et surtout la mouvance crudivore "verdurienne" (pur néologisme Tsukeshoin !).

     

    Lire la suite...


  •  Protéines foliaires, Claude COSTES et al..

       Un livre de scientifiques (science appliquée) de référence pour François COUPLAN.

       Pas toujours limpide pour le novice, de nombreuses pages et énoncés permettent cependant d'entrer dans l'enthousiasme de l'ethno-botaniste français François Couplan, de connaître un peu mieux nos fameuses protéines... Et d'envisager une diversification alimentaire originale ?

     

    Lire la suite...


  •  La Nature nous sauvera, François COUPLAN

    PROTEINES MON AMOUR... 10

       Édition de 2008. Ce livre ne se lâche pas ! Enthousiasmant tout simplement.

       Si nous avons annoncé que François COUPLAN, d'être monté sur le ring des protéines, courageusement ou par simple logique (de parler alimentation), n'en sortait pas indemne, avec France GUILLAIN et Colin T. CAMPBELL et tant d'autres (preuves à l'appui à la suite), il ouvre ici grand, pionnier médiatique ?, la porte de la verdure... de la feuille irriguée de soleil, et de la sauvage, "pure et dure", plus encore.

     

    Lire la suite...


  •  Légumineuses, céréales tout comme il faut ?

    Légumineuses, céréales

       "A quoi ressemble ces assiettes végétariennes que je ne vous montre pas d'habitude ? Celle d'aujourd'hui était presque exemplaire : une crudité (tomate), un légume cuit (champignons à l'ail et carottes), une céréale (millet pilaf aux épices) et une légumineuse (lentilles vertes du Puy)." Blog d'Anne BRUNNER : http://blogbio.canalblog.com/archives/2005/11/14/996152.html

       Grâce à Alexandre HUMBERT et sa lettre d'actualité ouverte à Audrey RAMAMONJY, voici un point crucial sur ces fameux aliments sensés remplacer avantageusement les protéines animales pour bien des végétariens, végétaliens et végans. L'argument de France GUILLAIN en prend aussi un coup... ceux de François COUPLAN, - nous y reviendrons -, Colin T. Campbell dans la foulée, aussi (qui sait se "venger" en réglant leur sort aux complémentations !). Face à la cognée, une riposte existe cependant, qui réajuste l'effet délétère, études scientifiques à l'appui.C'est au moins le cas avec le Dr Laurence FROIDEVAUX, dans son blog Phantastique.

       S'aventurer en "protéinie" est proche du ring (d'où l'irruption gentiment hors-sujet mais de soutenu rattrapage politico-médiatique de Greg TABIBIAN il y a peu, humoriste sensible à la cause animale et plus sûrement encore aux employés d'abattoirs, à l'exploitation et au "salopage" façon large spectre de vies, en plus de la connerie magistrale - cf Méta-TV de mars 2015). Plutôt grossier, notre retour discursif aussi ! Passager ! Scusi !

     

     

    Lire la suite...


  •  Colin T. CAMPBELL conseille, juge (induction et pratique).

    PROTEINES MON AMOUR...

    PROTEINES MON AMOUR... 08

       Après Michelle OBAMA (l'épouse du président des États-Unis s'affaire au potager avec des enfants pour les éduquer au bien-manger sous le crépitement des appareils photos), éclate une vue replète et convenue des aliments végétaux humains classiques (pas de noix et graines, mais des fruits et légumes à saturation dans la gamme vert-jaune-rouge violet, avec blanc). C'est haut en couleur et lustré. Végétaux et images frottés, récurés, calibrés... Ces vues peuvent s'avérer contre-productives. Trop, c'est trop ; trop, c'est nauséeux ; et reluisant, c'est faux en plus du reste ? (Je n'ose pas vérifier l'effet rétinien final avec les pubs Wébédia - Eklablog). Sources avec commentaires people en prime pour l'une : http://www.purepeople.com/article/michelle-obama-a-quatre-pattes-dans-la-terre-elle-rayonne_a149143/1 & pour l'autre, version bilingue : http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.anglais5minutes.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2014%2F11%2Ffiche-vocabulaire-anglais-fruits.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.anglais5minutes.fr%2Ffiche-vocabulaire-anglais-fruits-legumes%2F&h=617&w=930&tbnid=LJrbGFG7Hq65lM%3A&docid=7fRAeH4TS3iZ5M&ei=vwyTV8GZJIPwUK3QvegE&tbm=isch&client=firefox-b-ab&iact=rc&uact=3&dur=616&page=2&start=20&ndsp=30&ved=0ahUKEwiB9Znq-IjOAhUDOBQKHS1oD00QMwh8KC4wLg&bih=767&biw=1353

        "Nous savons seulement que nous savons très peu et que, avec les connaissances, ce doute augmente." Cette citation elle aussi convenue, surtout dans la bouche de tout scientifique digne de ce nom, est empruntée à Colin T. CAMPBELL, dans son Enquête, et est attribuée à GOETHE (p. 367) .

       Nota : nous avons choisi le terme d'induction et non de déduction (par hypothèse) dans notre titre en lien avec la critique scientifique du Dr Édouard BROUSSALIAN (praticien homéopathe). Ce n'est une option ni close, ni assurée (en test et pour mémoire).

     

       Chaque argument de notre chercheur du jour est précieux. Il nous paraît important de donner encore la parole (très partielle, encouragement à le lire et signaler une relecture tronquée et évasive ici - je l'ai lu d'un coup en 2014) à Colin T. Campbell donc, pour le laisser décrire ses conclusions. Le domaine des protéines dont il dit s'être fait une sorte de spécialité acharnée, quasi biographique (fils de fermier éleveur qui plus est) à partir d'incohérences factuelles, n'en déborde pas moins de ses recherches... C'est toute l'alimentation dont il s'empare finalement, tandis que le savoir dans ce champ (la nutrition) regorge évidemment de points aveugles, de contradictions, de flottements. On verra donc à poursuivre un peu, beaucoup. Au regret de vous désintéresser, je me dois de faire un tour de la question (ça gigote d'ailleurs chez certains comme Vévé DODET) ! Avec quelques friandises (?) en fin de billet toutefois ! Amitiés.

     

    Lire la suite...


  •  T. Colin CAMPBELL, convaincu. Convaincant ?

    PROTEINES MON AMOUR... 07 

       Des pavés impressionnants et... passionnants déjà multi-référencés en Tsukeshoin (cata de la santé publique par exemple, du réductionnisme scientifique également), par un auteur savant et "végét" - "végé" ? - d'AEOV (Aliments Entiers d'Origine Végétale, ainsi qu'il préfère définir lui-même son option, n'appréciant pas les qualifications commençant en "V"). Ne pas se fier aux titres ni aux sous-titres français de ces livres, qui représentent mal le contenu (en excès, modification ou en imprécision), quel que soit l'avis que l'on porte sur le végétarisme et l'importance - à souligner d'une manière ou d'une autre - des propos de l'auteur et leur notoriété... mondiale (!).

       En avant pour quelques pages croisées - essentielles ! - sur les protéines, et dans un parti pris anti-animales/pro-végétales retentissant, par l'un de ses spécialistes médiatisés, issues d'abord de L'Enquête Campbell, puis du Régime Campbell.

       Vous avez retenu le nom de l'auteur !?

       Nota : Colin T. Campbell sera de nouveau à l'honneur, dans le billet suivant, afin de poser clairement les conclusions qu'il tire, jusque dans la corruption politique, pour l'alimentation. 

     

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique