•  PERSONNE LAISSÉ POUR "COMPTE".

    EXTENSION DU...

       Image et idée qui font peur... Le puçage humain. Source : https://www.numerama.com/tech/251447-faut-il-avoir-peur-des-puces-rfid.html

     

       L'anonymat nous avait sollicitée un moment, convaincue de son importance, vital en société de contrôle intensif (quand il est possible !), et probablement... très au-delà (essentiel, ontologique !!), tourmentée par son exploitation in fine, complètement récupéré, par les avancées technologiques d'administration massive (et industrielle), les grands groupes commerciaux ou pouvoirs politiques en voie de connaître quiconque, chacun, mieux que famille, voisins, proches, soi-même (!?!).

       Un milliard de personnes environ ne sont répertoriées par aucune administration. Merdrrre ! "Invisibles" sont-elles, ainsi qualifiées (alors que l'une de leur qualité est justement d'exister physiquement, et d'être, pour le moins visibles...). L'heure du Bien, du leur ou de leurs observateurs attentifs - qui les voient, distinctement, a sonné. On va s'occuper d'elles, qui ne le peuvent apparemment pas, vus du siège d'un confortable (peut-être pas) bureau.

       "Aider", tables dressées.

       Traque ouverte ?

     

    Lire la suite...


  •  LIKE FLOTSAM & JETSAM

    HOMMES DECHETS

    HOMMES DECHETS

       Port de Camaret (29), fin août 2017, dans le flou des lumières vespérales, épaves, épaves. Encore dignes... Puis : https://oceanservice.noaa.gov/facts/flotsam-jetsam.html

     

       "I feel like flotsam and jetsam."

       Nobles ou ignobles, malmenés par les courants, échoués. SUPERFLUS.

       Destins, destinée humains. A quoi réduits.

       Motifs grâce à Anselm JAPPE.

     

    Lire la suite...


  •  LIMPIDITÉ, SIMPLICITÉ (parfois STÉRÉOTYPÉES).

       Bernard TAPIE, Wonderman. Source : https://www.youtube.com/watch?v=xiz4JEEJbR4

     

       "Une section syndicale qui veille..." désormais.

       "On ne peut pas avoir d'un seul coup tout."

       "Silence, silence !"

       (...)

       "Tu travailles chez Wonder ?

       - Non."

     

       L'argent est aussi au rendez-vous. Le croiriez-vous ?

     

    Lire la suite...


  •  EMPLOYÉ. 21 ANS. CORDE.

    SILO DE MERDASSE

       Source : http://www.agriexpo.online/fr/fabricant-agricole/silo-alimentation-animale-902.html

     

       "Eric, 48 ans, est cordiste, travailleur itinérant, depuis trois ans. En juin dernier, l’un de ses jeunes collègues, Quentin, 21 ans, est mort enseveli dans un silo, à Bazancourt, non loin de Reims. C’est le troisième accident du travail mortel sur ce site en cinq ans ! Le silo appartient à l’entreprise Cristanol, une distillerie du groupe sucrier Cristal Union, connu par sa marque de sucre Daddy. Le silo où le jeune homme a disparu était rempli de granulés pour bestiaux, qui à force de chaleur et d’humidité forment des blocs. Les ouvriers cordistes qui descendent dans ces immenses réservoirs doivent émietter ces blocs, et les décoller des parois. Eric raconte comment il a vécu, terrifié, la mort de Quentin."

     

    Lire la suite...


  •  DÉSINTÉGRATION AVEC PORTE-PAROLE

    PÔ-PÔLE QUI EN PLOIE

       Avec ou sans RDV. Le bureau, l'écran, les concernés. On a envie de s'arrêter sur le logo couleur drapeau national, puisque le reste est en grand flou (respect !). Boule de billard en suspension (ou boule de Noël), les deux lèvres excroissant vers l'emploi ? (Dernier terme limpide.) Figure marketing d'une dévoration régulée ? Source : https://actu.orange.fr/france/pole-emploi-seulement-14-de-chomeurs-radies-apres-controle-magic-CNT000000RL4Pg.html

     

       Surendetté et "protecteur" (sous conditions), l’État français cherche issue au maintien de ses profondes prérogatives (le pouvoir) aujourd'hui externes et dispersées (autre chose que l’État national donc, vers l'Ue et/ou le mondialisme). De l'un de ses services où le public ne manque pas, où l'éclipse envisagée (versant providence) doit perpétuer les chaînes (l'hors-système à ce jour encore dans noir, l'impensé).

     

    Lire la suite...


  •  PROLIFIQUE POUR CASSE-GUEULE

    MASSE & VALEUR

       Vue de l'une des 2 extensions du stade d'Ekaterinbourg (4e ville de Russie) construite pour accueillir le Mondial de football 2018, plus exactement les supporters russes (ABD architectes, 2017). Source : https://chroniques-architecture.com/ekaterinbourg-tribune-de-peur/

     

      Des processus à l’œuvre dans le capitalisme mondial. A l'aune de la VALEUR, avec la Critique éponyme (TRENCKLE et LOHOFF).

      Travail en dégradation constante, jusqu'au REBUT humain, partout, nombreux.

     

    Lire la suite...


  • DE QUOI 2017 EST-IL LE NOM ? (2/2)

       Vague de froid intense aux États-Unis depuis deux semaines, LCI, 05-01-*2018. Incapable de se taire ? A écouter ! Source : https://www.youtube.com/watch?v=trpneIcG2sY relayé par l'avisé PAUL de L’Échelle de Jacob (http://echelledejacob.blogspot.fr/2018/01/rechauffement-les-etats-unis-sous-la.html). Voir parmi d'autres : https://www.youtube.com/watch?v=7wE0UK0w0h8

     

       Slobodan DESPOT écoute une de ses amies, lectrice bienveillante, et relativise (par son cas personnel) son discours envoyé le dimanche. On prend, en le remerciant particulièrement, sans pour autant souscrire à cette appréciation "négative" du texte initial, dépourvu à nos yeux, de totale noirceur.

       (Fin du texte en date du 31-12-2017).

       Parenthèse au bourbier, donc. A lui, attachée.

     

    Lire la suite...


  •  CRUE, SEUIL, CIEL, SOLEIL.

    Keriadenn 2018

    Keriadenn 2018

       Ce jour. Atmosphère vivifiante l'après-midi bien entamé. Levée... coucher.

     

       Depuis le solstice, les dates se bousculent à étourdir. Vent, pluies qui chassent les jours.  

       A quoi s'apprêter, se préparer. Laisser faire ? S'activer ?

     

    Lire la suite...


  •  VŒUX AVEC SLOBODAN DESPOT

    APRES 2017, 2018.

       Coucher, lever ? Source : http://www.pierrebouillon.com/2013/03/laube-cest-avant-laurore.html

     

       L'aube précède l'aurore, après la nuit, et le crépuscule. Telle est la succession naturelle des lumières solaires atténuées sur la terre, par la rotation de celle-ci sur elle-même nous rendant spectateur d'un infini encore minuscule.

       Admettons le crépuscule avec Slobodan DESPOT - qui n'en raye pour autant ni la nuit, ni le sommeil, deux merveilles -, pour rallier l'aube (...) et le jour.

       LE JOUR.

       Ce jour dominé par la tempête, doublée d'orage, ici-même en Bretagne. Carmen, ont-ils (?) décidé.

     

    Lire la suite...