• rèmes solaires Veg an'bio

    Ce que vous n’êtes pas supposé savoir sur les crèmes solaires et l’exposition au soleil

    Le retour du soleil et des grosses chaleurs signe également le retour des rayonnages de crèmes solaires toutes plus perfectionnées, semble-t-il, les unes que les autres.
    Avant de vous jeter dessus et de vous enduire abondamment, je vous invite à lire l’article de Mike Adams que j’avais traduit il y a quelques années mais toujours d’actualité et peut-être même encore plus, puis la traduction de celui qu’il vient de publier sur ce sujet des crèmes solaires. Je mettrais ma main au feu que vous y découvrirez avec stupéfaction des informations que vous ne connaissiez pas et je vous donnerai pour finir les noms des crèmes solaires véritablement 100% naturelles et parfaitement aussi efficaces (testées sur mes enfants et moi dans des conditions très estivales) que les écrans solaires même dits « écrans totaux ».

    Plage - soleil
    Posez des questions à quelqu’un sur les crèmes solaires et vous allez entendre pléthore d’informations erronées, données par une personne qui a été désinformée de façon répétitive par les autorités sanitaires et les médias officiels. Presque rien de ce que vous entendez sur les crèmes solaires par le biais des chaînes traditionnelles de médias n’est précise. Donc voilà un petit guide rapide sur les 6 plus importantes choses que vous devez  savoir sur les crèmes solaires, le soleil et la vitamine D.

     

    Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
    S
    i vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur «Suite».

    En vous abonnant à notre site, non seulement vous avez accès à encore plus d’informations et de recettes mais avec seulement 5€ par mois, vous soutenez également notre travail de recherches et de traduction et nous encouragez à continuer. Merci !

     

    1. La FDA (Food and Drug Administration) refuse d’accorder le droit d’utiliser des ingrédients naturels dans les crèmes solaires/écrans totaux

    C’est vrai : si vous créez une véritable crème solaire en utilisant des herbes exotiques ayant des propriétés puissantes de protection solaire, vous ne serez jamais autorisé à la mettre sur le marché en tant que crème solaire. C’est parce que la FDA décide de ce qui peut être utilisé comme crème solaire et ce qui ne peut pas l’être, sans regarder ce qui fonctionne vraiment dans le monde réel. Et il y a seulement 2 ingrédients naturels que la FDA a autorisé comme pouvant être vendus comme produits solaires : oxyde de Zinc et le dioxyde de titane.

    Tout autre produit non chimique, s’il est vendu comme « écran solaire », sera considéré par la FDA comme étant mal étiqueté et sera, par conséquent, confisqué …même s’il offre une fantastique protection contre le soleil. Bien sûr, ce Monopoly sur les produits chimiques utilisés dans les protections solaires est fait pour protéger les intérêts financiers des compagnies de produits chimiques  et marginaliser les compagnies de produits naturels qui peuvent facilement formuler des solutions bien meilleures. J’ai personnellement parlé aux créateurs de plusieurs sociétés de produits naturels qui ont réussi à créer d’incroyables formules de protection solaire en utilisant uniquement des plantes mais la FDA ne les laissent pas vendre leurs produits en tant que protection solaire !

    Cela est juste un autre exemple prouvant la position de la FDA en ce qui concerne les innovations en matière de santé.

     

    2. Presque toutes les crèmes solaires conventionnelles contiennent des agents chimiques cancérigènes.

    Lisez la liste des ingrédients  de n’importe quel produit solaire vendu dans les grandes enseignes. Je vous mets au défi !

     

    Vous ne serez pas capable de prononcer la plupart des produits chimiques trouvés dans cette liste. C’est parce que la majorité des produits de protection solaire sont formulés avec des parfums chimiques cancérigènes, du paraben, des alcools durs, des solvants chimiques toxiques et des huiles de pétrole. Une crème solaire basique est en fait une agression chimique faite à votre corps. C’est pourquoi les recherches montrent que les crèmes solaires provoquent plus de cancer qu’elles n’en préviennent.

     

    3. Dans un pays où plus de 70% de la population est déficiente en vitamine D, les protections solaires empêchent la production de cette même vitamine.

    La déficience en vitamine D est peut-être la déficience en vitamine la plus répandue en Amérique du Nord. Selon les recherches, 70% de la population blanche est déficiente en vitamine D et plus de 97% de la population noire est déficiente.

    La déficience chronique en vitamine D favorise le cancer, la grippe hivernale et les infections, l’ostéoporose et les déséquilibres hormonaux. Selon qui vous croyez, la vitamine D seule peut prévenir entre 50 à 80% de tous les cancers.

