•  CORPS (CHEVELURE) : OBJET, SUJET

    FEMME VOILEE

       Raffinement, coquetterie, et blancheur des chairs sous un voile des plus vaporeux... qui n'est sans doute qu'invention (et copie !) de peintre. Au fond, une autre femme, au travail, habillée (à l'exception de son cou et ses bras), chevelure couverte, elle dont l'activité physique réchauffe.

       Est-ce nécessaire de poursuivre ?

       Ecole de Fontainebleau, dont nous reproduisons le commentaire moyennement convaincant - d'autant plus intéressant : "Un anonyme de cette école de la Renaissance est l’auteur ce tableau qui doit autant à la sensuelle Vénus d’Urbin de TITIEN (1538) - où l’on retrouve le détail de la servante plongée dans un coffre à l’arrière-plan - qu’à la Dame au bain de François CLOUET (1560–1570). Ici, la part belle est donnée aux accessoires : miroir sculpté, boîte à bijoux, peigne, voile, fleurs, vases et perles créent un écrin précieux à cette dame peinte selon les canons de l’époque (absence de taille, bras musclés, seins relevés), et qui ne porte rien d’autre que d’élégants bijoux à la symbolique maritale ! Anonyme de l’École de Fontainebleau, Dame à sa toilette, fin du XVIe siècle. Huile sur toile, 105 x 76 cm. Musée des Beaux-Arts de Dijon / F. JAY." Source : https://www.beauxarts.com/grand-format/les-joyaux-reveles-du-musee-des-beaux-arts-de-dijon/#&gid=1&pid=3

     

       Sujet / objet fut le thème d'un billet en Tuskeshoin. Depuis, une meilleure connaissance du monde aristocratique et monarchique (très partielle) nous a permis d'en comprendre un peu mieux l'épaisseur. La dialectique est tout simplement riche et rebondit selon les angles.

       Dans le cas de la féminité, les significations et les sens se dédoublent encore.

       La question du voile qui ne cesse de revenir sur la scène médiatique, comme un sanglier fourrage la terre, arrachant sucs et racines, concentre les points de vue et les conclusions. Tiendrait-elle en 3 ou 4 lignes, où la liberté de la femme chercherait, fidèle à son humanité, son expression, quand la loi du plus fort rugit, et l'obligation de faire autrement fourbit sa part, avec ou contre l'élan vital naturel (de soi).

       C'est aussi l'occasion de se baigner dans des représentations captivantes assez déstabilisantes (maladresse et maîtrise en renforts).

       Les femmes musulmanes qui quittent le voile, prennent la parole, sont très émouvantes. Celles qui ne se couvrent pas et se taisent : aussi. Celles qui se taisent et se voilent ? Celles qui se voilent et parlent ? Oui elles aussi, chacune en gamme divergente, et pour toutes, avec une gêne parallèle, de la curiosité spontanément retenue, où les médiatisations frisent l’écœurement autant que les perturbations assez ostensibles du domaine public (a priori) laïc finissent par toucher péniblement.

       A partir des partisans : https://leblogalupus.com/2019/10/29/combat-acharne-des-elites-parisiennes-pour-defendre-le-voile-islamique/, L'Echelle de Jacob (https://francais.rt.com/france/67443-sorcieres-halloween-bureau-senat-saisi-des-propos-un-senateur-sur-voile-islamique) et TVL : https://www.tvlibertes.com/zoom-henda-ayari-laccusatrice-de-tariq-ramadan-par & https://www.youtube.com/watch?v=GnnFy0uFe3E

     

    Lire la suite...


  •  & SERIEUX SCENIQUE : "COMPRENDRE" !

       "Chanson hard-rock", Les Inconnus. "Douceur de vivre". Long et lourd à souhait. Hard rock ou metal, on aime ou pas ! Apéritif du jour, concert hyper-énergisant (!) et sans esbroufe, coupes et mouvements de têtes, de corps irréprochables ! Source : https://www.youtube.com/watch?v=ldwEbF2uJfM

     

       Des hommes, des hommes, des hommes, en contrepoint mâle à la féminité que nous regardons d'un peu près, avant que "leur" parole, face à quelques femmes "pas tristes" (loin des nôtres) n'irise nos oreilles de quelques assurances toutes modernes pouvant porter à rire encore. (Il y a aussi quelques vérités bonnes à prendre.)

