• UN SEUIL en Tuskeshoin

     Mûr, sans mur en dur.

       "On écrit sur les murs", Demis ROUSSOS, 1989.

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=cZKCVU1VbeE

     

       A TOI, MON ENFANT !

     

       Bonjour !

       Une étape se franchit en Tsukeshoin.

       Celle de la fin de l'inscription fébrile.

       Les derniers billets (jusqu'à Éden, quoique le feu domestique - ou foyer - quelque peu développé à la suite  entretient un lien au paradis terrestre) se succèdent dans une logique plus tenue, ramassée autour d'un axe que je souhaite aussi constructif qu'éveillé. Je les ai classés dans une logique de flashs progressifs - parfois effrayants, tandis que les accidents sociaux, les difficultés humaines vont sans doute se précipiter en cette année 2016.

       Certains billets ne sont pas encore emplis ! Ce sera fait à la fréquence que je pourrai les jours disponibles.

       Dorénavant, je vais adopter un rythme différent, contrôlé.

       J'ai l'impression d'avoir vidé le gros du sac, celui en vrac, volumineux, lourd, nécessaire.

       Maintenant, c'est comme un livre que je vais effeuiller ! Avec un sens, et une direction tenue, avec les traverses qui se présenteront !

       Des fenêtres viendront s'ouvrir sur les thématiques les plus concrètes (pour moi)  : autour des enfants (la pensée de Jean-Pierre LEPRI n'a pas encore trouvé de place !), de l'alimentation, de la production alimentaire, du monde végétal. Les focales vives vont encore parsemer la route, au gré des alertes ressenties et d'ores et déjà pratiqué, je complèterai aussi d'anciens billets, comme ce jour, sur les taux d'intérêt négatifs (ça, c'est le miracle du virtuel, revenir, effacer, sans trace ni problème).

       La passion des relations interpersonnelles et collectives (si mal en point), de la nature, des animaux et des réalisations humaines frémissantes, même dans la pesanteur des pierres, reste devant, comme l’Éden - dégagé de ses doctrines - qui nous constitue, tous, au plus intime. Credo (!).

     

       KIDS UNITED, On écrit sur les murs, 2015.

       Source : https://www.youtube.com/watch?v=VV5oVYVGfNc

     

       Au 25-04-2016, tout nouveau morceau des "gônes" entraînants : "Les liens de l'amitié", (2016). Source : https://www.youtube.com/watch?v=noV9SeM15KE

       Note : La brièveté de la chanson laisse imaginer que laisser sur sa faim pourrait susciter l'acte d'achat... Peu aimable, ce commentaire n'est que la suite d'une autre pensée aussi critique : oui, c'est bien ficelé, et sans aucune originalité. Mais ... on aimera écouter en boucle la chanson des enfants ! Et peut-être l'oublier !

    « MEULES DES CHAMPS Om̐ ... Om̐ ... Om̐ ... AUM »