    En bloquant la production de la vitamine D par la peau, les protections solaires contribuent en fait à l’apparition des cancers dus aux déficiences nutritionnelles.

    Cela ne veut pas dire que vous ne devez jamais utiliser de protections solaires bien sûr. Si votre peau est pâle et que vous avez prévu de passer la journée sur la plage d’Hawaï, vous profiterez bien évidemment d’une protection solaire en utilisant une crème vraiment naturelle. Mais les personnes informées et soucieuses de leur santé permettront à leur peau de prendre un hâle naturel et sain (oui, un hâle est vraiment sain lorsqu’il est associé à une bonne nutrition, voir plus bas dans l’article) au-travers de niveaux d’exposition sensés qui activeront la production de vitamine D dans la peau. 

     

    4. Vous pouvez stimuler votre résistance au soleil en changeant ce que vous mangez.

    Voici le vrai secret à propos de l’exposition au soleil dont personne dans la médecine conventionnelle ne parle (parce que, comme d’habitude, ils sont malheureusement ignorants en ce qui concerne la nutrition) : vous pouvez stimuler votre résistance interne au soleil en mangeant une nourriture riche en anti-oxydants et des super-aliments.

    Feuilles vertes
    L’astaxanthine par exemple (que les végétariens/vegan, comme le font les poissons, pourront trouver dans une algue), est très bien connue pour stimuler la résistance de votre peau aux coups de soleil. Ces caroténoïdes sont transportés vers la peau où ils protègent ses cellules de l’exposition aux UV.

    Plus vous aurez d’antioxydants naturels dans votre alimentation, plus votre peau supportera le soleil sans brûler. Presque tout le monde croit par erreur que les coups de soleil sont simplement un facteur génétique. Ils se trompent. Vous pouvez améliorer radicalement votre résistance à l’exposition des UV avec des changements alimentaires radicaux.

    J’en suis un parfait exemple, en fait, car j’avais l’habitude de brûler en juste 20-30 minutes au soleil lorsque je mangeais de la malbouffe il y a quelques années. Mais maintenant, en tant que personne mangeant des super-aliments et des suppléments nutritionnels haut de gamme, je peux passer des heures sous le soleil et je deviendrai légèrement rouge (couleur qui s’affadira quelques heures plus tard et ne se transformera pas en brûlure ou en pelage de peau).

    A part une fois lors d’une visite d’une journée entière dans un parc aquatique, je n’ai pas porté de crème solaire en 8 ans. Je passe beaucoup de temps sous le soleil et je ne me fais absolument aucun souci à propos du cancer de la peau. Ma peau, plusieurs personnes me l’ont dit, parait plus jeune que mon âge biologique. Cela ne vient pas de l’utilisation de crèmes solaires, cela vient de ma nutrition. L’exposition au soleil ne fait pas vieillir votre peau si vous avez une alimentation dense en éléments hautement nutritifs. 

     

    5. L’exposition au soleil seule ne provoque pas le cancer de la peau

    « L’exposition aux UV provoque le cancer de la peau » est un mythe total. Cette fausse idée est une fabrication de la communauté médicale ignorante (dermatologues) et les fabricants de crèmes motivés par le profit.

    La vérité est en réalité plus compliquée : le cancer de la peau peut seulement être causé lorsque l’exposition aux UV est associée avec des déficiences chroniques nutritionnelles qui entraînent  des vulnérabilités de la peau.

    Pour créer un cancer de la peau, en d’autres mots, vous devez avoir une mauvaise alimentation basée sur la malbouffe, éviter les antioxydants protecteurs et vous exposer excessivement aux UV. Ces trois éléments sont requis. La médecine conventionnelle ignore complètement les influences alimentaires et se focalise entièrement sur un seul facteur : « crème solaire » contre « pas de crème solaire« . C’est une approche unidirectionnelle du problème qui le simplifie grossièrement et exagérément au point d’être trompeuse.

    L’industrie médicale, semble-t-il, ne veut pas que les gens sachent qu’ils peuvent simplement manger pour avoir une peau plus saine. C’est incroyable, en fait : votre peau est entièrement faite à partir de la nourriture que vous mangez, alors comment votre alimentation ne pourrait-elle pas affecter la santé de votre peau ? A l’heure actuelle, personne dans la médecine conventionnelle, ni les dermatologues, ni les médecins et ni les réglementations en matière de santé, n’a l’honnêteté intellectuelle d’admettre que ce que vous mangez détermine largement la façon dont votre peau réagit à l’exposition aux UV.