     

    Lire la suite...


  •  A EXTRAPOLER AVEC DISCERNEMENT

    DU TYPE HYSTERIQUE

       Dur dur d'être hystérique ! Dur dur une telle fréquentation ? Drôlatiques capitons et postures et maillot rayé, expressifs à souhait, puisqu'il le faut... Source : https://barthesglossar.wordpress.com/2012/12/12/hysterische-geschichte/

     

       Une définition de l'hystérique, trouvée dans un ouvrage (très) contemporain portant sur le pervers narcissique, nous a entrainé ailleurs que là où les auteurs menaient. C'est non seulement une face majeure (à nos yeux) de la culture occidentale qui s'est montrée révélée, mais la possibilité d'une force (et non d'une faiblesse), passant outre les marasmes de la pathologie avérée (et malheureuse) où l'insatisfaction est aussi constante que pesante.

       Ce sont les grandes lignes à l'oeuvre, telles que décrites, qui nous ont semblées intéressantes.

      La dialectique, la "gestion du paradoxe" (cf Le Lupus) et surtout en qui nous concerne et que nous concluons plus souvent, l'équilibre dynamique, axé sur les trois grandes zones compactes du corps humain (tronc, long doté d'un haut et d'un bas, voir d'un centre ?! et tête, ronde, centrée ! mais avec un haut et un bas !), mu sur deux jambes, l'ensemble immergé, confronté à un milieu, le "sien" ?, y sourdent comme le principe vital et potentiellement fabuleux. Ne pas oublier les bras, et les mains dont l'inspiration conceptuelle est laissée libre ce jour à vos neurones (ou ce qui fonctionne dans la pensée).

     

    Lire la suite...


  •  DU ROI SOLEIL, LOUIS XIV

    FEU MAITRESSE

       Louise de LA VALLIERE. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_de_La_Valli%C3%A8re

     

    "Tout se détruit, tout passe, et le cœur le plus tendre
     Ne peut d'un même objet se contenter toujours ;
     Le passé n'a point eu d'éternelles amours,
     Et les siècles suivants n'en doivent point attendre.

     La constance a des lois qu'on ne veut point entendre ;
     Des désirs d'un grand Roi rien n'arrête le cours :
     Ce qui plaît aujourd'hui déplaît en peu de jours ;
     Cette inégalité ne saurait se comprendre.

     Louis, tous ces défauts font tort à vos vertus ;
     Vous m'aimiez autrefois, mais vous ne m'aimez plus.
     Mes sentiments, hélas ! diffèrent bien des vôtres.

     Amour, à qui je dois et mon mal et mon bien,
     Que ne lui donniez-vous un cœur comme le mien
     Ou que n'avez-vous fait le mien comme les autres !"

     

    Lire la suite...


  •  UN HOMME UNE FEMME

    De L'AMOUR ()

       Fanny ARDANT et Gérard DEPARDIEU dans La Femme d'à côté de François TRUFFAUT (1981). Le mot de trop qui fait craquer : son prénom. Source : http://memoires.dune.jeune.fille.derangee.over-blog.com/article-ni-avec-toi-ni-sans-toi-40669686.html

     

       "Ni avec toi, ni sans toi." Le remue-ménage intérieur si difficile à calmer. L'image de l'autre, le manque de l'autre... avec la plausibilité d'états d'âme déplacés, d'accès de violence, la confusion s'impose trop souvent.

       (Initialement paru le 24-12-2019. Un mois après la rupture.)

     

    Lire la suite...


  •  BONNAL, FEDERICI (PAGANI), ETC.

