• RENAISSANCE DE LA LYRE / SKALD

     AVEC FRANCHES "GAULOISERIES" FINALES...

       Atelier SKALD, Julian CUVILLIEZ et Audrey. Source : https://www.youtube.com/watch?v=KNS8XZ2euGc

     

       Pour ériger un triptyque sonore de première intention réflexive au sein du cycle consacré à l'anonymat (bon dos, doux do), la LYRE et Julian CUVILLIER, l'un de ses promoteurs et fabricant actuel en Bretagne, passent faire un tour. Sans texte pour l'instant. Instrument primordial dans de nombreuses cultures passées, il aurait été une victime expiatoire du paganisme pour le christianisme, selon le luthier spécialiste... Toute ressemblance avec le sort de l'ours occidental serait-elle pure coïncidence  (Michel PASTOUREAU, L'Histoire d'un roi déchu, Seuil, 2007) ?

     

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=tmfYEPDwRgY

     

        Atelier SKALD. Source : https://www.youtube.com/watch?v=nmExqfKa1Uc

     

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=hJg_2Hx3PG4 relayée par Source celtique (http://sourceceltique.over-blog.com/2017/01/ar-bard-luskellerez-clip-officiel.html)

     

       # Au 05-03-2017, nouvelle vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=WafG6GD1KYM

     

       Note : La lecture en cours de La Bretagne préhistorique, Les peuplements, des origines à la conquête romaine de Yannick LECERF (Skol Vreizh, 2014) amène à considérer d'un angle quasi-révolutionnaire (!) la présence celtique en Bretagne. L'auteur, archéologue, minimise leur implantation et leur influence historiques et en dresse de surcroît un portrait général assez peu flatteur...

       Ces populations, qu'on ne peut catégoriser en une "ethnie" unique, selon l'ancien archéologue, chercheur au CNRS et conservateur du patrimoine, et qui serait "sans doute la première société d'opulence et de gaspillage", fait jusque poser la question d'un court paragraphe du livre : "Alors doit-on admettre ne pas avoir vu la moustache d'un Celte en Petite Bretagne ?" (pages 92 & 96)

       Est mise en avant une sorte de confusion contemporaine aux racines assez récentes, facilitée par la position géographique marginale ou ex-centrée de la Bretagne (doublée de son histoire brittonique singulière, j'ajouterai), née des mouvements néo-celtiques amorcés au XVIIIe siècle par l'évêque anglais James MAC PHERSON qui prétendait avoir "découvert les écrits d'un barde légendaire nommé OSSIAN" et produit à la suite Les Poèmes antiques d'Ossian.

       "Ces publications de "l'ecclésiastique mégalomane" largement diffusées furent très bien accueillies par une élite intellectuelle considérant ces travaux comme une véritable avancée dans la connaissance des civilisations protohistoriques. Aujourd'hui, l'existence d'Ossian est sérieusement mise en doute par les meilleurs chercheurs" explique l'historien.

       La celtomanie puiserait aussi ses origines dans le besoin de refonder la nation française et lui trouver des références après les violences de la Révolution, alors qu'une "nouvelle société entreprend difficilement sa construction". (page 97)

       A suivre, n'est-ce pas !

      Voir aussi, plus expéditif encore : http://www.ouest-france.fr/bretagne/betton-35830/yannick-lecerf-raconte-la-bretagne-prehistorique-2871552 & http://www.letelegramme.fr/bretagne/archeologie-un-livre-qui-va-faire-causer-04-11-2014-10411059.php

       De l'intérieur : http://www.bretagne-bretons.fr/celtes-ont-contourne-larmorique/

       Un livre sur la douteuse celtitude en attente après la médaille (ou "dadaille") : http://www.betton.fr/accueil/portraits/227_4184/yannick_lecerf

     

    « LLEUWEN (STEFFAN) musicienneANONYMAT, POINT CRITIQUE... 04 »