      Exposition soleil -Crème solaire

    6. Toutes les  protections solaires « naturelles » ne sont pas réellement naturelles.

    Faites attention lorsque vous achetez des produits solaires qualifiés de « naturels ». Alors qu’il y en a quelques bons, beaucoup sont juste un exemple d’éco-blanchiment ou désinformation verte (« greenwashing » dans le texte), car ils utilisent des termes tels que « naturel » ou « biologique » mais contiennent quand même toujours des quantités de produits chimiques synthétiques.

    Un bon guide pour vérifier le contenant des crèmes solaires est le guide « Environmental Working Group » (EWG) ici :  http://www.ewg.org/skindeep/

    Certains de ces produits vraiment naturels sont fabriqués par Loving Naturals Sunscreen et Badger All Natural Sunscreen. Lisez les ingrédients pour vous rendre compte par vous-même. N’utilisez pas les crèmes solaires contenant des ingrédients qui semblent chimiques :

    - Méthyl…

    - Propyl…

    - Butyl…

    - Ethyl…

    - Trieth…

    - Dieth…

    - etc

    Achetez toujours des crèmes solaires sans parfum sauf si pour quelque raison vous aimez recouvrir votre peau de parfums artificiels chimiques. Un produit solaire basique est fabriqué avec plus d’une douzaine de parfums chimiques cancérigènes et ils sont absorbés directement par votre peau*. La plupart des crèmes solaires, lorsqu’elles sont appliquées tel que cela est recommandé, sont juste des bains de produits chimiques toxiques qui vont lourdement surcharger votre foie et peuvent vous donner un cancer.(…).

    * (NOTE : une huile essentielle posée sur votre peau est détectable 10 mn plus tard dans votre sang : donc c’est la même chose pour tout ce dont vous enduisez votre peau…).

    Méfiez-vous de la désinformation qui entoure les produits de protection solaire.

    Peut-être plus avec les crèmes solaires qu’avec aucun autre produit de soin, les informations officielles relayées par les médias officiels sont désespérément trompeuses (pour ne pas dire carrément fausses). Bizarrement, personne dans les médias ou au gouvernement n’est même prêt à admettre que les parfums chimiques sont mauvais pour votre santé. De la même façon, personne ne veut admettre que les produits chimiques que vous mettez sur votre peau sont absorbés par votre peau.

    Sans reconnaitre ces deux vérités, le reste de ce qu’ils disent n’est que babillage sans valeur. Toute conversation honnête sur les crèmes solaires doit reconnaitre la simple vérité que les produits chimiques mis sur votre peau sont absorbés par elle et que la majorité des produits de protection solaire sont faits d’un cocktail chimique de substances cancérigènes.

    C’est la vérité sur les crèmes solaires que l’industrie des produits de protection solaire et l’industrie du cancer ne veut pas que vous entendiez. C’est le sale petit secret de la crème solaire : plus vous en utilisez, plus vous avez de risque de développer un cancer ! (et plus les centres de cancer gagnent d’argent en « traitant » votre cancer avec encore plus de produits chimiques mortels connus, tels que la chimiothérapie).

    Donc, acheteur, soyez prudent. Les crèmes solaires sont un tissu de mensonges, de fraudes et de désinformation faits pour vous garder ignorant quant à l’importance de l’exposition au soleil et des risques sanitaires encourus par l’utilisation de chimiques cancérigènes sur votre peau.

    Restez fidèle à des produits solaires vraiment naturels (lorsque nécessaire) et essayez de construire votre bronzage en consommant de larges quantités de super-aliments et d’antioxydants. Pensez à ajouter de l’astaxanthine ou d’autres nutriments liposolubles régulièrement. Commencez à faire des jus de fruits et de légumes frais quotidiennement car ils sont plein de nutriments vivants. Contrôlez votre temps d’exposition au soleil pour avoir un bronzage sain ainsi vous n’aurez pas besoin de protection solaire du tout. Contrairement à toute la désinformation dont nous sommes abreuvés, un bronzage sain est un bon signe que vous vous synthétisez correctement la vitamine D dans votre propre peau.

    Mike Adams

     

     

    Contrairement aux Etats-Unis où les crèmes solaires sont considérées comme des médicaments, elles sont en France classées dans la catégorie des cosmétiques.

    Or les cosmétiques, contrairement à ce que l’on croit souvent, ne sont pas mis sur le marché comme les médicaments après l’obtention d’une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché).

    L’agence qui en a la charge, l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), émet simplement des recommandations d’évaluation des risques, mais celles-ci, de son propre aveu, ne sont pas contraignantes. Il n’y a donc pas une évaluation spécifique des cosmétiques pour bébé par exemple. Il n’y a pas non plus d’évaluation systématique du potentiel cancérigène ou de perturbation endocrinienne.