       SAINTE-GENEVIEVE par Les Derniers trouvères. Figure féminine intrigante ici louée par la très belle voix de Marie MILLIFLORE. Incertitude d'un être du passé lointain. Sources : https://www.youtube.com/watch?v=Hw_PsX_V6RY & https://fr.wikipedia.org/wiki/Genevi%C3%A8ve_de_Paris

     

       C'est une réalité qui me plaît beaucoup en vieillissant. Me plaît ? Approfondit mon horizon. Celle d'être une femme en tant qu'Homme (être humain). Et c'est un sujet (objet...) d'intérêt majeur au point qu'insérer quelques réflexions dans Tsukeshoin dans sa route finissante est survenu à partir d'une chronique estivale de Nicolas BONNAL sur ces repoussants assauts contemporains à tout mélanger (triturer, tripatouiller) au cœur même de l'individu (qui forme unité à une échelle au moins, quelle que soient ses naturelles failles et extensions).

       Comme parfois, ce sera sous forme d'éclats, consistants (à priori !) mais épars.

     

    Lire la suite...


  •  AVEC LUNETTES UNIVERSITAIRES "ACTUELLES"

    “Philosophie païenne et écologie”

       Andreea-Maria LEMNARU-CARREZ... aux perruches. Blondeur et longueur, avec carmin, fond de pierre sculptée. Ses lunettes ? Ses yeux, bleus. Source : https://linactuelle.fr/index.php/2019/05/28/mystique-neoplatonisme-jamblique-lemnaru/

     "Andreea-Maria Lemnaru-Carrez est spécialiste de la philosophie antique et de l’histoire des religions à la Sorbonne, où elle prépare une thèse sur l’expérience religieuse dans le néoplatonisme, et plus particulièrement sur le rôle de la théurgie et de l’hermétisme dans la pensée de JAMBLIQUE. Elle a aussi fait paraître plusieurs recueils de poésie : Abysses (L’Harmattan, 2019), Nom de sang (Editions du Cygne, 2018) et Arcanes (Editions du Cygne, 2014)." Source : https://linactuelle.fr/index.php/2019/05/28/mystique-neoplatonisme-jamblique-lemnaru/
       Avec cette auto-présentation sur un rythme sirupeux tonique très en vogue ou déjà plus ("so out") : https://www.youtube.com/watch?time_continue=66&v=qfS5waPxUfg

     

       Avec une femme. "On prend." On lit et lit. Et réfléchit. Tellement stimulant, et d'autant plus que la créativité semble le propre du réinvestissement païen actuel. C'est notre vœu le plus cher. La liberté dans les parages, absolument : recentrée ! Excès de vulgarisation voire bêtise à relever de pair !

       Aimez-vous la paille ? En bouche  !

       Ici, grâce aux relais du Blogalupus : https://leblogalupus.com/2019/10/03/philosophie-paienne-et-ecologie/

     

    Lire la suite...


  •  POUR NOUS TOUTES, TOUTES.

        "Vancouver", Véronique SANSON (1976). Source : https://www.youtube.com/watch?v=kJ-7qMonE7E

     

    Lire la suite...


  •  VIELLE GARDE, OBJECTIF : RELOOK-AGE POUR LOQUES

    LAGARDE VEILLE

      Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/12/06/32001-20141206ARTFIG00018-au-coeur-de-la-silicon-valley-un-immense-bidonville-reflet-des-inegalites.php. Voir aussi https://www.dailymotion.com/video/x6d8t9x ou  http://echelledejacob.blogspot.com/2019/09/reve-americain-bienvenue-cacaland.html et Mike DAVIS [https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mike_Davis_(historien)]

     

       Selon notre compréhension des enjeux mondialistes, l' "action sociale" est une stratégie politique et une fin. La fringante (?) madame LAGARDE désormais à la tête de la BCE est de ces hérauts du programme en route.

       MODELE AMERLOQUE, poigne chinoise (façon contrôle individuel) intégrée.

       Une sacrée belle voiture !

       Et pour aller où ?

       M'enfin : c'est la voie qui compte !

       (Direction bidonville, "slum" ou "mieux", quartiers sécurisés - dans les deux sens, "tranquilles de chaque bord : un certain "choix", donc !, tout sourire.). (Cherchez le camp - concentrationnaire, de notre obsession.)

        En attendant, argent possible (celui qui tombe du ciel, à vrais grands frais).

     

     

    Lire la suite...