    Smoothie Pastèque verte  Bis
    Ayant moi-même une peau très fragile (je suis rousse) j’ai connu comme Mike les brûlures graves du soleil, même très graves parfois, lorsque j’étais jeune. Je constate simplement que depuis que j’ai découvert l’alimentation vivante, que je consomme tous les jours un litre de smoothies verts (en plus des salades et autres encas à base de fruits frais) ou de jus verts et que je prends de la chlorophylle, ou des poudres vertes, je n’ai que rarement besoin d’utiliser de la crème solaire. Je n’en mets plus que lorsque je dois passer une après-midi complète en plein soleil (balade, randonnée, bateau) et je choisi très méticuleusement celle que je mets.

    Chlorophylle
    Dernièrement, j’ai même pu rester une journée entière en promenade sous un magnifique soleil par 26°C  sans protection. A la fin de la journée, ma peau était un peu rose mais ne me faisait pas mal et dès le lendemain, à ma grande surprise, sans avoir rien appliqué à part de l’huile de coco, il n’y avait plus aucune trace.

    Lorsque je mets de la crème solaire, je choisi une crème 100% naturelle. Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé la crème idéale ne France. En revanche, j’ai déjà testé avec 100% de satisfaction (sur moi et mes enfants) 2 ou 3 crèmes solaires fabriquées à l’étranger. Je vous conseille donc ces marques :

    • Living Libations : ma préférée, testée cette année, lors d’une excursion en canoé  sur la Drodogne – 35/40° en plein soleil pendant 5 heures : légèrement rose le soir, plus rien le lendemain matin sans rien appliquer si ce n’est de l’huile de coco pour hydrater. Je peux éventuellement, sur pré-commande (délai de 1 semaine minimum), vous la faire venir. Me contacter pour cela.
    • Caribbean Blue Suncare : testé il y a 2 ans environ avec autant de succès. Je peux éventuellement, sur pré-commande (délai de 1 semaine minimum), vous la faire venir. Me contacter pour cela.
    • Raw Elements : créée par des surfeurs conscients et soucieux des dégâts de la crème solaire sur l’écosystème marin. Même résultat que pour les autres.

     

    Vous pouvez aussi lire cet article.

    Nadège

     

    Je peux ajouter ici ma propre expérience et ma découverte en ce qui concerne le soleil et l’alimentation :
    N’ayant jamais aimé rester au soleil durant des heures parce que je ne m’y sentais pas très bien, comme aiment à le faire certaines personnes, je m’étais aperçue, par hasard et avec une certaine stupéfaction, durant le jeûne aux jus verts de 92 jours que j’ai fait en 2008 (après environ un mois de ce jeûne) que je pouvais rester en plein soleil facilement (et avec un plaisir intense) durant plus d’une heure… (n’ayant jamais le temps d’y rester plus longtemps !) sans crème solaire évidemment et sans jamais avoir aucun coup de soleil !
    Raison essentielle : la chlorophylle que j’absorbais en abondance*.
    NOTE : La seule « crème de beauté » et d’entretien utilisée sur ma peau étant l’excellentissime huile de coco bio vendue chez Market’veg (qui me sert aussi bien en cuisine que pour l’hygiène !).

    * La conclusion que j’en ai tirée : ce n’est pas le soleil qui deviendrait mauvais pour nous**, comme on voudrait nous le faire croire, mais c’est nous qui devenons intolérants au soleil parce que notre peau (qui est faite de ce que nous mangeons…) n’est plus en état de l’utiliser à bon escient.
    Penser à tous les produits chimiques qui nous imprègnent tous plus ou moins, venus des aliments, des boissons, des cosmétiques, des produits d’entretien ou d’hygiène, des peintures, des textiles, des carburants… Même les scientifiques, qui les ont « pondus », sont bien incapables de nous dire leurs effets à court ou à long terme lorsque tous ceux-ci se mélangent ! Qu’y aurait-il donc de surprenant à ce qu’ils provoquent une photo-sensibilité ? 
    Et il faut ajouter à cela un manque majoritairement évident de verdures crues dans les assiettes ou les verres, pas assez d’aliments CRUS, c’est-à-dire non privés de leurs hormones, de leur oxygène, de leurs phyto-nutriments et de leurs enzymes qui permettent tous au corps de fonctionner « normalement ».

    ** avouez que ce serait une bizarrerie… depuis que l’Homme existe, il a réussi à survivre… pourtant il y a bien peu de temps que les crèmes solaires existent, et soudain que voit-on ? une explosion brutale des cancers de la peau ! Ne voudrait-on pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?

    Colette